Apocalypse Expliquée: Chapitre 17 Verset 16-17-18 (#746 à #751)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 17 Verset 16-17-18 (#746 à #751)

novembre 13, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Les Dix Cornes De La Bête, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LES DIX CORNES DE LA BÊTE
-CHAPITRE 17-
VERSET 16-17-18

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière les dix cornes de la bête que l’on retrouve au 17ème chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Les Dix Cornes De La Bête
(Sens Littéral)

CHAPITRE 17, VERSET 16
XVI- Et les dix cornes que tu as vues sur la Bête sont ceux qui haïront la Prostituée, et la rendront désolée et nue, et mangeront ses chairs et la brûleront dans le feu.

Explications Détaillées: Chapitre 17 Verset 16

746- Les dix cornes signifient la puissance, (voir #740). Ici, comme au verset 12, il s’agit de ceux qui se sont éloignés du Catholicisme-Romain. Mais ici la séparation est complète, tandis que pour les précédents il n’y avait qu’un simple éloignement.

Haïr la Prostituée, c’est rejeter loin de soi le joug du Catholicisme-Romain. Il s’agit donc ici des Protestants ou Réformés ; ce qui suit le prouve encore.

747- La désolation s’applique aux vérités et aux faussetés et la nudité, aux biens et aux maux.

Ainsi, rendre la Prostituée désolée et nue, c’est se dépouiller de ses faussetés et de ses maux. Car c’est en soi-même qu’on la rend désolée et nue.

748- La chair désigne le propre de chacun ; manger les chairs de la Prostituée, c’est détruire en soi-même tout ce qui est propre au Catholicisme-Romain. La brûler dans le feu, c’est le proscrire comme infâme. Car d’adorer un homme à la place du Seigneur, c’est un culte infâme.

Les Cornes Dix De La Bête
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 17, VERSET 16
XVI- Et cette puissance de la Parole, que tu as reconnue, existe chez les Protestants, qui rejetteront loin d’eux le joug du Catholicisme-Romain, se dépouilleront de ses faussetés et de ses maux, détruiront en eux tout ce qui lui est propre, et le proscriront comme infâme.

Les Dix Cornes De La Bête
(Sens Littéral)

CHAPITRE 17, VERSET 17
XVII- Parce que Dieu leur a mis au coeur d’exécuter son dessein, et d’avoir un même dessein, et de donner son Royaume à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu fussent consommées.

Explications Détaillées: Chapitre 17 Verset 17

749- Exécuter le dessein de Dieu, c’est agir conformément à ce qui vient d’être dit. Avoir un même dessein, c’est être d’un accord unanime pour agir ainsi ; et donner son Royaume à la Bête, c’est rendre à la Parole du Seigneur le pouvoir qu’avait usurpé le Pape. Dieu leur a mis au coeur, c’est-à-dire que cela a été providentiel.

750- Jusqu’à ce que les paroles de Dieu fussent consommées, c’est-à-dire jusqu’à ce que tout ce qui a été prédit sur les Protestants fût accompli. Car consommer c’est accomplir ; et les paroles de Dieu sont les choses prédites dans la Parole.

Les Protestants devaient rendre à la Parole l’autorité que le Pape avait usurpée. C’est en la vérité ce qu’ils ont fait, mais au lieu de fonder l’Église sur la Parole, ils ont établi leur doctrine sur cet unique passage de Paul, que l’homme est justifié par la foi seule sans les œuvres de la loi, (Rom. III. 27.). Passage qu’ils ont tout-à-fait mal entendu et compris. Aussi a-t-il prédit, comme on l’a déjà vu, que leur Église serait dévastée ; c’est ce qui est encore indiqué ici.

Les Cornes Dix De La Bête
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 17, VERSET 17
XVII-.Parce que le Seigneur leur a inspiré d’agir ainsi, et d’être unanimes sur ce point, et de rendre à sa Parole le pouvoir qu’avait usurpé le Pape, jusqu’à ce que tout ce qui avait été prédit sur eux fût accompli.

Les Dix Cornes De La Bête
(Sens Littéral)

CHAPITRE 17, VERSET 18
XVIII- Et la Femme que tu as vue est la grande Ville qui règne sur les Rois de la terre. »

Explications Détaillées: Chapitre 17 Verset 18

751- La femme, c’est le Catholicisme-Romain ; la grande ville, c’est son abominable doctrine. Car la ville désigne la doctrine, (voir #194). Régner, c’est étendre sa domination ; les Rois signifient les vérités, (voir #739), et la terre représente l’Église, (voir #284).

Ce verset est la conclusion de ce qui vient d’être dit non-seulement sur les Catholiques-Romains, mais aussi sur la nation française et sur les Protestants. Car le Catholicisme-Romain exerce sa domination même sur les Protestants, en ce sens qu’ils ont conservé quelques-uns de ses dogmes.

En effet, ils s’adressent à Dieu le Père et non au Seigneur. Ils ne reconnaissent pas l’Humanité du Seigneur pour divine, ils croient que la Passion de la croix est une expiation, une propitiation et une satisfaction auprès de Dieu le Père. Ils ont aussi quelques idées des Catholiques-Romains sur le baptême et sur le péché originel.

Les Cornes Dix De La Bête
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 17, VERSET 18
XVIII- Et le Catholicisme-Romain, dont tu viens de reconnaître l’état, est l’abominable doctrine qui a étendu sa domination sur toutes les vérités de l’Église.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière les dix cornes de la bête, je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour poursuivre votre apprentissage concernant les dix cornes de la bête
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!