Apocalypse Expliquée: Chapitre 5 Verset 1-2-3 (#255 à #262)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 5 Verset 1-2-3 (#255 à #262)

octobre 17, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article suivant: Le Livre Scellé De Sept Sceaux , peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LE LIVRE SCELLÉ DE SEPT SCEAUX
CHAPITRE 5, VERSET 1-2-3

Tout d’abord, Sachez que dans cette partie nous découvrirons le sens spirituel derrière le livre scellé de sept sceaux que l’on voit au 5ème chapitre. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des premiers chapitres, de même que les règles de base de la science des correspondances révélée par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé ici.

Pour y accéder, cliquer sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
Chapitre 5, Sommaire

Dans ce chapitre on vera que c’est dans sa Divine Humanité que le Seigneur fera le jugement, parce qu’il est la Parole-même. De plus, cette vérité sera reconnue par les Anges des trois Cieux.

Alors, maintenant allons examiner les trois premiers versets!

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 1
I- Et, dans la main droite de Celui qui était assis sur le Trône, je vis un Livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux.

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 1

255- La droite signifie la Toute-Puissance et la Toute-Science du Seigneur, car il s’agit ici de tous ceux sur qui doit se faire le jugement, et de la séparation des bons d’avec les méchants. Celui qui est assis sur le Trône, c’est le Seigneur quant à sa Divinité-même dont procède son Humanité, car il est dit, au Verset. 7, que L’Agneau, qui le représente quant à sa Divine Humanité, reçut le Livre de la droite de Celui qui était sur le trône.

256- Le Livre c’est la Parole ; le Seigneur, comme Parole, connaît les états de la vie de tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ; car il est lui-même la Divine Vérité, et par elle-même la Divine Vérité sait tout. Le Livre est écrit en dedans et en dehors, c’est-à-dire que la Parole apprécie les états de vie tant en général qu’en particulier.

Le Seigneur quant à la Divinité de toute éternité, est la Parole ; car il est écrit : Au commencement était la Parole, et la Parole était chez Dieu, et la Parole était Dieu ; quant à l’Humanité, il est aussi la Parole ; car il est ajouté : » Et la Parole a été faite chair. » (Jean, I. 1, 14.)

257- Sceller d’un sceau, c’est cacher ; sceller de sept sceaux, c’est cacher totalement, car sept signifie tout, (voir #10). Il est ajouté : A l’ange et à l’homme, parce qu’il est dit, au Verset. 3 et 4 : Personne ne peut dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ouvrir le livre, etc. Telle est la Parole pour tous ceux à qui l’Agneau, c’est-à-dire, le Seigneur, ne l’ouvre pas. Comme il s’agit ici de l’examen avant le jugement dernier, ce sont les états de vie qui sont absolument cachés.

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 1
I- Et, dans la Toute-Puissance et dans la Toute-Science du Seigneur comme Divinité dont procède son Humanité, je vis la Parole qui seule peut apprécier tant en général qu’en particulier les états de la vie de tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, états absolument cachés à l’ange et à l’homme.

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 2
II- Et je vis un Ange puissant s’écrier à voix grande : « Qui est digne d’ouvrir le Livre et d’en rompre les sceaux ?»

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 2

258- L’Ange s’écriant, c’est le Seigneur, parce que l’Ange ne parle ni n’enseigne par lui-même, mais par le Seigneur, et cependant comme si c’était par lui-même. L’Ange est dit puissant, parce qu’il parle avec puissance, et ce qui est annoncé avec puissance influe intimement dans la pensée. La voix grande signifie le Divin Vrai dans sa force, et aussi l’examen, parce qu’ici l’ange interroge.

259- Qui est digne ? signifie Qui a le pouvoir ? Ouvrir le Livre et en rompre les sceaux, c’est connaître les états de la vie de tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, et juger chacun selon son état. On le verra clairement par ce qui sera dit, lorsque l’Agneau ouvrira successivement les sept sceaux du Livre.

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 2
II- Et je vis le Seigneur influer intimement par son Divin Vrai dans la pensée de tous, pour les porter à se demander: «Qui a le pouvoir de connaître tous les états de vie, et de juger chacun selon son état ?»

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 3
III- Et personne ne put, dans le Ciel, ni sur la terre, ni sous la terre ouvrir le Livre ni le regarder.

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 3

260- Ces expressions dans le ciel, sur la terre et sous la terre, signifient dans les cieux supérieurs et inférieurs. Jean étant dans l’état spirituel ne put voir que les terres du monde dans lequel il était ; car le monde spirituel renferme des terres comme les nôtres.

Les cieux supérieurs y apparaissent sur les montagnes et sur les collines. Les cieux inférieurs sur des terres au-dessous et les derniers cieux comme sous les terres ; car les Cieux sont des Étendues placées l’une sur l’autre, et chaque Étendue est comme une terre sous les pieds de ceux qui y sont.

L’étendue suprême est comme la cime d’une montagne ; la seconde est sous la première, mais se prolonge davantage de tous côtés ; la troisième, placée sous la seconde, se prolonge encore plus : c’est là que sont ceux qu’on dit être sous la terre.

Les trois Cieux apparaissent ainsi aux anges des Cieux supérieurs, parce qu’ils voient les deux autres Cieux au-dessous d’eux. Ils durent apparaître ainsi à Jean qui était alors avec ces anges ; car il lui a été dit, au Chapitre IV. Vers. I : Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver dans la suite.

261- Pour les explications concernant le livre, voir ce qui a été dit, au #259.

262- Regarder le Livre c’est connaître quel est l’état de vie de chacun. Cela signifie donc que personne ne pût connaître les états de vie, ni juger ; c’est le Seigneur seul qui connaît l’état de chacun depuis les intimes jusqu’aux extrêmes.

Note:

Il voit quel est l’homme depuis l’enfance jusqu’à la vieillesse, que doit-il être dans l’éternité, et quelle sera sa place dans le monde spirituel. Il voit cela à l’instant et par soi-même, parce qu’il est le Divin Vrai ou la Parole ; mais cela est impossible à l’Ange et à l’homme, parce qu’ils sont (finis) ; et comme tels ils ne voient que ce qui est externe, encore n’est-ce pas par eux-mêmes, mais par le Seigneur.

Le Livre Scellé de Sept Sceaux
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 3
III- Et nul ne put, dans les Cieux supérieurs, ni dans les Cieux inférieurs, connaître tous les états de vie, ni juger chacun selon son état.

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez-moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Maintenant que vous avez pris connaissance du sens spirituel derrière le livre scellé de sept sceaux. Je vous invitesDonc à poursuivre avec les prochains versets. Alors, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour poursuivre votre apprentissage concernant Sens Spirituel De l’Apocalypse et beaucoup plus!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!