Apocalypse Expliquée: Chapitre 19 Versets 10-11-12 (#818 à #824)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 19 Versets 10-11-12 (#818 à #824)

novembre 23, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Le Témoignage De Jésus, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LE TÉMOIGNAGE DE JÉSUS
-CHAPITRE 19-
VERSET 10-11-12

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière le témoignage de Jésus que l’on retrouve au 19ème chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Le Témoignage De Jésus
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 10
X- je me jetais à ses pieds pour l’adorer ; et il me dit : « Garde toi de le faire ; je suis ton compagnon de service et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu ; car le témoignage de Jésus est l’esprit de prophétie. »

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 10

818- Ces paroles: je me jetais à ses pieds pour l’adorer, et il me dit : Garde toi de le faire, montrent que Jean avait cru que l’Ange qui lui parlait était le Seigneur et signifient que les Anges ne doivent être ni adorés, ni invoqués.

Celles-ci: je suis ton compagnon de service et celui de tes frères, signifient qu’il n’y a pas de divin dans l’Ange, mais qu’il est associé à l’homme comme un frère à un frère.

819-Avoir le témoignage de Jésus, c’est être dans les deux Essentiels de la Nouvelle Église. C’est-à-dire, reconnaître le Seigneur comme Dieu du Ciel et de la terre dans Sa Divine-Humanité et vivre selon les préceptes du Décalogue, (voir #490). Le témoignage de Jésus désigne les deux vérités énoncées.

Note:

Tous les Anges ont été primitivement hommes sur les terres, et aucun d’eux n’a été créé immédiatement Ange. Ainsi ils ne sont pas supérieurs aux hommes, mais ils sont semblables à eux, et comme eux, serviteurs du Seigneur. Ils ne surpassent les hommes en sagesse que parce qu’ils sont dans l’état spirituel et par suite, dans la lumière du Ciel. Plus l’Ange excelle en sagesse, plus il reconnaît qu’il est, non au-dessus de l’homme, mais semblable à lui. Aussi, il faut savoir qu’il y a seulement association des Anges avec les hommes et non conjonction. Puisque c’est avec le Seigneur seul qu’il peut y avoir conjonction.

Le Témoignage De Jésus
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 10
X- Et je me prosternai pour l’adorer, ayant cru qu’il était le Seigneur, mais il me dit : « Les Anges ne doivent être ni adorés ni invoqués, car il n’y a pas de divin en eux ; mais ils sont associés, comme des frères à des frères, à ceux qui reconnaissent le Seigneur comme Dieu du Ciel et de la terre dans Sa Divine-Humanité, et qui vivent selon les préceptes du Décalogue. Adore le Seigneur seul, car ces deux vérités sont les points fondamentaux de la doctrine de son Église. »

Le Témoignage De Jésus
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 11
XI- Et je vis le Ciel ouvert, et voici un Cheval blanc ; et Celui qui est monté dessus s’appelle le fidèle et le véritable ; il juge et combat selon la justice.

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 11

820- Le Ciel ouvert indique ici la manifestation de l’Avènement du Seigneur, comme la suite le prouve. Le Cheval blanc signifie l’intelligence intérieure de la Parole, (voir #298) et par conséquent, son sens spirituel. C’est là l’Avènement du Seigneur, parce qu’il apparaît clairement par ce sens que le Seigneur est la Parole, que la Parole traite de Lui seul, qu’il est le Dieu du Ciel et de la terre et que la Nouvelle Église existe par Lui seul.

821- Celui qui est sur le cheval blanc désigne le Seigneur, quant à la Parole. C’est ce qui résulte du verset 13 que l’on verra dans le prochain article, où il est appelé la Parole de Dieu.

Ensuite, quand il s’agit du Seigneur, le fidèle désigne le Divin Bien, le véritable, le Divin Vrai, (voir #805), et la justice, l’un et l’autre. Ainsi, juger selon la justice, c’est faire le jugement selon le Divin Bien et le Divin Vrai. Car c’est la Parole-même qui juge, (voir #233). Combattre selon la justice, c’est séparer les bons d’avec les méchants, car le Seigneur ne combat contre qui que ce soit.

Note:

Quiconque ne pense pas au-delà du sens de la lettre, croit que le Seigneur, au jugement dernier, paraîtra dans les nuées du Ciel, accompagné d’Anges et annoncé par le son des trompettes. Cependant, on a vu au numéro #24, que le Seigneur ne devait venir que dans la Parole, en révélant son sens spirituel, par lequel il devient manifeste qu’il est la Parole. C’est-à-dire le Divin Vrai-même, qu’il est le Dieu unique en qui réside la Trinité et ainsi le seul Dieu du Ciel et de la terre et que de plus, il est venu dans le monde pour glorifier son Humanité, c’est-à-dire, pour la rendre Divine.

Cette Humanité, qu’il rendit Divine, était l’Humanité Naturelle et il n’a pu la rendre Divine qu’en prenant dans le monde naturel, l’Humanité dans une Vierge. Humanité à laquelle il a alors uni la Divinité qui était à Lui de toute éternité. Cette union a été faite par les tentations admises dans l’Humanité qu’il avait prise et en même temps par l’accomplissement de tout ce que renferme la Parole, non seulement dans le sens naturel, mais encore dans les sens spirituel et céleste.

821- Celui qui est sur le cheval blanc désigne le Seigneur, quant à la Parole. C’est ce qui résulte du verset 13 que l’on verra dans le prochain article, où il est appelé la Parole de Dieu.

Ensuite, quand il s’agit du Seigneur, le fidèle désigne le Divin Bien, le véritable, le Divin Vrai, (voir #805), et la justice, l’un et l’autre. Ainsi, juger selon la justice, c’est faire le jugement selon le Divin Bien et le Divin Vrai. Car c’est la Parole-même qui juge, (voir #233). Combattre selon la justice, c’est séparer les bons d’avec les méchants, car le Seigneur ne combat contre qui que ce soit.

Le Témoignage De Jésus
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 11
XI- Ensuite je vis se manifester l’Avènement du Seigneur ; et voici, le sens spirituel de la Parole fut révélé ; et ce fut le Seigneur qui le révéla, Lui qui est le Divin Bien même et le Divin Vrai même, et qui, parce bien et ce vrai, fait le jugement et sépare les bons d’avec les méchants.

Le Témoignage De Jésus
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 12
XII- Et ses yeux étaient comme une flamme de feu, et sur sa Tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit que personne ne connaît que Lui-même.

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 12

822- Concernant les yeux comme un flamme de feu, (voir le #48), où sont les mêmes expressions.

823- Les diadèmes désignent les divines vérités de la Parole dans son sens littéral, (voir #540), car ce sens brille en dehors par l’éclat intérieur du sens spirituel et du sens céleste qu’il renferme. Ainsi, que le diadème brille par la lumière. Plusieurs diadèmes furent vus sur la tête de Celui qui était sur le cheval, parce que les vérités divines de la Parole tirent leur existence du Seigneur. C’est ce qui est indiqué ici par ces mots sur sa tête.

824- Le nom, c’est la qualité, (voir #165) ; ici, c’est la qualité de la Parole quant à son sens interne (spirituel). Ces mots, un nom écrit, signifient que cette qualité de la Parole existe aussi bien pour les hommes sur les terres que pour les Anges dans les Cieux. Personne ne connaît ce nom que Lui-même, c’est-à-dire, personne ne voit ce sens interne que le Seigneur et ceux auxquels il le révèle.

Le Témoignage De Jésus
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 12
XII- Et de Lui émanaient la Divine Sagesse du Divin Amour, et les divines vérités ; le sens interne de sa Parole était tel, que personne ne le voit que Lui-même et ceux auxquels il le révèle.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière le témoignage de Jésus. Je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour en apprendre plus sur le témoignsge de Jésus.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!