La Correspondance De L’Âme Et Du Corps (2ème Partie)

La Correspondance De L’Âme Et Du Corps (2ème Partie)

mai 2, 2018 0 By M-A.C
Partagez !

 

Divulgation
Ce message peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LE MONDE SPIRITUEL ET LE MONDE NATUREL
LA CORRESPONDANCE

Premièrement, si vous vous apprêtez à lire cet article sans avoir eu la chance de lire l’introduction. Qui est la première partie d’une série de cinq publications sur la correspondance de l’âme et du corps, tirée des révélations que nous a légué Emanuel Swedenborg dans ses travaux sur la relation entre le monde Spirituel et le monde Naturel. Je vous invite fortement à le faire, en cliquant sur le bouton ci-dessous! Étant donné que ceci est la deuxième partie, vous reviendrez à cette page sous peu.

Commençons l’apprentissage!

Alors, maintenant pour ceux qui ont déja lu l’introduction, vous savez donc que dans cet article, nous allons voir que les quatre premiers points révélé par Swedenborg. C’est donc ici, que vas débuter votre apprentissage de la correspondance de l’âme et du corps. Donc, sans plus tarder, allons voir le premiers point qui concernera le Monde Spirituel et le Monde Naturel.

Premier Point :

Il y a deux Mondes.
Le Monde Spirituel et le Monde Naturel, dans l’un sont les Anges et les Esprits et dans l’autre sont les Hommes.

Jusqu’à présent, on a entièrement ignoré et ce, même dans le monde Chrétien, qu’il y a un monde spirituel où sont les Anges et les Esprits, distinct du monde naturel où sont les Hommes. Parce qu’aucun Ange n’en est descendu pour en instruire les hommes et qu’aucun homme n’y est monté de son vivant.

Or, de peur que par l’ignorance de ce monde, et le doute sur l’existence du Ciel et de l’enfer, l’homme ne soit infatué au point de devenir (Naturaliste-Athée). Il a plu au Seigneur d’ouvrir mes yeux de l’esprit et de les élever dans le Ciel. Puis, de les abaisser même sur l’enfer et de me faire voir ce que c’est que le Ciel et l’enfer. Par ce moyen j’ai vu clairement qu’il y a deux mondes distincts l’un de l’autre, l’un où tout est spirituel, de-là il est nommé Monde Spirituel et l’autre dans lequel tout est naturel, d’où il prend le nom de Monde Naturel.

Car les Esprits et les Anges vivent dans leur monde, comme les Hommes dans le leur. Et que tout homme après sa mort passe du Naturel dans le Spirituel, pour y vivre éternellement. ll faut avant tout faire connaître ces deux mondes, afin de dévoiler dès son origine l’Influence qui fait l’objet de cet Ouvrage. Car le monde Spirituel influe dans le monde Naturel, et l’anime dans chacune de ses parties, tant dans les Hommes que dans les bêtes. Il produit même la végétation dans les arbres et les plantes. Puisque, tout ce qui es vu du monde Naturel est directement influencé du monde Spirituel et le monde Naturel ne subsisterait point sans lui.

Deuxième Point :

Le monde Spirituelle et le monde Naturel ont leur Soleil

Le Soleil du monde Spirituel est différent de celui du monde Naturel, parce que ces mondes sont absolument distincts l’un de l’autre. Or, le Monde tire son origine du Soleil. Ainsi, le Monde ou tout est Spirituel ne peut pas naître du Soleil duquel sont produites toutes les choses Naturelles. Évidemment, car si c’était le cas, il aurait une Influence Physique. Cependant, nous avons reconnu que cette Influence était contre l’ordre.

Que le Monde doit son existence au Soleil, et non le Soleil au Monde. C’est ce que l’on peut constater par le fait même. Toutefois, il est constant que le Monde dans son tout et dans ses parties subsiste par le Soleil. La subsistance démontre l’existence et c’est aussi pourquoi l’on dit que la subsistance est une perpétuelle existence. Par-là, il est évident que, si le Soleil venait à manquer, le monde retomberait dans son chaos et dans le néant.

Le Monde Spirituel existe et subsiste par son Soleil et le monde Naturel par le sien.

Qu’il y ait dans le Monde Spirituel un Soleil, autre que celui du Monde Naturel, c’est ce que je puis certifier, parce que je l’ai vu. II pâraît semblable à un globe de feu, comme notre Soleil, à peu-près de la même grandeur. Il est éloigné des Anges, comme le notre l’est des hommes. Il ne se lève point et il ne se couche pas comme le nôtre, mais il demeure immobile, dans une élévation moyenne entre le Zénith et l’horison.

Par lui, les Anges jouissent d’une perpétuelle Lumière et d’un printemps éternel. L’homme qui n’a que sa raison pour guide et qui ne sait rien du Soleil du Monde Spirituel, se trompe facilement dans ses idées sur la création de l’Univers. Lorsqu’il médite profondément sur cette création, il ne conclut autre chose, sinon qu’elle vient de la Nature. Parce que le Soleil est l’origine de la Nature. Alors, on il dit qu’elle doit venir du Soleil. De plus, l’on ne comprendra jamais l’influence Spirituelle, si l’on ne connaît pas aussi son origine. Or, toute influence vient du Soleil, l ‘influence spirituelle du sien et l’Influence Naturelle du sien aussi.

La vue interne et la vue externe

La vue interne de l’homme qui appartient à son esprit, reçoit l’Influence du Soleil Spirituel. Mais la vue externe, qui est la vue du corps, reçoit l’Influence du Soleil Naturel. Puis, dans l’opération, ces deux vues s’unissent, comme l’âme s’unit avec le corps. Par-là on peut voir dans quel aveuglement, obscurité et sottise peuvent tomber ceux qui ne savent rien du Monde Spirituel et le Monde Naturel ainsi que leur Soleil.

Il sont malheureusement dans l’aveuglement. Parce que l’Esprit qui n’a que la vue de l’oeil pour guide dans le raisonnement, devient semblable à une Chauve-Souris qui erre çà et là pendant la nuit. Puis, se jette sur des haillons que l’on tend en l’air dans l’obscurité. Parce que la vue de l’esprit est alors privée de toute lumière spirituelle et devient semblable au Hibou. Ensuite, dans la sottise, parce que néanmoins, l’homme pense, mais il pense sur ces choses spirituelles d’apres les choses naturelles. Ce qui, malheureusement, l’induit en erreur. Ainsi, toutes ses pensées ne sont que folie, sottise et ignorance.

Note:
Cette Doctrine de l’existence de deux Soleils, de deux Mondes, dont l’un Spirituel et d’un Naturel, n’est pas si nouvelle qu’on se l’imagine. Puisqu’on, l’a trouve dans le livre de la kabbalah Denudata, et même ailleurs. Mais elle n’est nulle part aussi bien developée que par Swedenborg.

Troisième Point :

Le soleil du monde Spirituel est pur Amour, procédant de Dieu, qui est au milieu.

Les choses, spirituelles ne peuvent procéder d’ailleurs que de l’Amour, et l’Amour d’ailleurs que de Dieu, qui Lui est l’Amour-même. C’est pourquoi le soleil du monde Spirituel, d’où découlent comme de leur source toutes les choses spirituelles, est le pur Amour, procédant de Dieu, qui y est au milieu.

Ce soleil n’est point Dieu, mais il vient de Dieu. C’est la première sphère qui sort de lui et qui l’environne. C’est par ce soleil , procédant de Dieu, qu’a été créé l’univers, par lequel on entend en général tous les mondes, qui sont en aussi grand nombre qu’il y a d’étoiles dans l’étendue de notre Ciel. Que la création soit l’ouvrage de ce soleil, qui est pur Amour et ainsi de Dieu, c’est que l’Amour est l’être même de la vie. Puis la Sagesse, l’existence de la vie et que de l’Amour par la Sagesse tout a été créé. C’est ce qui est exprimé par ces paroles de saint Jean :

Le Verbe était en Dieu, et le Verbe etait Dieu.

Toutes choses ont été faites par lui et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui. Car c’est par lui que le monde a été fait. Le Verbe dans ce passage est la divine Vérité et c’est aussi la divine Sagesse. Voilà pourquoi le Verbe est aussi appellé Lumière qui éclaire tout homme.

C’est ce que fait de même la divine Sagesse par la divine Vérité. Ceux qui font venir l’origine des mondes d’ailleurs que du divin Amour par la divine Sagesse, sont dans la même erreur que ces fous qui voyent des spectres comme des hommes et des fantômes comme des lumières. Enfin, des êtres de raison comme des êtres réels. Car l’Univers créé est l’ouvrage de l’Amour par la Sagesse, un tout dont les parties sont dans la plus parfaite harmonie. Ce que vous appercevrez facilement, si vous pouvez examiner par ordre, les divers points de la chaîne qui unit tout ce vaste Univers.

De même que Dieu est Un, de même le soleil Spirituel est un. Car l’extension de l’espace ne peut pas s’appliquer aux choses spirituelles, qui sont des émanations de ce soleil et dans les étendues de l’espace, l’essence et l’existence sont partout sans espace. Ainsi le divin Amour se répand depuis le premier terme de l’Univers jusqu’à ses extrêmités les plus éloignées. La raison entrevoit de loin que l’Influence divine remplit toutes choses. Et par là, conserve toutes choses dans leur état d’êtres créés. Mais elle l’apperçoit clairement, lorsqu’elle connaît la nature de l’Amour et son union avec la Sagesse pour produire les fins, son Influence dans la Sagesse pour faire naître les causes et son opération par la Sagesse, pour qu’il en résulte les effets.

Quatrième Point :

De ce soleil procède une Chaleur et une Lumière.
Cette chaleur dans son essence est Amour et cette lumière dans son essence est Sagesse.

On sait que dans la Parole Divine et de-là, dans le langage commun des prédicateurs, l’Amour divin est exprimé par le Feu. Comme lorsqu’ils disent que le Feu céleste remplit les cœurs et excite de saints desirs d’aimer Dieu. C’est que le Feu correspond à l’Amour, et par conséquent le signifie. C’est pourquoi Dieu apparut à Moise comme un Feu dans un Buisson. puis, sur la montagne de Sinaï devant les enfants d’Israël. Puis, qu’il fut ordonné de garder continuellement du Feu sur l’Autel et d’allumer le soir les lampes du Chandelier dans le Tabernacle. Tout cela, parce que : le Feu signifiait l’Amour.

Que de ce Feu provienne une chaleur, c’est ce que l’on voit manifestement par les effets de l’Amour. Car l’homme s’enflame, s’embrase selon que son Amour s’exalte en zèle ou en emportement de colère. La chaleur du sang, ou la chaleur vitale de l’homme et en général des animaux, ne procède d’ailleurs que de l’Amour, qui fait leur vie. Le Feu infernal n’est autre chose que l’Amour opposé à l’Amour céleste. De-là vient que l’Amour divin apparaît aux Anges comme un soleil dans leur monde, semblable à un globe de feu. Tout comme notre soleil, ainsi qu’il a été dit ci-dessus. Et que les anges, sont dans cette chaleur selon la réception de l’Amour, procédant de Dieu, par ce soleil.

Il suit de-là, que la Lumière dans son essence est Sagesse.

Car l’Amour et la Sagesse sont individuels, comme l’être et l’existence. En effet, l’Amour existe par la Sagesse et, selon la Sagesse. Il en est de même dans notre monde, où dès le Printemps, la chaleur s’unit avec la lumière, et fait germer et fructifier les végétaux. De plus, chacun sait que la chaleur spirituelle est Amour et la lumière spirituelle Sagesse. Car l’homme est chaud à proportion qu’il aime, et son entendement est plus ou moins éclairé, selon qu’il est plus ou moins sage.

J’ai vu très souvent cette lumière spirituelle, elle surpasse infiniment la lumière naturelle en blancheur et en éclat. Elle est la blancheur et la splendeur même. Elle paraît aussi brillante, aussi éclatante que la neige. Tels parurent les vêtements du Seigneur, lorsqu’il fut transfiguré, La Lumière étant la Sagesse, le Seigneur se nomme lui même la Lumière qui éclaire tout homme, et ailleurs il dit qu’il est la Lumière-même.

C’est-à-dire, la divine Vérité, qui est la sainte Parole, et par conséquent la Sagesse-même. On croit que la lumière naturelle, qui est la lumière de la raison, vient de la lumière de notre monde, mais cela n’est pas. Puisqu’elle procède du monde Spirituel. En effet, la vue de l’Esprit influe dans la vue du Corps, aussi bien que la Lumière. Mais non celle-ci dans celle-là. Car si cela était le cas, il n’y aurait qu’une simple Influence Physique et non une Influence Spirituelle.

Fin des quatre premiers point sur le
Monde Spirituel et le Monde Naturel !

Voilà qui termine cette deuxième partie d’une série de cinq publications. J’espère que vous avez apprécié les informations contenues dans cet article. Ou si vous aimez mieux, les révélations qu’il contenait sur le monde Spirituel et le monde Naturel. Toutefois dites-vous bien qu’il vous en reste encore beaucoup à apprendre. Puisque vous avez encore trois autres publications à lire afin de compléter ce petit enseignement sur la correspondance de l’âme et du corps de même que du monde Spirituel et le monde Naturel. Pour ce faire vous avez qu’à cliquer le bouton que vous trouverez ci-dessous un peu plus bas.

Laissez moi vos commentaires ou question!

Avant de conclure avec ces quatre points. J’aimerais vous dire de ne pas hésiter à me faire part de vos commentaires ou questions. Soit sur le monde spirituel et le monde naturel. De même que sur la correspondance de l’âme et du corps. Je m’empresserai de vous répondre le plus rapidement possible. De plus, si vous avez envie de jaser et d’échanger sur le sujet, faite-le moi savoir. Il me fera plaisir de m’entretenir avec vous ! Tant que le tout reste dans le respect et la politesse. Peu importe ce que vous pensez de l’influence spirituelle, ou de cet enseignement, car vous êtes libre d’avoir votre opinion. Donc, sur ce, à Bientôt ! Je vous laisse poursuivre votre apprentissage du monde spirituel et le monde naturel en vous offrant la suite de la correspondance de l’âme et du corps, vous avez qu’à cliquez sur le bouton ci-dessous.