Apocalypse Expliquée: Chapitre 16 Verset 13-14-15 (#701 à #706)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 16 Verset 13-14-15 (#701 à #706)

novembre 11, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Les Trois Esprits Immondes peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LES TROIS ESPRITS IMMONDES
-CHAPITRE 16-
VERSET 13-14-15

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière les trois esprits immondes semblables à des grenouilles que l’on retrouve dans 16ème chapitre de l’apocalypse. Toutefois, je dois vous mentionner que si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Les Trois Esprits Immondes
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 13
XIII- Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits immondes, semblables à des grenouilles,

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 13

701- La bouche du dragon, c’est la théologie fondée sur les dogmes de la trinité de personnes et de la foi seule. Car le dragon représente ces dogmes, (voir #537).

La bête et le faux prophète signifient, l’une les Laïques, et l’autre le Clergé. Car la bête qui s’élève de la terre est nommée ici faux prophète, (voir #567, #594).

702- Les esprits immondes désignent ici, comme les démons du (numéro #458), les concupiscences ou les cupidités de falsifier le vrai. Car il sera dit au prochain verset, que ce sont les esprits des démons ; trois indique le complet, (voir #505). Les grenouilles signifient les raisonnements tirés des faussetés.

Les Trois Esprits Immondes
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 13
XIII- Et je perçus que la théologie fondée sur les dogmes de la trinité de personnes et de la foi seule, admis par les Laïques et le Clergé, il ne sortait que des cupidités de falsifier complètement le vrai par de faux raisonnements.

Les Trois Esprits Immondes
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 14
XIV- Car ce sont les Esprits des démons, qui font des signes pour s’en aller vers les rois de la terre et de tout le globe, afin de les assembler pour le combat de ce grand jour du Dieu Tout-Puissant.

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 14

703- Les esprits des démons, ce sont les cupidités infernales dont il vient d’être parlé, au numéro #702 ci-dessus.

704- Faire des signes, c’est attester que leurs faussetés sont des Vérités, (voir #598). Les rois désignent ceux qui sont dans le vrai procédant du bien, (voir #700) et ici, par opposition, ceux qui sont dans le faux procédant du mal.

 

La terre, (voir #284), et le globe, (voir #551), signifient l’Église. S’en aller pour les assembler au combat, c’est les encourager à se réunir pour attaquer les vérités, (voir #500), c’est pour attaquer les vérités de la Nouvelle Église. Car il est dit : le combat de ce grand jour du Dieu Tout-Puissant. Or, ce grand jour désigne l’Avènement du Seigneur et la Nouvelle Église.

Les Trois Esprits Immondes
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 14
XIV- Car ce sont ces cupidités infernales qui les poussent à attester que leurs faussetés sont des vérités, pour encourager tous ceux de cette Église qui sont dans les mêmes faussetés, afin de les réunir pour attaquer les vérités de la Nouvelle Église.

Les Trois Esprits Immondes
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 15
XV- « Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille et garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte. »

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 15

705- La venue du Seigneur comme un voleur désigne son Avènement, et alors, le ciel pour ceux qui ont bien vécu et l’enfer pour ceux qui ont mal vécu, (voir #164).

La comparaison de l’Avènement du Seigneur et du jugement dernier avec un voleur, vient de ce qu’il semble que le Seigneur enlève les connaissances du bien et du vrai et dévaste l’Église, comme un voleur enlève les richesses et dévaste la maison. Elle vient aussi de ce que l’Église est alors dans la nuit et dans les ténèbres, c’est-à- dire, dans les faussetés qui dérivent du mal, et qu’un voleur agit de même pendant la nuit et dans l’obscurité.

On appelle heureux celui qui a la vie éternelle, (voir #639). Veiller, c’est vivre conformément aux vérités, (voir #158). Conserver ses vêtements, c’est persister dans les vérités, car les vêtements signifient les vérités, (voir #45). Ceux qui sont dans les vérités sont avertis d’y persister, pour qu’ils ne succombent pas dans le combat dont il s’agira dans le prochain verset .

706- Les vêtements, désignant les vérités, il devient évident que marcher nu, c’est vivre sans vérités. Afin qu’on ne voie pas sa honte, c’est-à-dire, afin que l’amour infernal n’apparaisse pas (L’amour de soi). Car la honte de la nudité désigne l’amour profané, (voir #212). Ceci est adressé à ceux qui seront de la Nouvelle Église, pour qu’ils s’instruisent des vérités et qu’ils y persistent. Car sans elles, les maux qui sont nés avec eux, c’est-à-dire, les maux infernaux, ne sont point écartés.

Note importante :

Vous devez savoir que tous les maux, qu’on appelle « maladie », sont de façon innée dans le corps dès votre naissance. Puis, c’est votre propre esprit qui a le contrôle sur chacun d’eux. Car il existe également des correspondances entre chaque état de votre esprit et chaque maux qui existent.

En d’autres termes, si votre esprit est dans le faux et persiste dans sa voie, il déclenchera en vous certaines maladies déjà contenues dans le corps par le biais de vos pensées et de votre état d’esprit.

Cependant, l’inverse est tout aussi vrai. En ce qu’un esprit saint, qui reconnaît comme vrai, les vérités divines contenues dans la Parole et applique sa vie et son esprit à vivre selon ses préceptes, fera fuir tous les maux existants.

Car le corps n’a point d’emprise sur l’esprit, mais l’esprit, une fois régénéré, à tout pouvoir sur le corps. Voilà la clé de chaque guérison.

Les Trois Esprits Immondes
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 15
XV- « Voici, mon Second Avènement s’accomplit. La félicité éternelle est à ceux qui vivent conformément aux vérités de ma Parole, et qui persistent dans ces vérités, pour ne pas être avec ceux qui sont privés du vrai, et pour que les maux innés en eux n’apparaissent pas. »

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière les trois esprits immondes, je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour poursuivre votre apprentissage concernant les trois esprits immondes
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!