Apocalypse Expliquée: Chapitre 18 Versets 10-11-12 (#769 à #777)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 18 Versets 10-11-12 (#769 à #777)

novembre 17, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Malheur Malheur Babylone, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

MALHEUR MALHEUR BABYLONE
-CHAPITRE 18-
VERSET 10-11-12

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière les mots malheur malheur Babylone, que l’on retrouve au 18ème chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Malheur Malheur Babylone
(Sens Littéral)

CHAPITRE 18, VERSET 10
X- Se tenant au loin, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! Babylone, cette grande ville, cette ville puissante ! comment ton jugement est-il venu en une heure ?

Explications Détaillées: Chapitre 18 Verset 10

769- Se tenir, au loin dans la crainte de son tourment, c’est être momentanément replacé dans les externes par la crainte des peines infernales. Car le tourment désigne ces peines, et se tenir au loin signifie être dans les externes. (voir note plus bas)

L’exclamation malheur ! désigne l’action de gémir sur un état misérable, (voir #416). Ensuite Babylone, c’est le Catholicisme-Romain, la ville c’est sa doctrine et son jugement, c’est sa destruction complète. Puis, en une heure indique que la destruction a été subite.

770- Cette religion est appelée la ville puissante, parce qu’elle s’était puissamment fortifiée, non-seulement par la multitude des nations et des peuples qui la reconnaissaient, mais encore par mille autres moyens.

voici quelques exemples:

  • par une quantité de monastères et des armées de moines.
  • Par des richesses immenses,
  • tout comme par le tribunal de l’Inquisition
  • Ainsi que par des menaces et surtout la terreur au sujet du Purgatoire, où selon elle, chacun devait venir.
  • Par l’extinction de la lumière évangélique, en défendant de lire la Parole
  • De même que par ses messes et diverses cérémonies externes
  • Par leur culte des morts
  • Et enfin par un appareil pompeux et varié dans les externes du culte.

Note:

La signification du numéro #769 que l’on vient de voir ci-dessus, vient du fait que l’homme est dans lui-même lorsqu’il est dans ses internes. Car c’est là que réside son amour, et par conséquent, sa vie. Aussi, ses internes sont-ils désignés dans la Parole par ce qui est proche, tandis que ses externes, comme ayant été éloignés de ses internes, sont désignés par ce qui est au loin.

Le méchant, lorsqu’il est dans ses externes, n’est plus lui-même. Non-seulement il parle et agit, mais encore il pense et veut tout autrement. Car alors, sa pensée et sa volonté sont de montrer qu’il est homme civil, moral et même spirituel. Et cela, pour ne pas être atteint par les peines de la loi, ou pour ne pas perdre sa réputation et par suite, pour l’honneur et le profit qu’il en retire.

Ce qui prouve qu’il est loin de lui-même, c’est que lorsqu’il rentre de ses externes dans ses internes, (ce qui arrive lorsqu’il est seul), il pense et veut tout autrement. De même qu’il parle aussi tout autrement lorsqu’il est avec des hommes semblables à lui. On peut voir par là que se tenir au loin signifie, dans le sens spirituel, être dans ses externes.

La principale cause qui fait sortir l’homme de ses internes pour se placer dans ses externes, c’est la crainte. Puisque lorsqu’il voit punir ses complices ou ceux qui lui ressemblent, la crainte ferme ses internes et il vient dans ses externes. De sorte qu’il y reste tant que la peine est présente à son esprit. Mais néanmoins, son interne n’est pas pour autant corrigé, il demeure tel qu’il était auparavant.

Aussi, dès que la crainte de la peine est dissipée, il rentre dans les maux qui sont dans son intérieur et qui constituent sa vie.

Malheur Malheur Babylone
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 18, VERSET 10
X- Replacés momentanément dans leurs externes par la crainte des peines infernales, ils diront : Hélas ! hélas ! Catholicisme-Romain, doctrine si avantageuse, doctrine si puissante ! comment as-tu pu être si subitement et si complètement détruit ?

Malheur Malheur Babylone
(Sens Littéral)

CHAPITRE 18, VERSET 11
XI- Et les marchands de la terre pleureront et gémiront sur elle, de ce que personne n’achète plus leurs marchandises.

Explications Détaillées: Chapitre 18 Verset 11

771- Les rois de la terre désignent les supérieurs dans l’ordre hiérarchique, (voir #767). Les marchands de la terre sont les inférieurs dans cet ordre, c’est-à-dire ceux qui exercent le ministère et tirent profit des choses saintes. Pleurer et gémir, c’est être saisi intérieurement de douleur, (voir #767). Personne n’achète plus leurs marchandises, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent plus retirer ni honneur ni profit de leurs choses saintes, parce qu’il est reconnu que ces choses saintes ont été profanées par eux.

Malheur Malheur Babylone
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 18, VERSET 11
XI- Et les inférieurs dans l’ordre hiérarchique, qui se sont enrichis par le moyen des choses saintes, seront saisis intérieurement de douleur à cause de sa destruction, parce qu’ils ne peuvent plus retirer aucun honneur ni aucun profit de leurs choses saintes, dont la profanation est reconnue.

Malheur Malheur Babylone
(Sens Littéral)

CHAPITRE 18, VERSET 12
XII- Marchandises d’or et d’argent, et de pierres précieuses, et de perles, et de fin lin et de pourpre, et de soie et d’écarlate, et toute espèce de bois odoriférant, et toute espèce de vase d’ivoire, et toute espèce de vase de bois précieux, et d’airain, et de fer, et de marbre.

Explications Détaillées: Chapitre 18 Verset 12

772- Les marchandises, ce sont les choses saintes qu’ils ont profanées, et dont ils ne peuvent plus tirer profit, (voir #771 ci-dessus). L’or, l’argent et la pierre précieuse désignent les biens et les vérités spirituelles, (voir #8, #211, #726). Puis, les perles quant à elles signifient les connaissances de ces biens et de ces vérités, (voir #727).

773- Le fin lin, la pourpre, la soie et l’écarlate désignent en général les biens et les vérités de l’ordre céleste, à savoir : le fin lin, le vrai réel par le bien ; la pourpre, le bien céleste, (voir #725) et la soie, le bien et le vrai célestes, le bien par sa douceur et le vrai par son éclat. Puis par l’écarlate, il faut entendre le vrai céleste, (voir #725).

Note:

Si les biens et les vérités spirituels ont été nommés avant les biens et les vérités célestes, c’est parce que plusieurs de ceux qui sont de la Babylone peuvent être spirituels. Pourvu qu’ils aient dans leur coeur, pour la Parole, la vénération que de bouche ils professent pour elle. Cependant, ils ne peuvent devenir célestes, parce qu’ils s’adressent, non au Seigneur, mais à des hommes vivants et à des hommes morts auxquels ils rendent un culte.

774- Le bois signifie le bien comme la pierre signifie le vrai. Ici, c’est le bien naturel, parce que le bois n’est pas une matière de prix comme les objets précédemment nommés. L’ivoire signifie le vrai naturel, en raison de sa blancheur et du poli qu’il peut recevoir. Il est dit vase d’ivoire, pour signifier que ce vrai naturel est le contenant du bien naturel désigné par le bois odoriférant, car le vase signifie le contenant.

775- Les vases signifient les contenants, mais ici ce sont les pensée confirmées en ce qui concerne les choses de l’Église, car ces pensées sont les contenants du bien et du vrai. Ils sont en très-grande variété et ils ont pour réceptacle la mémoire.

Le vase de bois précieux désigne la pensée confirmée qui procède du bien et du vrai rationnels. Car le bois désigne le bien, et ce qui est précieux s’emploie pour le vrai.

776- Le vase d’airain signifie la pensée confirmée qui procède du bien naturel, parce que l’airain désigne ce bien, (voir #49). Ensuite, le vase de fer signifie la pensée confirmée qui procède du vrai naturel, car le fer désigne ce vrai.

777- Enfin, le vase de marbre signifie la pensée confirmée qui procède de l’apparence du bien et du vrai.

Malheur Malheur Babylone
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 18, VERSET 12
XII- Ces choses saintes profanées, dont ils ne peuvent plus tirer ni honneur ni profit, sont les biens et les vérités de l’ordre spirituel, et les biens et les vérités de l’ordre céleste, et les biens les vérités de l’ordre naturel, et les biens et les vérités de l’ordre scientifique.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière les mots malheur malheur Babylone. Je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour en apprendre plus sur la suite de malheur malheur Babylone .
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!