Apocalypse Expliquée: Chapitre 19 Versets 4-5-6 (#808 à #811)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 19 Versets 4-5-6 (#808 à #811)

novembre 22, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  La Voix De Violents Tonnerres, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA VOIX DE VIOLENTS TONNERRES
-CHAPITRE 19-
VERSET 4-5-6

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière la voix de violents tonnerres que l’on retrouve au 19ème chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 4
IV- Et les vingt-quatre Vieillards et les quatre Animaux se prosternèrent et adorèrent Dieu qui était assis sur le trône, en disant : « Amen, Alléluia ! »

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 4

808- Les vingt-quatre Vieillards et les quatre Animaux désignent les Anges des Cieux supérieurs, (voir #369). Se prosterner et adorer, c’est s’humilier et par l’humiliation, adorer, (voir #370). Celui qui est assis sur le trône, c’est le Seigneur comme Dieu du Ciel et comme juge de l’univers, car le trône signifie le Ciel, (voir #221). Il désigne aussi le jugement et ici plus particulièrement, puisqu’il s’agit du jugement de la Babel.

Celui qui est sur le trône est ici appelé Dieu, tandis qu’il est nommé ailleurs Agneau, il faut entendre par Dieu le Divin-même du Seigneur qu’on appelle Père, et par Agneau son Humanité Divine qu’on nomme Fils, (voir #269, #291). Amen signifie la vérité, (voir #23). C’est l’assentiment donné à la célébration des Anges des Cieux.

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 4
IV- Et les Anges des Cieux supérieurs adorèrent le Seigneur comme Dieu du Ciel et comme juge de l’univers, en disant : « C’est la vérité, célébrons le Seigneur ! »

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 5
V- Et une voix sortit du Trône, disant : « Louez notre Dieu, vous tous qui êtes ses serviteurs et qui Le craignez, tant les petits que les grands. »

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 5

809- La voix qui est sortie du Trône, c’est l’influx du Seigneur sur tout le Ciel. Le Seigneur étant au-dessus des Cieux et apparaissant aux Anges comme Soleil, il ne leur parle pas de là, mais il influe, et son influx est reçu dans le Ciel et proclamé hautement. Ainsi cette voix a été entendue par Jean et par les Anges.

Louer Dieu, c’est adorer le Seigneur comme seul Dieu du Ciel. Le servir, c’est être dans les vérités de la foi, (voir #380). Puis, Le craindre, c’est être dans le bien de l’amour, (voir #628).

810- Par ces mots, tant les petits que les grands, on entend ceux qui sont dans un moindre ou dans un plus grand degré d’amour, (voir #527). Et comme ici ces mots s’appliquent aussi à ceux qui servent, c’est-à-dire, à ceux qui sont dans les vérités de la foi ou dans la sagesse, ils désignent aussi les divers degrés de sagesse.

Ce verset ne se rapporte pas, comme les précédents, à la condamnation de Babylone, il se rattache à ce qui va être dit sur l’établissement de la Nouvelle Église.

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 5
V- Puis le Seigneur influa sur tout le Ciel, en disant : « Adorez-Moi comme le seul Dieu du Ciel, vous tous qui êtes dans le vrai de la foi et dans le bien de l’amour, quel que soit votre degré de sagesse et d’amour. »

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens Littéral)

CHAPITRE 19, VERSET 6
VI- Et j’entendis comme la voix d’une foule nombreuse et comme la voix des grosses eaux , et comme la voix de violents tonnerres, disant: «Alléluia! parce que le Seigneur Dieu Tout-Puissant règne.

Explications Détaillées: Chapitre 19 Verset 6

811- Une foule nombreuse signifie les Anges du dernier Ciel, (voir #803). Les grosses eaux désignent les Anges du second Ciel et les violents tonnerres ceux du Ciel suprême. Car les eaux s’emploient pour le vrai et les tonnerres pour le bien, (voir #614, #615).

La voix s’étant fait entendre dans les trois Cieux, indique donc ici, une joie unanime. Alleluia, c’est la célébration du Seigneur, (voir #808 ci-dessus). Le Seigneur Dieu Tout- Puissant, c’est le Seigneur seul. Car il est appelé le Tout-Puissant, (voir Apoc. I. 8. et Apoc. IV. 8.)

La Voix De Violents Tonnerres
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 19, VERSET 6
VI- Et j’entendis les Anges du dernier Ciel, et les Anges du second Ciel, et les Anges du Ciel suprême, manifestent une joie unanime, en disant : « Célébrons le Seigneur! parce que le Seigneur Seul règne.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière la voix de violents tonnerres. Je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour en apprendre plus sur la voix de violents tonnerres.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!