Décalogue Expliqué: 6ème Précepte

Décalogue Expliqué: 6ème Précepte

janvier 9, 2019 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  L’Amour Conjugal Et Le 6ème Précepte, pourrait contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

L’AMOUR CONJUGAL
6ÈME PRÉCEPTE DU DÉCALOGUE EXPLIQUÉ

Avant tout, si vous venez de vous joindre à nous, sachez que dans cet article il sera question de l’amour conjugal et le 6ème Précepte Du Décalogue expliqué selon son sens spirituel. Cette publication, ainsi que ceux concernant les neuf autres préceptes, forment un tout dévoilant les 10 commandements ou lois Divines de Dieu et ce, dans leur sens Spirituel Divin! Le tout, encore une fois, selon les révélations de la science des correspondances qu’Emanuel Swedenborg Nous a légué dans ces oeuvres.

Toutefois, si vous désirez commencer votre lecture au début de cet ouvrage, (et c’est ce que je vous conseil de faire).  ciquez sur le bouton ci-dessous!

La Suite Logique De Notre Cheminement Spirituel

Ce travail est la suite logique dans notre apprentissage du sens spirituel de la Parole, que nous avons commencé avec l’Apocalypse Expliquée et ce, dans son entièreté. Cependant, si vous n’avez pas eu la chance de suivre cet enseignement, sachez qu’il n’est pas trop tard. Vous pouvez le faire dès maintenant, en commençant par prendre connaissance des règles de base de la science des correspondances et par la suite, découvrir la Révélation Spirituelle  de l’Apocalypse. Pour ce faire vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton ci-dessous!

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Si vous êtes avec nous depuis le début, alors poursuivons. Bonne lecture!

TU NE COMMETRAS POINT D’ADULTÈRE

Dans ce précepte, il sera tout d’abord important de savoir ce qu’il faut entendre par mariage. En vérité, c’est une union conjugal sincère et qui se vie dans le pur Amour! De même que le vrai mariage, qui est celui du Vrai et du le Bien qui forme le Divin Amour.

Le Plaisir De L’Adultère Est L’Enfer

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Qui peut croire aujourd’hui que le plaisir de l’adultère est l’enfer chez l’homme et que le plaisir du mariage est le Ciel chez lui? Qu’ainsi, autant l’homme est dans le premier de ces plaisirs, autant il n’est pas dans l’autre, car autant l’homme est dans l’Enfer, autant il n’est pas dans le Ciel?

Qui peut croire aujourd’hui, que l’amour de l’adultère est l’amour fondamental de tous les amours infernaux et diaboliques? De même que l’amour du mariage est l’amour fondamental de tous les amours Célestes et Divins? Qu’ainsi, autant l’homme est dans l’amour de l’adultère, autant il est dans tout amour mauvais, que ce soit en acte ou du moins en effort. Puis que d’un autre côté autant l’homme est dans l’amour sain du mariage, autant il est dans tout amour bon, que ce soit en acte ou du moins en effort?

Qui peut croire de nos jours, que celui qui est dans l’amour de l’adultère ne croit rien de la Parole, ni par conséquent, rien de l’Église et qu’il nie même Dieu dans son coeur? Mais que d’un autre côté, celui qui est dans le l’amour du mariage est dans la charité et dans la foi, de même que dans l’amour envers Dieu? Ou encore, que la chasteté du mariage fait un avec la religion et que la débauche de l’adultère fait un avec le naturalisme?

La Banalisation De L’Adultère

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

La raison pour laquelle ces choses sont aujourd’hui ignorées, c’est que l’Église est à sa fin. (Comme nous l’avons appris par l’Apocalyse expliquée). Puisqu’elle a été dévastée quant au vrai et quant au bien. Et lorsque l’Église est dans cet état, l’homme de l’Église vient, par l’influx de l’enfer, dans la persuasion que les adultères ne sont ni des choses détestables, ni des abominations.

De sorte que par la suite, il vient aussi dans la foi, que les mariages et les adultères diffèrent, non pas dans leur essence, mais seulement quant à l’ordre. Lorsqu’il en vérité, il y a entre eux une différence telle que celle qui existe entre le Ciel et l’enfer. On verra dans la suite de cet article qu’il existe effectivement une telle différence entre eux.

De là vient donc que dans la Parole, le Ciel et l’Église, sont entendus dans le sens spirituel par les noces et les mariages. Puis que l’Enfer et le rejet de toutes les choses de l’Église, sont entendus dans le sens spirituel de la Parole par les adultères et par les scortations.

Celui Qui Aime L’Adultère S’éloigne Du CIel

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Puisque l’adultère est l’enfer chez l’homme, et que le mariage est le Ciel chez lui, il s’ensuit qu’autant l’homme aime l’adultère, autant il s’éloigne du Ciel. Par conséquent, les adultères ferment le Ciel et ouvrent l’enfer. C’est là ce qu’ils produisent tant qu’on les croit permis et qu’on les perçoit plus agréables que les mariages.

C’est pourquoi, l’homme qui confirme en lui les adultères et les commet avec la permission et le consentement de sa volonté, se ferme lui-même le Ciel et ce, jusqu’à ne plus croire en rien de l’Église ou de la Parole. Il devient absolument homme sensuel et après la mort, un esprit infernal.

Ainsi qu’il a été dit ci-dessus, l’adultère est l’enfer et par suite l’homme adultère est la forme de l’enfer. Donc, puisque l’adultère est l’enfer, il s’ensuit que si l’homme ne s’abstient pas des adultères, ne les fuit et ne les a pas en aversion comme étant infernaux, il se ferme feutrée du Ciel. De sorte qu’il n’en reçoit pas le moindre influx.

Des Raisonnements Érronnés

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’homme (ou la femme) qui se ferme le ciel par l’adultère fini par faire ce genre de raisonnements éronnés:

  • Que les mariages et les adultères sont similaires, mais que les mariages doivent être protégés dans les à cause de l’ordre et de l’éducation des enfants.
  • Et que les adultères ne sont pas criminels, puisqu’il en naît également des enfants et qu’ils ne causent pas de préjudice aux femmes parce qu’elles peuvent les supporter et de plus, par eux la procréation du genre humain est augmentée.

Ne sachant pas que de tels raisonnements et d’autres du même genre en faveur des adultères, sortent des eaux marécageuses de l’enfer. Et que la nature libidineuse et grossière de l’homme, qu’il tient de naissance, les tire à soi et les suce avec délices, comme un porc avec son fumier. Que de semblables raisonnements, qui assiègent aujourd’hui les mentals d’un grand nombre de personnes dans la Chrétienté soient infernaux, c’est ce qu’on verra dans la suite.

L’Origine De L’Amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Que le mariage soit le Ciel et que l’adultère soit l’Enfer, cela ne peut pas être mieux vu que d’après leur origine. L’origine de l’amour vraiment conjugal, c’est l’amour du Seigneur à l’égard de l’Église. De là, le Seigneur est nommé dans la Parole, fiancé et époux et l’Église, fiancée et épouse. C’est par ce mariage que l’Église est Église dans le commun et dans la partie. Je m’explique, l’Église dans la partie, c’est l’homme dans lequel il y a l’Église.

De là, il est évident que la conjonction du Seigneur avec l’homme de l’Église est l’origine même de l’amour vraiment conjugal. Voilà comment cette conjonction peut en être l’origine. La conjonction du Seigneur avec l’homme de l’Église est la conjonction du bien et du vrai. Du Seigneur vient le bien et chez l’homme est le vrai. De là, la conjonction qui est appelée mariage céleste. Mariage par lequel existe l’amour vraiment conjugal entre deux époux, qui sont dans une telle conjonction avec le Seigneur.

Par là, on voit d’abord que l’amour vraiment conjugal vient du Seigneur seul et est chez ceux qui sont par le Seigneur dans la conjonction du bien et du vrai. Comme cette conjonction est réciproque, elle est décrite par le Seigneur lorsqu’il dit : qu’ils sont en Lui, et Lui en eux. (Jean, XIV, 20).

L’Entendement Du Vrai Et L’Affection Du Bien

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Cette conjonction ou ce mariage, a été établi ainsi par création. L’homme a été créé pour être entendement du vrai et la femme pour être affection du bien. Par conséquent, l’homme pour être le vrai et la femme pour être le bien. Lorsque l’entendement du vrai, qui est chez l’homme, fait un avec l’affection du bien qui est chez la femme, il y a conjonction des deux mentals en un. Cette conjonction est le mariage spirituel, d’où descend l’amour conjugal.

Car lorsque les deux mentals ont été conjoints de manière qu’ils sont comme un seul mental, il y a entre eux pur amour. Cet amour, qui est l’amour du mariage spirituel, devient l’amour du mariage naturel, quand il descend dans le corps.

Que cela soit ainsi, c’est ce que chacun, s’il le veut, peut clairement percevoir. Les époux qui s’aiment mutuellement et réciproquement à l’intérieur quant aux mentals, s’aiment aussi mutuellement et réciproquement quant aux corps. Il est notoire que tout amour descend dans le corps d’après l’affection du mental, et que sans cette origine il n’existe aucun amour.

L’Origine De L’Amour De L’Adultère

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Maintenant, comme l’origine de l’amour conjugal est le mariage du bien et du vrai, mariage qui dans son essence est le Ciel, il est bien évident que l’origine de l’amour de l’adultère est le mariage du mal et du faux. Mariage qui, dans son essence est l’enfer.

Si le Ciel est le mariage, c’est parce que tous ceux qui sont dans les Cieux sont dans le mariage du bien et du vrai, et si l’enfer est l’adultère, c’est parce que tous ceux qui sont dans les enfers sont dans le mariage du mal et du faux. De là résulte que le mariage et l’adultère sont entre eux aussi opposés que le Ciel et l’Enfer.

Amour Spirituel – Amour Céleste

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’homme a été créé pour être amour spirituel et céleste. Donc par conséquent, image de Dieu et ressemblance de Dieu.

  • L’amour spirituel, qui est l’amour du vrai, est l’image de Dieu.
  • L’amour céleste, qui est l’amour du bien, est la ressemblance de Dieu.

Tous les Anges dans le troisième Ciel sont des ressemblances de Dieu. Puis, tous les Anges dans le second Ciel sont des images de Dieu. L’homme ne peut devenir l’amour, qui est l’image ou la ressemblance de Dieu, que par le mariage du vrai et du bien. Car le vrai et le bien s’aiment intimement, et désirent ardemment s’unir pour être un. Tout simplement, parce que du Seigneur procèdent unis, le Divin Bien et le Divin Vrai. Par conséquent, ils doivent être unis dans l’Ange du Ciel et dans l’homme de l’Église.

Cette union ne peut avoir lieu d’aucune autre manière que par le mariage des deux mentals en un. Car ainsi qu’il a été dit précédemment, l’homme a été créé pour être l’entendement du vrai. Par conséquent le vrai, et la femme a été créée pour être l’affection du bien. Par conséquent le bien. En eux existe donc la conjonction du bien et du vrai. Car l’amour conjugal qui descend de cette conjonction est le moyen même (medium ipsissimum) pour que l’homme devienne l’amour, qui est l’image ou la ressemblance de Dieu.

Lorsque Deux Devient Un

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

En effet, deux époux qui sont par le Seigneur dans l’amour conjugal s’aiment mutuellement et réciproquement de coeur. Ainsi, par les intimes et de là, bien qu’ils soient deux en apparence, toujours est-il qu’en vérité, ils sont un. Ils sont deux quant aux corps, mais ils sont un quant à la vie. On peut les comparé aux yeux, en ce qu’ils sont deux quant aux organes, mais un quant à la vue. De même qu’aux oreilles qui sont deux quant aux organes, mais un quant à l’ouïe. Ou encore aussi les bras et les pieds, qui sont deux quant aux membres, mais un quant aux usages. Les bras sont un quant aux actes et les pieds sont un quant à la marche.

Il en vas de même des autres parties paires chez l’homme, elles se réfèrent aussi au bien et au vrai. L’organe, ou le membre qui est à droite, se réfère au bien, et celui qui est à gauche au vrai. C’est la même chose pour le mari et l’épouse, entre lesquels existe l’amour vraiment conjugal. Ils sont deux quant aux corps, mais ils sont un quant à la vie. C’est pour cela même que dans le Ciel, en parlant de deux époux, on dit, non deux Anges, mais un Ange.

D’après cela, il est évident que par le mariage l’homme devient une forme de l’amour et par conséquent, une forme du Ciel. C’est-à-dire, l’image et la ressemblance du Seigneur.

L’homme Naît Dans L’amour Du Mal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’homme naît dans l’amour du mal et du faux et cet amour, c’est l’amour de l’adultère. Un tel amour ne peut être ni converti ni changé en amour spirituel qui est l’image de Dieu. Ni à plus forte raison en amour céleste qui est la ressemblance de Dieu. À moins qu’est lieu le mariage du bien et du vrai venant du Seigneur. Puisqu’il ne peut l’être pleinement que par le mariage des deux mentals et des deux corps.

On voit clairement par là d’où vient que les mariages sont célestes et les adultères infernaux. Car le mariage est l’image du Ciel et l’amour vraiment conjugal l’image du Seigneur. De sorte que l’adultère est l’image de l’enfer et l’amour de l’adultère l’image du diable.

La Forme De L’amour Dans Le Monde Spirituel

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’amour conjugal apparaît même dans le Monde spirituel dans une forme comme un Ange. Puis, l’amour de l’adultère quant à lui, apparaît dans une forme comme un diable.

« Cher lecteur, retiens cela en toi et après la mort, lorsque tu vivras homme-esprit, recherche si cela est vrai, et tu verras.»

On peut, par la sainteté du mariage, juger combien les adultères sont profanes et par suite combien on doit les détester. Toutes les choses qui sont dans le corps humain depuis la tête jusqu’aux pieds, tant celles qui sont intérieures que celles qui sont extérieures, correspondent aux Cieux. De là vient que l’homme est le Ciel dans la forme la plus petite et que les Anges et les Esprits sont aussi dans une forme parfaitement humaine. Puisqu’ils sont également des formes du Ciel.

L’Utérus Est Lié Au Ciel Intime

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Tous les membres destinés à la génération, dans l’un et l’autre sexe, surtout l’utérus, correspondent aux sociétés du Troisième Ciel ou Ciel intime. La raison de cela, c’est que l’amour vraiment conjugal est dérivé de l’amour du Seigneur à l’égard de l’Église, (le corps) et de l’amour du bien et du vrai. Amour qui est celui des Anges du Troisième Ciel.

Aussi l’amour conjugal qui en descend est, comme l’amour de ce Ciel, l’innocence qui est l’être-même de tout bien dans les Cieux. C’est pourquoi, les embryons dans l’utérus sont dans l’état de la pai, et après qu’ils sont nés, les petits enfants sont dans l’état d’innocence, de même que leur mère à leurs égard.

Donc, puisque telle est la correspondance des membres génitaux de l’un et de l’autre sexe, il est évident que par création ils sont saints et qu’ainsi, ils ont été uniquement destinés au pur amour conjugal et ne doivent pas être profanés par l’impudique et impur amour de l’adultère. Car si c’est le cas, l’homme change chez lui le Ciel en enfer.

L’amour Du Ciel Suprême

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Alors, puisque l’amour du mariage correspond à l’amour du Ciel suprême, qui est l’amour envers le Seigneur d’après le Seigneur. Il s’en suit que l’amour de l’adultère correspond à l’amour de l’enfer le plus profond.

Si l’amour du mariage est si saint et si céleste, c’est parce que, procédant du Seigneur Lui-Même, il commence dans les intimes de l’homme, puis descend selon l’ordre jusqu’aux derniers du corps. Il remplit ainsi de l’amour céleste l’homme tout entier et introduit en lui la forme du Divin Amour. Forme qui est la forme du Ciel et est l’image du Seigneur, comme il a déjà été dit plus haut.

L’amour de l’adultère quant à lui, commence au contraire par les derniers de l’homme. Il y provient d’un feu lascif impur et de là, il pénètre contre l’ordre vers les intérieurs. Le tout, toujours dans les propres de l’homme, qui ne sont que des maux. Puis, il y introduit la forme de l’enfer, forme qui est l’image du diable. C’est pourquoi, l’homme qui aime l’adultère et a de l’aversion pour le mariage, est dans la forme un diable.

L’amour Des Époux C’est L’Amour Du Bien Et Du Vrai

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Comme les membres de la génération dans l’un et l’autre sexe correspondent aux sociétés du Troisième Ciel. Puis que l’amour des époux à l’amour du bien et du vrai, c’est aussi pour cela que ces membres et cet amour correspondent à la Parole.

Cela s’explique par le fait que la Parole est le Divin Vrai uni au Divin Bien procédant du Seigneur. C’est pour celà que le Seigneur est appelé la Parole. C’est aussi pour cette raison, que dans chaque chose de la Parole, il y a le mariage du bien ou du vrai, ou si vous aimez mieux, le mariage céleste.

On voit aussi par-là combien en eux-mêmes les mariages sont saints et célestes, et combien les adultères sont profanes et diaboliques. C’est de là aussi que les adultères méprisent les Divins Vrais, par conséquent la Parole, et même s’ils parlaient d’après leur coeur, ils blasphémeraient les choses saintes qui sont dans la Parole ; c’est ce qu’ils font quand ils sont devenus esprits après la mort, car tout esprit est forcé de parler selon son coeur, afin que ses pensées intérieures soient révélées.

Les Correspondances Entre Le Naturel Et Le Spirituel

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Comme tous les plaisirs qui appartiennent à l’homme dans le Monde naturel sont changés en choses correspondantes dans le Monde spirituel, il en est de même des plaisirs de l’amour du mariage et des plaisirs de l’amour de l’adultère.

L’amour du mariage est représenté dans le spirituel comme une Vierge d’une si grande beauté, qu’elle inspire à celui qui la voit les délices de la vie. Tandis que l’amour de l’adultère est au contraire représenté dans le Monde spirituel par une Vieille d’une telle laideur, qu’elle inspire à celui qui la voit le froid et la mort pour toutes délices de la vie.

De là vient que dans les Cieux, la beauté des Anges est selon la qualité de l’amour conjugal chez eux. Puis que dans les enfers, la laideur des esprits est selon la qualité de l’amour de l’adultère chez eux. En d’autres mots, chez les Anges du Ciel, dans les faces, les gestes du corps et le langage, il y a la vie selon l’amour conjugal. Puis, chez les esprits de l’enfer, dans les faces il y a la mort selon l’amour de l’adultère.

Les Odeurs De L’Amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Les plaisirs de l’amour conjugal, dans le Monde spirituel, sont représentés d’une manière sensible par les odeurs suaves que répandent des fruits et des fleurs de divers genres. Tandis que les plaisirs de l’amour de l’adultère y sont représentés d’une manière sensible par les mauvaises odeurs que répandent les excréments et des pourritures de différents genres.

Les plaisirs de l’amour de l’adultère sont réellement changés en de tels objets. Puisque toutes les choses de l’adultère sont des ordures spirituelles. C’est ce qui explique que dans les enfers il s’exhale des lieux de débauche des puanteurs qui excitent le vomissement.

On peut voir à quel point les mariages sont saints en eux-mêmes, c’est-à-dire de création. Parce qu’ils sont les pépinières du genre humain et comme le Ciel Angélique vient du genre humain, ils sont aussi les Pépinières du Ciel. Par conséquent, les mariages remplissent d’habitants, non-seulement les terres, mais encore les Cieux.

Le Ciel Vient Des Mariages

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

La Terre, il est vrai, peut être aussi bien remplie d’habitants, par les fornications et les adultères que par les mariages. Cependant ce n’est pas le cas pour le Ciel, en raison que l’enfer vient des adultères et que le Ciel vient des mariages. Si l’enfer vient des adultères, c’est parce que l’adultère vient du mariage du mal et du faux. C’est pourquoi l’enfer dans tout le complexe est nommé adultère. Et si le Ciel vient des mariages, c’est parce que le mariage vient de l’alliance du bien et du vrai. Puis, c’est ce qui fait aussi que le Ciel dans tout le complexe est nommé Mariage, comme il a été déjà montré.

Par adultère, il est entendu là ou règne l’amour qui est nommé amour de l’adultère. Soit qu’il existe au dedans, ou au dehors des liens matrimoniaux. Ainsi, par mariage, il est entendu là où règne l’amour qui est nommé amour conjugal et fidèle. Que la terre puisse être aussi bien remplie d’habitants par les fornications et les adultères que par les mariages, cela sera expliqué plus amplement dans les prochains paragraphes.

Les Terres Et Les Cieux Unis

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Quand les Procréations du Genre humain, se font par des Mariages dans lesquels règne par le Seigneur un amour saint du bien et du vrai, alors il arrive dans les terres ce qui arrive dans les Cieux et le Royaume du Seigneur dans les terres correspond au Royaume du Seigneur dans les Cieux.

En effet, les Cieux consistent en sociétés disposées en ordre, selon toutes les variétés des affections célestes et spirituelles. Par cette ordination existe la forme du Ciel, la quelle surpasse éminemment toutes les formes qui sont dans l’univers.

Il y aurait une semblable forme dans les terres, si les procréations s’y faisaient par des Mariages dans lesquels règne l’amour vraiment conjugal. Car il existerait alors dans une pareille variété autant d’images des sociétés du Ciel, qu’il descendrait successivement de familles issues d’un seul Père de famille. Les familles seraient alors comme des arbres fruitiers de différentes espèces, d’où résulteraient autant de jardins, dans chacun desquels seraient des fruits de son espèce, Jardins qui, pris ensemble présenteraient la forme du Paradis céleste.

Les Très-Anciens Et La Première Église

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Toutefois, ce qui précède a été dit comparativement, parce que les arbres signifient les hommes de l’Église, les jardins l’intelligence, les fruits les biens de la vie et le Paradis le Ciel. Une telle correspondance des familles dans les terres avec les sociétés dans les Cieux, avait existé chez les Très-Anciens par lesquels a été instaurée sur cette Terre la Première Église, qui fut aussi nommée par les écrivains Anciens, siècle d’or, en raison qu’alors régnaient l’amour envers le Seigneur, l’amour mutuel, l’innocence, la paix, la sagesse et la pureté dans les mariages. Puisqu’on avait alors intérieurement de l’horreur pour les adultères comme pour des choses abominables de l’enfer.

Il a été dit que l’amour de l’adultère est un feu embrasé par des impuretés, qui s’affaiblit rapidement et se change en un froid et en une aversion correspondante à la haine. Mais c’est le contraire pour l’amour du mariage. Cet amour qui baigne dans la fidélité et le partage est un feu embrasé par l’amour du bien et du vrai et par le plaisir de bien faire. Ainsi, par l’amour envers le Seigneur et par l’amour à l’égard du prochain.

Ce feu, qui est céleste par son origine, est rempli de plaisirs innombrables à ceux qui si ouvrent. À savoir, en aussi grande quantité qu’il y a de délices et de béatitudes célestes.

Les Charmes Et Agréments De Cet Amour

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Les charmes et les agréments que renferme cet amour et qui se manifestent successivement, sont en si grande quantité et tels, qu’il est impossible de les dénombrer et de les décrire. Ils sont même multipliés avec accroissement durant l’éternité. L’origine de ces délices vient du fait que les époux veulent être unis quant aux mentals et que le Ciel conspire à une telle union d’après le mariage du bien et du vrai qui y existe par le Seigneur.

Je désire rapporter quelques particularités que j’ai appris sur les mariages des Anges dans le Ciel. Ils disent qu’ils sont dans une puissance continuelle, qu’après les actes ils n’éprouvent jamais de lassitude, encore moins de tristesse, mais qu’il y a activité de la vie et hilarité du mental. Que les époux passent la nuit dans le sein l’un de l’autre de même qu’ils ont été créés en un. Que les effets sont constamment ouverts pour qu’ils ne manquent jamais de rien tant qu’ils veulent. Parce que sans les effets, l’amour serait comme la veine gorgée d’une fontaine.

L’effet l’ouvre et établit la pérennité et aussi la conjonction pour qu’ils deviennent comme une seule chair. Car le vital du mari s’ajoute au vital de l’épouse et il y a union. Ils disent que les délices des effets ne peuvent être décrites par les mots d’aucune langue dans le Monde naturel. Ni être pensées par des idées, sinon par des idées spirituelles, lesquelles cependant n’épuisent pas le sujet.

L’Amour Fondamental De Tous Les Amours Célestes

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Que l’amour vraiment conjugal contienne en soi tant de délices qu’ils sont au-dessus des nombres et des expressions, c’est aussi ce qu’on peut voir en ce que cet amour est l’amour fondamental de tous les amours célestes et spirituels. Parce que par lui, l’homme devient amour. Car le conjoint aime sa conjointe par cet amour, comme le bien aime le vrai et comme le vrai aime le bien.

Ainsi, d’une manière représentative, comme le Seigneur aime le Ciel et l’Église. Un tel amour ne peut exister que par le mariage dans lequel le mari est le vrai et l’épouse le bien. Quand par le mariage, l’homme est devenu un tel amour, il est aussi dans l’amour envers le Seigneur et dans l’amour à l’égard du prochain. Par conséquent, dans l’amour de tout bien et dans l’amour de tout vrai. Car de l’homme, comme amour, il ne peut procéder que des amours de tout genre. De là résulte que l’amour conjugal est l’amour fondamental de tous les amours du Ciel.

Maintenant, puisqu’il est l’amour fondamental de tous les amours du Ciel, il est aussi l’amour fondamental de tous les plaisirs et de toutes les joies du Ciel. Car tout plaisir et toute joie appartiennent à l’amour. Il s’ensuit que les joies célestes, dans leur ordre et dans leurs degrés, tirent de l’amour conjugal leurs origines et leurs causes.

Les Félicités Du Mariage Et Infélicités De L’Adultère

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Des félicités du mariage, on peut conclure les infélicités des adultères. À savoir que l’amour de l’adultère est l’amour fondamental de tous les amours infernaux, qui en eux-mêmes sont des haines et non des amours. Qu’en conséquence, c’est de l’amour de l’adultère que surgissent les haines de tout genre. Tant contre Dieu que contre le prochain et en général contre tout bien et tout vrai du Ciel et de l’Église. De là, pour lui toutes les infélicités.

Car par les adultères l’homme devient une forme de l’enfer et par l’amour des adultères il devient une image du diable comme il a été dit précédemment. C’est ce qu’on voit dans le Traité du Ciel et de L’Enfer au #386 (E.Swedenborg).

Cet Amour Vient Du Seigneur

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’amour vraiment conjugal vient du Seigneur seul. S’il vient du Seigneur seul, c’est parce qu’il descend de l’amour du Seigneur à l’égard du Ciel et de l’Église et par conséquent, de l’amour du bien et du vrai. En effet, c’est du Seigneur que vient le Bien et c’est dans le Ciel et dans l’Église qu’il y a le vrai. De là résulte que l’amour vraiment conjugal est dans sa première essence l’amour envers le Seigneur.

C’est de là que personne ne peut être dans l’amour vraiment conjugal, ni dans les charmes, les plaisirs, les béatitudes et les joies de cet amour, si ce n’est celui qui reconnaît le Seigneur seul. C’est-à-dire, qui reconnait le Trine dans le Seigneur. Car celui qui s’adresse au Père comme à une personne par soi, ou à l’Esprit Saint comme à une personne par soi, mais non dans le Seigneur, celui-là n’a pas l’amour conjugal.

Le conjugal réel existe principalement dans le Troisième Ciel, parce que là les Anges sont dans l’amour envers le Seigneur, le reconnaissent comme le Seul Dieu et font ses commandements. Pour eux, faire ses commandements, c’est l’aimer. Puisque pour eux, les commandements du Seigneur sont les vrais dans lesquels ils le reçoivent. Il y a conjonction du Seigneur avec eux et d’eux avec le Seigneur, car ils sont dans le Seigneur parce qu’ils sont dans le Bie et le Seigneur est en eux parce qu’il est dans les Vrais. C’est là le mariage céleste, d’où descend l’amour vraiment conjugal.

L’Amour Conjugal Est Aussi L’Innocence

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Comme l’amour vraiment conjugal dans sa première essence est l’amour envers le Seigneur d’après le Seigneur, il est aussi l’innocence. L’innocence consiste à aimer le Seigneur comme son Père, en faisant ses commandements et en voulant être conduit par Lui et non par soi-même. Ainsi, comme un petit enfant.

Comme l’innocence est cet amour, elle est l’être-même de tout bien. Par conséquent, autant l’homme est dans l’amour conjugal, autant il est dans le Ciel, parce qu’autant il est dans l’innocence, puisque l’amour vraiment conjugal est l’innocence.

Voilà pourquoi les jeux entre époux sont comme les jeux des petits enfants entre eux. Puis, autant ils s’aiment, autant leurs jeux sont tels. Ainsi qu’on le voit chez tous les époux les premiers jours après les noces, quand leur amour cherche à imiter l’amour vraiment conjugal.

Ce Qu’il Faut Entendre Par L’innocence De L’amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’innocence de l’amour conjugal est entendue dans la Parole par la nudité dont Adam et son épouse ne rougirent pas. Et cela, parce qu’il n’y a rien de lascif ni par conséquent, aucune rougeur de timidité entre les époux. Pas plus qu’entre les petits enfants lorsqu’entre eux, ils sont nus.

Comme l’amour conjugal dans sa première essence est l’amour envers le Seigneur d’après le Seigneur et que par suite, il est aussi l’innocence, c’est aussi pour cela que l’amour conjugal est la Paix telle qu’elle est dans les Cieux chez les Anges. Car de même que l’innocence est l’Être-même de tout bien, de même aussi la Paix est l’Être-même de tout plaisir qui procède du bien. Par conséquent, elle est l’Être-même de toute joie entre les époux.

Maintenant, comme toute joie appartient à l’amour et que l’amour conjugal est l’amour fondamental de tous les amours du Ciel, voilà pourquoi la Paix elle-même réside principalement dans l’amour conjugal.

La Paix Est Une Béatitude Du Coeur Et De L’Âme

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Que la Paix soit une béatitude du coeur et de l’âme, tirant son origine de la conjonction du Seigneur avec le Ciel et l’Église et par conséquent, aussi de la conjonction du bien et du vrai après la cessation de tout dissentiment et de tout combat du mal et du faux contre le bien et vrai, c’est ce que l’on peut voir dans l’APOCALYPSE Expliqué, au #365.

Puis, comme l’amour conjugal descend de ces conjonctions, voilà encore pourquoi tout plaisir de cet amour descend et tire son essence de la Paix céleste. Cette Paix brille même dans les Cieux comme une céleste béatitude sur les faces des conjoint qui sont dans cet amour et qui, d’après cet amour, se regardent mutuellement.

C’est pourquoi, cette céleste béatitude qui affecte intimement les plaisirs des amours et est nommée paix, ne peut être chez d’autres que chez ceux qui peuvent être conjoints intimement. Ainsi, quant aux coeurs mêmes.

La Sagesse De L’Hommes Est Proportionnelle À Son Amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’homme a de l’intelligence et de la sagesse en proportion de ce qu’il est dans l’amour conjugal. De sorte que chez lui, l’intelligence et la sagesse sont telles qu’est son amour conjugal. La raison de cela, c’est que l’amour conjugal descend de l’amour du bien et du vrai. Tout comme l’effet descend de sa cause, ou comme le naturel descend de son spirituel. Puis, c’est par le mariage du bien et du vrai que les Anges des trois Cieux ont aussi toute intelligence et toute sagesse.

Car l’intelligence et la sagesse ne sont autre chose que la réception de la lumière et de la chaleur procédant du Seigneur comme Soleil Spirituel. C’est-à-dire, la réception du Divin Vrai conjoint au Divin Bien et du Divin Bien conjoint au Divin Vrai. Ainsi, elles sont le mariage du bien et du vrai procédant du Seigneur.

Par intelligence et sagesse il est entendu, non pas le talent ou le génie de raisonner sur les vrais et les biens, mais la faculté de voir et de comprendre les vrais et les biens, faculté que l’homme tient uniquement du Seigneur.

L’amour Conjugal Offre Puissance Et Protection

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Par l’amour vraiment conjugal il y a puissance et protection contre les enfers. Puisqu’il y a puissance et protection contre les maux et les faux qui s’élèvent des enfers et cela, parce que par l’amour conjugal il y a pour l’homme conjonction avec le Seigneur et que le Seigneur seul a pouvoir sur tous les enfers. Mais également parce que par l’amour conjugal l’homme a le Ciel et l’Église.

C’est pourquoi de même que le Seigneur protège continuellement le Ciel et l’Église contre les maux et les faux qui s’élèvent des Enfers, de même aussi il protège tous ceux qui sont dans l’amour vraiment conjugal. Car le Ciel et l’Église sont chez ceux-ci et non chez d’autres. Le Ciel et l’Église, en effet, sont le mariage du bien et du vrai. Mariage d’où provient l’amour conjugal, comme il a été dit ci-dessus.

C’est de là que l’homme par l’amour conjugal possède la Paix qui est la joie intime du coeur. Puis qu’il est en sûreté contre les enfers et protégé contre les infestations du mal et du faux.

Retrouvez Votre Jeunesse Grâce À L’amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Lorsqu’après la mort, ceux qui sont dans l’amour vraiment conjugal deviennent Anges, ils reviennent dans leur jeunesse et dans leur adolescence. Les maris accablés de vieillesse deviennent des jeunes gens, et les épouses décrépites par l’âge deviennent des jeunes filles. Les deux époux reviennent dans cette fleur et ces joies de l’âge, où l’amour conjugal commença par des plaisirs nouveaux à exalter la vie et à inspirer des jeux pour la prolification.

Cet état, vient d’abord extérieurement, puis de plus en plus intérieurement durant l’éternité pour l’homme qui a fui les adultères comme péchés et a été inauguré dans l’amour conjugal par le Seigneur dans le Monde.

Comme les époux rajeunissent toujours intérieurement, il en résulte que l’amour vraiment conjugal augmente continuellement. Puis ensuite, il entre dans ses délices et ses béatitudes qui, dès la création du Monde, ont été pourvues pour lui. Puisqu’ils sont les délices et les béatitudes du Ciel intime, tirant leur origine de l’amour du Seigneur envers le Ciel et l’Église. Donc par conséquent, de l’amour réciproque du bien et du vrai. Amours qui dans les Cieux constituent toute joie.

La Vie De L’Amour C’est La Vie De La Joie-Même

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Si l’homme rajeunit ainsi dans le Ciel, c’est parce qu’alors il entre dans le mariage du bien et du vrai. Puisqu’il y a dans le bien un continuel effort pour aimer le vrai et dans le vrai un continuel effort pour aimer le bien. Parce qu’alors, l’épouse est le bien en forme et le mari le vrai en forme. Par cet effort l’homme dépouille tout ce que la vieillesse a de sévère, de triste et de sec, puis revêt ce que la jeunesse a de vif, de joyeux et de vert. C’est ce qui fait que l’effort vit et devient joie.

Il m’a été donné d’apprendre que les époux ont alors la vie de l’amour, qui ne peut être décrite qu’en ce sens qu’elle est la vie de la joie-même. Que l’homme qui, dans le Monde vit dans l’amour vraiment conjugal, vienne après la mort dans le mariage céleste, qui est le mariage du bien et du vrai, tirant son origine du mariage du Seigneur avec l’Église, c’est ce qu’on voit manifestement en ce que dans les Cieux, quoique les époux s’y unissent de la même manière que dans les terres, il ne naît point d’enfants de leurs mariages. Mais qu’au lieu d’enfants, ils produisent des biens et des vrais, puis par conséquent de la sagesse, ainsi qu’il a été dit précédemment.

De là vient que;

Dans le sens spirituel de la Parole, par les enfantements, les nativités et les générations, il est entendu des enfantements, des nativités et des générations spirituels. Par les fils et les filles, des vrais et des biens de l’Église. Ensuite, par les brus, les belles-mères et les beaux-pères, il est signifié des biens et des vrais différents, mais ayant de la ressemblance avec les précédents. D’après cela, on peut encore voir clairement que les mariages sur terres correspondent aux mariages dans les Cieux et que l’homme après la mort vient dans la correspondance. C’est-à-dire qu’il passe du mariage naturel-corporel dans le mariage spirituel-céleste, qui est le Ciel lui-même et la joie du Ciel.

La Beauté Des Anges Vient De L’Amour Conjugal

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Chez les Anges, toute beauté vient de l’amour conjugal. Ainsi, chez chaque Ange la beauté est en raison de cet amour. En effet, tous les Anges sont les formes de leurs affections, et cela, parce que dans le Ciel, il n’est pas permis de feindre sur la face des choses qui n’appartiennent pas à l’affection. Aussi, la face des Anges est telle que leur mental (animi).

Donc, lorsqu’ils ont l’amour conjugal, ils ont l’amour envers le Seigneur, ils ont l’amour mutuel, ils ont l’amour du bien et l’amour du vrai, puis ils ont l’amour de la sagesse. Ces amours chez eux forment leur face et se présentent dans leurs yeux comme des feux de vie auxquels se joignent en outre l’innocence et la paix qui complètent leur beauté. De telles formes sont les formes du Ciel Angélique intime et sont des formes véritablement humaines.

De ce qui a été rapporté jusqu’ici on peut conclure quel bien résulte de la pureté dans les mariages. Par conséquent, quelles sont les bonnes oeuvres de la pureté faites par l’homme qui fuit les adultères comme péchés contre Dieu. Les bonnes oeuvres de la pureté sont celles qui concernent ou les époux eux-mêmes, ou leurs enfants et la postérité de leurs enfants, ou les sociétés célestes.

Les Bonnes Oeuvres De La Pureté

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Les bonnes oeuvres de la pureté, qui concernent les époux eux-mêmes, sont les amours spirituels et célestes, l’intelligence et la sagesse, l’innocence et la paix, la puissance et la protection contre les enfers et contre les maux et les faux qui en proviennent et plusieurs sortes de joies et des félicités durant l’éternité. Voici toutes choses dont jouissent ceux qui vivent dans de pure union, suivant ce qui a été dit ci-dessus.

Les bonnes oeuvres de la pureté, qui concernent les enfants et leur postérité, consistent en ce que dans les familles, les maux héréditaires ne sont pas aussi nombreux ni aussi grands. Car l’amour dominant des parents se transmet dans les enfants et quelquefois dans la postérité la plus éloignée, puis devient pour eux une nature dont ils ont hérité. Cette nature est réprimée et adoucie chez les parents qui fuient les adultères comme infernaux et qui aiment les unions pures comme célestes.

Les bonnes oeuvres de la pureté, qui concernent les sociétés célestes, sont que les pures mariages constituent les délices du Ciel, qu’ils en sont les pépinières, et qu’ils en sont les affermissements, ils fournissent au Ciel des délices par les communications, ils sont pour le Ciel des pépinières par les prolifications et ils sont pour le Ciel des affermissements par la puissance contre les enfers. Car en la présence de l’amour conjugal les esprits diaboliques deviennent furieux, forcenés, ne se possèdent plus, et se précipitent dans l’abîme.

Les Maux Qui Suivent Les Adultères

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Avec la description des biens qui sont la suite des unions pures, on peut conclure quels sont les maux qui suivent les adultères. Ce sont en effet, les maux opposés à ces biens.

Ainsi, au lieu des amours spirituels et célestes que possèdent ceux qui vivent dans de pures unions, ceux qui sont dans les adultères ont des amours infernaux et diaboliques.

Au lieu de l’intelligence et de la sagesse que possèdent ceux qui vivent purement dans les unions, ceux qui sont dans les adultères ont l’extravagance et la folie.

Au lieu de l’innocence et de la paix que possèdent ceux qui vivent dans de pures unions, ceux qui vivent dans les adultères se livrent à des fourberies et n’ont aucune paix.

Il en vas de même de la puissance et de la protection contre les enfers que possèdent ceux qui vivent purement dans les unions, au lieu de celà ceux qui vivent dans les adultères sont eux-mêmes des Asmodées diaboliques et infernaux.

Contrairement à la beauté que possèdent ceux qui vivent purement dans les unions et les mariages, ceux qui vivent dans les adultères ont une laideur monstrueuse conforme à leur qualité.

Leur Dernier Sort:

Leur dernier sort, c’est que par l’impuissance extrême à laquelle enfin ils se réduisent. Ils se trouvent privés de tout feu et de toute lumière de la vie et demeurent solitaires dans des déserts comme des nonchalances et des ennuis de leur propre vie.

L’Amour Conjugal Ne peut exister Qu’Entre Deux

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’amour vraiment conjugal ne peut exister qu’entre deux. De même qu’existe l’amour du Seigneur à l’égard du Ciel qui est un par Lui et en Lui. Tous ceux qui sont dans les Cieux et tous ceux qui sont dans les Terres, doivent être un! Par l’amour mutuel procédant de l’amour envers le Seigneur. Dans le Ciel ou sur terre, si l’ange ou l’homme ne fait pas ainsi un avec les autres, n’est ni du Ciel, ni de l’Église.

En outre, dans le Ciel entier et dans le Monde entier il y a deux choses auxquelles se réfèrent toutes les autres. Elles sont nommées le Bien et le Vrai. C’est par elles, conjointes en un, que toutes celles qui sont dans le Ciel et dans le Monde ont existé et subsistent. Lorsqu’elles sont un, le Bien est dans le Vrai et le Vrai est dans le Bien. Le Vrai appartient au Bien et le Bien appartient au Vrai.

Ainsi l’un reconnaît l’autre comme son mutuel et son réciproque. De même que l’actif a son réactif et réciproquement. C’est par ce mariage universel qu’existe l’amour conjugal entre le mari et l’épouse. Le mari a été créé pour être l’entendement du vrai et l’épouse a été créée pour être la volonté du bien. Par conséquent, pour que le mari soit le vrai et pour que l’épouse soit le bien. Ainsi, pour que tous deux soient le vrai et le bien dans une forme, laquelle forme est l’image de Dieu.

Vrai-Bien Bien-Vrai

6ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Puisqu’il est de création qu’un vrai appartienne à un bien et que ce bien appartienne à ce vrai, c’est pour cela qu’il ne peut y avoir un vrai uni à deux biens différents. Ni un bien uni à deux vrais différents. Qu’il ne peut non plus y avoir un entendement uni a deux volontés différentes. Ni une volonté unie à deux entendements différents. De même qu’il ne peut non plus y avoir un homme, s’il est spirituel, uni intimement à deux femmes.

L’union intime est comme celle de l’âme et du coeur. L’âme de l’épouse est le mari et le coeur du mari est l’épouse. Le mari communique et conjoint son âme à l’épouse par l’amour actuel, elle est dans sa semence. Puis l’épouse la reçoit par le coeur. De là les deux deviennent un et alors toutes les choses et chacune des choses du corps de l’un regardent leur mutuel dans le corps de l’autre.

C’est là le mariage réel et non le traditionnel mariage que l’on pratique dans les églises d’aujourd’hui. Puis il est uniquement possible entre deux, car il est de création que toutes les choses du mari, tant de son mental que de son corps, aient leur mutuel dans le mental et dans le corps de l’épouse. Et que par suite, les plus particulières de ces choses se regardent mutuellement et veuillent être unies. Par cet aspect et par cet effort existe l’amour conjugal.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous avez pris connaissance du 6ème Précèpte Du Décalogue Expliqué. De même que ce que c’est que le réel amour conjugal. Je vous invite à allez plus loin en apprenant le sens spirituel derrière la septième lois Divines mieux connu sous le nom de 7ème Commandement de Dieu. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous afin d’accéder à l’explication spirituelle détaillée du 7ème précepte.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour en apprendre plus sur le 7ème Précepte Du Décalogue Expliqué Spirituellement.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Crédit : Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!