Apocalypse Expliquée: Chapitre 10 Verset 1-2-3 (#462 à #472)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 10 Verset 1-2-3 (#462 à #472)

novembre 2, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  La Voix Des Sept Tonnerres peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA VOIX DES SEPT TONNERRES
CHAPITRE 10, VERSET 1-2-3

Tout d’abord, avant de vous laissez lire cette partie, qui vous révèlera le sens spirituel derrière l’ange fort descendant du ciel et la voix des sept tonnerres que l’on retrouve au 10ème chapitre. Je dois vous mentionner, que si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Apocalypse Expliquée
Chapitre 10, Sommaire

462- L’Église Chrétienne, arrivée à sa fin par une suite de dégradations, allait subir le sort des Églises qui l’avaient précédée. En d’autres mots, elle allait périr par les épouvantables catastrophes spirituelles désignées dans les Livres Saints, sous le nom de jugement dernier.

463- Les cieux factices, dans lesquels les chefs de cette Église continuaient à exercer leur domination, allaient être dissipés et disparaître pour toujours. Mais un jugement dernier ne s’exécute jamais, sans qu’il y ait en même temps formation d’une nouvelle Église, au moyen d’une nouvelle Dispensation de Vérités Divines, et cette formation s’opère d’abord dans le monde spirituel, pour de là se produire plus tard dans le monde naturel.

Note:

Il s’agit donc, dans ce chapitre et dans le suivant, de la manifestation dans le monde spirituel des dogmes fondamentaux de la Nouvelle Église. De même que des effets que la Doctrine concernant le Seigneur, produit sur ceux qui sont dans la foi seule.

464- Ici, le Seigneur apparaît à Jean avec les attributs du Dieu unique, comme il lui était apparu au premier chapitre. Il déclare qu’il est seul le Dieu du ciel et de la terre et qu’il est Dieu-même quant à son Humanité. Par conséquent, qu’il est Jéhovah lui-même. Cependant, cette vérité fondamentale du Christianisme, inscrite dans mille passages de la Parole, et représentée ici par un petit livre, n’est pas susceptible d’être reçue par les Réformés (protestants), tant que leurs faussetés ne seront pas détruites et qu’ils persisteront dans leur dogme de la justification par la foi seule.

Plusieurs d’entre eux peuvent admettre avec plaisir que le Seigneur est le Sauveur et le Rédempteur. Toutefois, les faussetés dont ils sont imbus les empêchent de reconnaître qu’il est seul le Dieu du ciel et de la terre, et que son Humanité est Divine.

Voyons maintenant les premiers versets de ce chapitre!

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 10, VERSET 1
I- Et je vis un autre Ange fort descendant du Ciel, entouré d’une nuée ; et un arc-en-ciel était sur sa tête, et sa face était comme le Soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu.

Explications Détaillées: Chapitre 10 Verset 1

465- L’Ange fort descendant du Ciel, c’est le Seigneur dans sa puissance comme Parole.

466- La nuée dont il était entouré, c’est le Divin naturel ou la Divine-Humanité. De même que la Parole, dans son sens naturel, est-elle désignée par une nuée, (voir #24). L’arc-en-Ciel, c’est le Divin spirituel, et comme ce Divin est à l’intérieur du Divin naturel, l’arc-en-Ciel paraît au-dessus de sa tête, car ce qui est supérieur correspond à ce qui est intérieur.

467- La face du Seigneur désigne son Essence divine même (voir #53). Puis, cette Essence est dans l’intime représenté par le Soleil Spirituel.

la voix des 7 tonnerres

468- Les pieds du Seigneur signifient son Divin naturel, (voir # 49). La colonne désigne ce qui soutient, (voir #191) ; ses pieds furent vus comme des colonnes de feu, parce que le Divin naturel ou la Divine- Humanité du Seigneur soutient son Divin de toute éternité, comme le corps soutient l’âme. Tout comme le sens naturel de la Parole soutient son sens spirituel et son sens céleste.

Note:

La Parole comme première origine de toutes choses est le Divin-même.  Elle traverse tous les Cieux pour arriver jusque dans le monde naturel. Le Divin-même, qui est en elle par le Seigneur, devient Divin céleste en parvenant dans le Ciel intime. Ensuite, Divin spirituel lorsque de ce Ciel, il descend dans le second. Puis, Divin céleste-naturel et spirituel-naturel, quand du second Ciel il descend dans le dernier. Et pour finir, il devient Divin naturel, quand il parvient du dernier Ciel dans notre monde, tel qu’il est dans le sens littéral.

La Parole est ainsi donnée aux anges et aux hommes avec une différence qui varie selon leur degré de sagesse, d’intelligence et de science. Cependant, elle est toujours la même, quoi qu‘elle diffère quant au sens dans chaque Ciel. Il est dit ici un autre Ange, parce qu’il s’agit d’un Divin autre que celui qui a été précédemment décrit.

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 10, VERSET 1
I- Et je vis le Seigneur dans la puissance qu’il s’est acquise par son Divin naturel ou sa Divine-Humanité ; et son Divin spirituel était dans son intérieur, et son Essence Divine-même était dans son intime, et son Divin naturel était pour son Divin de toute éternité ce que le corps est pour l’âme.

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 10, VERSET 2
II- Et il avait dans sa main un petit livre ouvert, et il posa son pied droit sur la mer et le gauche sur la terre.

Explications Détaillées: Chapitre 10 Verset 2

la voix des 7 tonnerres

469- On a vu au #256, que le livre dans la main de celui qui était assis sur le trône signifiait la Parole. Ici, le petit livre que l’Ange a dans sa main signifie aussi la Parole. Mais cette fois, quant à quelques points essentiels de la doctrine qu’elle renferme.

470- La mer et la terre désignent l’ensemble de l’Église ; la mer ceux qui sont dans ses externes ; la terre ceux qui sont dans ses internes, (voir #400). Poser ses pieds sur la mer et sur la terre, c’est avoir tout sous son pouvoir. Il est dit le pied droit sur la mer, et le gauche sur la terre, parce que ceux qui sont dans les externes de l’Église n’ont point confirmé les faussetés en eux, comme ceux qui sont dans les internes.

Notes:

Un des points de doctrine essentiel dont il est question au #469 ci-dessus est celui-ci: Le Seigneur est seul le Dieu du ciel et de la terre et son Humanité est Divine, comme l’indiquent le sens spirituel de ce chapitre et du suivant, et le sens naturel des Verset 15 à 17 du chapitre XI.

Il est dit un petit livre ouvert, parce que cette vérité se montre clairement dans la Parole et devient évidente pour quiconque la lit avec attention.

Il s’agit maintenant de ce point de doctrine, parce qu’il est l’Essentiel même de la Nouvelle-Église. Puisque, c’est sur la juste idée de Dieu, que le Ciel et l’Église dans leur universalité, de même que toute la religion en général sont fondés. Parce que c’est par cette idée qu’existe la conjonction et que la conjonction produit la lumière, la sagesse et la félicité éternelle.

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 10, VERSET 2
II- Et il manifestait la puissance de la Parole quant à ce point de doctrine ; le Seigneur est Seul le Dieu du Ciel et de la Terre et son Humanité est Divine, et il montra qu’il a tout pouvoir, tant sur ceux qui sont dans les externes de l’Église, que sur ceux qui sont dans les internes.

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 10, VERSET 3
III- Et il cria avec une grande voix, comme un lion qui rugit ; et lorsqu’il eut crié, sept tonnerres firent entendre leurs voix.

Explications Détaillées: Chapitre 10 Verset 3

471- Le lion rugit quand il reconnaît ses ennemis et leurs attaques et quand il se voit enlever ses lionceaux ou sa proie. Le Seigneur, déjà désigné par le lion, (voir #265), est comparé ici à cet animal pour exprimer la grande douleur qu’il éprouve, en voyant que son Église lui est enlevée par la destruction de toutes les vérités, et surtout parce qu’il n’est plus connu ni adoré, quoiqu’il soit le Dieu unique du ciel et de la terre.

472- La voix du Seigneur, descendant des cieux dans les lieux inférieurs, y est entendue comme le tonnerre. Il est dit ici sept tonnerres, parce que le Seigneur parle en même temps par tout le ciel. Donc, par conséquent, dans la plénitude qui est désignée par le nombre sept, (voir #10). Comme le tonnerre signifie l’instruction et la perception du vrai, (voir #256), il désigne ici la découverte du vrai et sa manifestation.

Note :

La Doctrine sur le Seigneur renferme les vérités suivantes: Toute l’Écriture-Sainte traite du Seigneur et le Seigneur est la Parole. Dire que le Seigneur a rempli toutes les choses de la loi, c’est dire qu’il a rempli tout ce qui est dans la Parole.

la voix des 7 tonnerres

Le Seigneur est venu dans le monde pour subjuguer les enfers, et glorifier son Humanité. De sorte que la passion de la croix a été le dernier combat par lequel il a pleinement vaincu les enfers et pleinement glorifié son Humanité. Le Seigneur, par la passion de la croix, n’a point ôté les péchés, mais il les a portés. L’imputation du mérite du Seigneur n’est autre chose que la rémission des péchés après la repentance.

Le Seigneur, quant à sa Divine-Humanité, est appelé le Fils de Dieu et, quant à la Parole, il est appelé le Fils de l’Homme. Lors de sa venue, le Seigneur a rendu son Humanité divine par le Divin qui était en lui et c’est ainsi qu’il a été fait un avec le Père.

Le Seigneur est Dieu-même par qui et de qui vient la Parole. Il n’y a qu’un Dieu, et le Seigneur est ce Dieu. Le Saint-Esprit est le Divin procédant du Seigneur, et ce Divin est le Seigneur-même. La doctrine de la foi athanasienne s’accorde avec la vérité, pourvu que, par la Trinité des personnes, on entende la Trinité de personne (d’attribution) qui est dans le Seigneur. (3-en-1)

La Voix Des Sept Tonnerres
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 10, VERSET 3
III- Et il gémit profondément sur son Église qui lui était enlevée et lorsqu’il eut gémi, la doctrine de la Parole sur le Seigneur fut dévoilée dans tout le ciel.

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse.

Maintenant que vous comprenez le sens spirituel de la voix des 7 tonnerres Je vous suggère alors de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour poursuivre votre apprentissage concernant la voix des sept tonnerres!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.