Apocalypse Expliquée: Chapitre 9 Verset 19-20-21 (#454 à #461)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 9 Verset 19-20-21 (#454 à #461)

novembre 1, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Les Queues de Chevaux Semblables À Des Serpents peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LES QUEUES DE CHEVAUX
SEMBLABLES À DES SERPENTS
CHAPITRE 9, VERSET 19-20-21

Tout d’abord, avant de vous laissez lire cette partie, qui vous révèlera le reste du sens spirituel derrière les chevaux de la cavalerie que l’on retrouve au 9ème chapitre. Je dois vous mentionner, que si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Littéral)

CHAPITRE 9, VERSET 19
XIX- Et leur pouvoir était dans leur bouche ; car leurs queues semblables à des serpents, avaient des têtes et elles blessent avec elles.

Explications Détaillées: Chapitre 9 Verset 19

454- Le pouvoir dans la bouche, c’est la puissance par leurs discours sur la foi seule. Car par l’ornement et l’élégance de leur discours, un zèle feint et une confirmation ingénieuse du faux, surtout par les apparences du vrai, pour eux, l’autorité et bien d’autres moyens semblables font tout. De sorte que le vrai, non plus que la Parole, ne font rien. En effet, la vérité ne luit que dans ceux qui sont dans la charité (L’amour avoir son prochain) et par elle dans la foi . Puisque, la Parole n’instruit pas les autres.

455- Les sauterelles avaient des queues semblables aux scorpions ; ici, les queues des chevaux sont semblables aux serpents. Ceux que représentent les sauterelles, parlent et persuadent d’après la Parole, les sciences et l’érudition. Toutefois, ceux-ci parlent et persuadent seulement par des arguments tirés des apparences du vrai et des impostures des sens. C’est pourquoi, s’ils parlent avec élégance et une apparence de sagesse, ils trompent, mais non aussi dangereusement que les autres. Le serpent désigne les choses sensuelles. (égo et illusion des sens)

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 9, VERSET 19
XIX- Et ils n’avaient de puissance que par leurs discours ; car leurs arguments, fondés sur l’imposture des sens, falsifiaient le vrai pour appuyer le principe de leur doctrine, et c’est ainsi qu’ils trompent,

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Littéral)

CHAPITRE 9, VERSET 20
XX- Et le reste des hommes, qui ne furent pas tués dans ces plaies, ne se repentirent point des oeuvres de leurs mains pour cesser d’adorer les démons, et les idoles d’or, et d’argent, et d’airain, et de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.

Explications Détaillées: Chapitre 9 Verset 20

456- Par le reste des hommes, il faut entendre ceux qui ne sont pas tels que les précédents, mais qui néanmoins font de la foi seule le principe capital de leur religion. Qui ne furent pas tués, c’est-à-dire qui ne sont pas ainsi morts spirituellement. Dans ces plaies, c’est dans les cupidités ci-dessous désignées, à savoir : l’amour de soi et du monde, l’orgueil de la propre intelligence, et la concupiscence du mal et du faux .

457- Ne point se repentir, c’est ne point se détourner du mal. Des oeuvres de leurs mains, c’est-à-dire de leurs propres (égo), car les mains signifient la puissance. De là, leurs mains désignent la propre puissance, et ainsi tout ce qui provient du propre de l’homme (l’égo). Le propre de l’homme ne renferme que le mal et le faux ; le propre de sa volonté est le mal, et celui de son entendement, le faux.

Note:

Il est dit ici qu’ils ne se repentirent point, parce que ceux qui font de la foi seule toute la religion disent en eux-mêmes :

« À quoi sert la repentance, quand par la foi seule nous obtenons la rémission de nos fautes et la salvation? Que peuvent donc les oeuvres pour le salut? Je sais que je suis né dans le péché, et que je suis pécheur. Si je l’avoue et si je prie que mes fautes ne me soient pas imputées, ma pénitence n’est-elle pas faite ? que faut-il de plus? »

les queues de chevaux semblables à des serpentsAinsi, l’on pense si peu aux péchés, qu’on ignore s’il en existe, et cette sécurité conduit, par le plaisir et l’attrait, dans un affreux précipice, de même que par un vent favorable un navire échoue contre des rochers, lorsque le pilote et les matelots sont plongés dans le sommeil.

458- Les démons sont les concupiscences qui naissent du propre (égo). Ainsi, adorer les démons, c’est se livrer à ces concupiscences.

459- Les idoles signifient les faussetés du culte. Adorer les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, c’est fonder le culte sur des faussetés de tout genre. Les idoles d’or désignent les faussetés sur les choses divines. Les idoles d’argent, les faussetés sur les choses spirituelles. Puis, les idoles d’airain, les faussetés sur la charité et les idoles de pierre, les faussetés sur la foi, et les idoles de bois, les faussetés sur les bonnes oeuvres.

Toutes ces faussetés sont chez ceux qui ne se repentent point, c’est-à-dire qui ne fuient point les maux comme contraires à l’ordre divin.

460- Il est trop manifeste que les idoles ne voient point, n’entendent point, et ne marchent point, pour qu’on le dise ici, s’il n’y avait pas quelque signification. Voir et entendre, c’est comprendre le vrai et percevoir le bien, (voir #7, #25, #87) ; et marcher, c’est vivre, (voir #167). Ainsi, par ces trois actions, il faut entendre que dans le culte fondé sur les faussetés désignées par les idoles, il n’y a ni intelligence du vrai, ni perception du bien, ni vie spirituelle.

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 9, VERSET 20
XX- Et le reste des hommes qui sont dans la foi seule, dont la vie spirituelle ne fut pas éteinte dans ces cupidités, ne se détournèrent point des maux de leur propre (égo), pour cesser de se livrer à leurs concupiscences et à un culte fondé sur des faussetés de tout genre, dans lequel il n’y a ni intelligence du vrai, ni perception du bien, ni vie spirituelle.

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Littéral)

CHAPITRE 9, VERSET 21
XXI- Et ils ne se repentirent point de leurs homicides, ni leurs enchantements, ni de leurs impudicités, ni de leurs vols.

Explications Détaillées: Chapitre 9 Verset 21

461- Ne point se repentir de ses homicides, c’est ne point cesser d’éteindre la vie spirituelle. Car, commettre l’homicide, c’est tuer spirituellement. Faire des enchantements, c’est pervertir le bien. Faire des impudicités, c’est falsifier le vrai. Puis, commettre des vols, c’est enlever les connaissances du vrai et du bien. La raison de celà est que ces connaissances sont signifiées par les richesses, les vêtements, et beaucoup d’autres objets que les voleurs ont coutume de dérober.

Les Queues De Chevaux Semblables À Des Serpents
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 9, VERSET 21
XXI- Et ils ne cessèrent point, ni de d’éteindre la vie spirituelle, ni de pervertir le bien, ni de falsifier le vrai, ni de priver des connaissances du vrai et du bien.

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Maintenant que vous comprenez le sens spirituel des chevaux et leur queues semblables à des serpents. Je vous suggère alors de poursuivre votre apprentissage avec le prochain chapitre. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour poursuivre votre apprentissage concernant les queues de chevaux semblables à des serpents!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.