Apocalypse Expliquée: Chapitre 22 Versets 1-2-3 (#926 à #937)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 22 Versets 1-2-3 (#926 à #937)

décembre 2, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  Le Fleuve Pur D’Eau Vive, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LE FLEUVE PUR D’EAU VIVE
-CHAPITRE 22-
VERSET 1-2-3

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière le fleuve pur d’eau vive, que l’on retrouve au dernier chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
– Chapitre 22 –
Sommaire

L’on a vu dans le chapitre précédent une description de la Nouvelle-Jérusalem, de cette Nouvelle-Église du Seigneur, couronne de toutes les Églises précédentes. Qui en réalité, n’ont été qu’un acheminement pour relever l’homme de sa chute et le conduire par degré à sa complète réintégration dans les lois de l’ordre.

Résumé du Chapitre:

926- Le commencement de ce chapitre contient la suite de la description de cette Église, en ce qui concerne son intelligence des divines vérités de la Parole aux Versets 1 à 5.

927- Le Seigneur déclare que toutes les scènes apocalyptiques que Jean est chargé de transmettre à la postérité ont été manifestées par Lui, et que la signification de toutes les prédictions qu’elles renferment sera révélée au monde lorsque la première Église Chrétienne aura été dévastée et sera ainsi parvenue à sa fin aux versets 6 à 10.

928- Annonce de l’Avènement du Seigneur et de sa conjonction avec tous ceux qui croient en lui et qui vivent selon ses préceptes aux versets 7 à 17.

929- Déclaration formelle du Seigneur à tous ceux qui connaîtront la doctrine de sa Nouvelle-Église, que s’ils y ajoutent ou en retranchent quelque chose, pour détruire ces deux points essentiels, à savoir : La reconnaissance qu’il est le seul Dieu du Ciel et de la terre et la foi en Lui. Ils périront par les maux et les faussetés que désignent les plaies décrites dans l’Apocalypse et ne pourront ni être reçus dans la Nouvelle-Jérusalem ni partager le sort de ceux qui sont dans son Royaume aux versets 18 et 19.

930- Cette révélation apocalyptique est terminée par les fiançailles ou la conjonction du Seigneur avec sa Nouvelle-Église, la Nouvelle-Jérusalem, but constant de tous les efforts de l’Amour Divin et de la Sagesse Divine depuis la chute déplorable de l’homme aux Versets 17, 20, 21.

Maintenant allons voir ce que les premiers versets ont à nous apprendre.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens Littéral)

CHAPITRE 22, VERSET 1
I- Et il me montra un fleuve pur d’eau vive, brillant comme le cristal, sortant du trône de Dieu et de l’Agneau.

Explications Détaillées: Chapitre 22 Verset 1

931- Montrer, c’est révéler, (voir #719). Les fleuves désignent des vérités en abondance, (voir #409) ; Ici le fleuve désigne un grand nombre de vérités divines de la Parole. Car les eaux signifient les vérités, (voir #50), et les eaux vives, les vérités divines qui procèdent du Seigneur par la Parole. Ce fleuve brillant comme le cristal, ce sont ces divines vérités qui resplendissent de l’éclat du sens spirituel de la Parole, (voir #897).

932- Ce fleuve qui fut vu sortant du trône de Dieu et de l’Agneau, signifie que c’est par le Ciel que ces vérités émanaient du Seigneur comme Divine-Humanité. Puisque le trône, c’est le Ciel, (voir #221). Bien évidemment, Dieu c’est le Seigneur quant au Divin-même de qui tout procède et l’Agneau, le Seigneur quant à la Divine-Humanité, (voir #918).

Note:

Le fleuve d’eau vive désigne spécialement ici les nombreuses vérités divines qui apparaissent dans l’Apocalypse, maintenant que cette prophétie est révélée par le Seigneur. C’est ce qui est évident par les versets #6, #7, #9, #10, #14, #16 à #19 de ce Chapitre, où il s’agit du Livre de cette prophétie et où l’on voit qu’il faut observer les vérités qui y sont écrites. Vérités qui n’ont pu être observées avant d’avoir été manifestées par la révélation du sens spirituel. Parce qu’auparavant on ne les comprenait pas.

L’Apocalypse est une Parole semblable à la Parole prophétique de l’Ancien-Testament ; et maintenant on peut voir dans cette prophétie quels sont les maux et les faussetés de l’Église qu’il faut fuir et avoir en aversion et quels sont les biens et les vérités de l’Église qu’il faut pratiquer. Surtout en ce qui concerne le Seigneur et la vie éternelle qu’on obtient par Lui.

Ces biens et ces vérités sont, il est vrai, enseignés dans les Prophètes, mais non d’une manière aussi manifeste que dans les Évangélistes et dans l’Apocalypse. Ces divines vérités concernent le Seigneur et montrent surtout qu’il est le seul Dieu du Ciel et de la terre.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 22, VERSET 1
I- Et le Seigneur me révéla un grand nombre de vérités divines de sa Parole qui resplendissaient de l’éclat de son sens spirituel, et qui par le Ciel, émanaient de lui-même comme Divine-Humanité.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens Littéral)

CHAPITRE 22, VERSET 2
II- Au milieu de sa place et du fleuve d’ici et de là était l’arbre de vie, portant douze fruits rendant chaque mois son fruit ; et les feuilles de l’arbre étaient pour la guérison des nations.

Explications Détaillées: Chapitre 22 Verset 2

933- Le milieu, c’est l’intime, (voir #44) ; la place signifie les vérités de la doctrine, (voir #917) et le fleuve, un grand nombre de vérités, (voir #932 ci-dessus). D’ici et de là, c’est à droite et à gauche : à droite signifie le vrai dans la clarté, et à gauche, le vrai dans l’obscurité. Puisque dans le Ciel, le midi qui désigne le vrai dans la clarté est à droite et le septentrion, qui désigne le vrai dans l’obscurité, est à gauche, L’arbre de vie, c’est le Seigneur quant au divin amour, (voir #89).

934- Les fruits, ce sont les biens de l’amour et de la charité qu’on nomme bonnes oeuvres, et qui sont faits par l’homme en apparence comme de lui-même. Douze signifie tout, (voir #349).

Note:

Il est dit dans le sens spirituel; dans l’intime des vérités de la doctrine, parce que dans les choses spirituelles tout existe par l’intime et procède de l’intime. C’est ainsi que du soleil, placé au centre de l’univers, procèdent la chaleur et la lumière, qui se propagent sur toutes les circonférences.

935- Les mois signifient l’état de l’homme quant au vrai. Car par les mois il faut entendre des périodes lunaires, et la lune signifie le vrai de la foi, (voir #332 et #413). Rendre le fruit, c’est produire les biens de l’amour et de la charité, (voir #933 ci-dessus). Quoique l’homme fasse ces biens comme de lui-même, c’est le Seigneur qui les produit essentiellement en l’homme, selon l’état du vrai qui est en lui.

936- Les feuilles de l’arbre, ce sont les vérités rationnelles. Les nations désignent ceux qui sont dans les maux et par ces maux, dans les faussetés, (voir #483) ; Elles sont prises ici en mauvaise part, car il s’agit de leur guérison. Or, ceux qui sont dans les maux et dans les faussetés ne peuvent être guéris par la Parole. Parce qu’ils ne la lisent pas. Mais s’ils jouissent d’un bon jugement, ils peuvent être guéris par les vérités rationnelles, parce qu’ils sont portés par elles à penser sainement et à vivre décemment. Ces vérités rationnelles sont celles qui reçoivent le plus vite les vérités spirituelles. Car le rationnel de l’homme est le premier réceptacle du vrai spirituel.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 22, VERSET 2
II- Dans l’intime de ces nombreuses vérités de la doctrine était le Seigneur, faisant profluer de son amour tous les biens que l’homme fait en apparence comme de lui-même et produisant ces biens en raison de l’état du vrai chez l’homme ; et les vérités rationnelles accordées par le Seigneur étaient pour porter ceux qui sont dans le mal et dans le faux à penser sainement et à vivre décemment.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens Littéral)

CHAPITRE 22, VERSET 3
III- Et il n’y aura plus là aucun anathème ; et le trône de Dieu et de l’Agneau sera en elle, et ses serviteurs Le serviront.

Explications Détaillées: Chapitre 22 Verset 3

937- L’anathème signifie tout mal et tout faux qui détournent et séparent du Seigneur. Puis, comme le mal et le faux ne peuvent être que dans leur récipient qui est l’homme, ces mots; Il n’y aura plus là aucun anathème, signifient que dans la Nouvelle-Jérusalem personne ne sera séparé d’avec le Seigneur. Le trône de Dieu et de l’Agneau sera en elle, c’est-à-dire que le Seigneur y régnera seul dans sa Divine-Humanité, (voir #932 ci-dessus). Ici, le trône désigne le royaume et le royaume du Seigneur est partout où il est le seul objet du culte.

Les serviteurs désignent ceux qui sont dans les vérités par le bien, (voir #2). Servir le Seigneur, c’est vivre constamment selon les vérités, (voir #380) ; Ici, c’est vivre en conjonction avec Lui. La conjonction avec le Seigneur fait le Ciel, et elle s’opère lorsqu’à la reconnaissance du Seigneur comme seul Dieu du Ciel et de la terre, on joint la vie selon ses préceptes.

Note:

Celui qui ignore ces vérités peut dire; Qu’est-ce que la conjonction, et comment peut-elle s’opérer par cette reconnaissance et par cette vie? Puisque Dieu est miséricordieux et tout-puissant, chacun ne peut-il pas être sauvé par sa seule miséricorde. Est-il besoin d’autre moyen de salut que la foi seule? On ne parlerait pas ainsi, si l’on savait que dans le monde spirituel la présence résulte de la connaissance et que la conjonction résulte de l’affection. Puisque là, les espaces ne sont que des apparences selon la similitude des affections et des pensées.

Aussi, lorsqu’on connaît quelqu’un soit de réputation, soit par des rapports qu’on a eus avec lui. Il suffit que l’idée de sa connaissance s’offre à la pensée, pour qu’aussitôt il se présente, même si il fût en apparence à mille lieux. Si on Aime une personne, on est avec elle dans la même société. De sorte que si on l’aime intimement, on habite la même maison.

la conjonction:

Cet état qui existe pour tous dans tout le monde spirituel. Il tire son origine de ce que pour chacun, le Seigneur est présent selon la foi et conjoint selon l’amour. La foi, et par suite la présence du Seigneur, s’acquiert par la connaissance des vérités de la Parole. Mais l’amour, et par suite la conjonction, ne s’obtiennent que par la vie selon ses préceptes.

Le Seigneur aime tous les hommes et veut se conjoindre à eux. Toutefois, tant que l’homme reste dans le plaisir du mal, il ne peut y avoir conjonction. Or, le plaisir du mal ne peut être écarté qu’autant que l’homme s’examine lui-même pour connaître ses maux, pour les avouer devant le Seigneur et pour avoir la volonté de s’en abstenir et de s’amender.

Il faut qu’en cela l’homme agisse comme par lui-même, parce qu’il ne sent pas que le Seigneur opère en lui ; cela lui a été accordé, parce que la conjonction, pour exister véritablement, doit être réciproque de l’homme avec le Seigneur et du Seigneur avec l’homme.

Tout cela doit s’opérer dans cette vie, car l’homme reste pour l’éternité tel qu’il a été dans le monde quant à son esprit, avec la seule différence que son état devient plus parfait s’il a bien vécu. Parce qu’alors, il n’est pas enveloppé d’un corps matériel, mais il vit homme spirituel dans un corps spirituel.

Le Fleuve Pur D’Eau Vive
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 22, VERSET 3
III. Et dans la Nouvelle-Jérusalem, personne ne sera séparé d’avec le Seigneur ; et le Seigneur y régnera seul dans sa Divine-Humanité, et ceux qui sont dans le vrai par le bien y vivront en conjonction avec Lui.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière le fleuve pur d’eau vive. Je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec le chapitre final. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour en apprendre plus sur le sens spirituel derrière le fleuve pur d’eau vive.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres d’E.Swedenborg. Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!