Apocalypse Expliquée: Chapitre 21 Versets 10-11-12 (#896 à #900)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 21 Versets 10-11-12 (#896 à #900)

novembre 28, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  La Grande Ville La Sainte Jérusalem, peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA GRANDE VILLE LA SAINTE JÉRUSALEM
-CHAPITRE 21-
VERSET 10-11-12

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière la grande ville la sainte Jérusalem, que l’on retrouve au 21ème chapitre de l’Apocalypse. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, (en rouge) vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, (en bleu) mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens Littéral)

CHAPITRE 21, VERSET 10
X- Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne ; et il me montra la grande Ville, la sainte Jérusalem, descendant de Dieu par le Ciel.

Explications Détaillées: Chapitre 21 Verset 10

896- Être transporté en esprit, c’est être mis dans un état spirituel convenable à la circonstance, (voir #722). La grande et haute montagne désigne la Nouvelle Église fondée sur l’amour pur et sur le vrai réel. Puisque, comme vous savez maintenant, la grandeur se rapporte au bien de l’amour, et la hauteur au vrai de la sagesse.

Montrer, c’est manifester ; la grande Ville, la sainte Jérusalem, descendant de Dieu par le Ciel, c’est la Nouvelle Église, se formant par l’influx qui émane du Seigneur par le Nouveau Ciel, (voir #879). Elle fut vue comme une ville, afin d’être décrite quant à toutes ses qualités et cette description, consiste dans les détails qui sont donnés sur sa muraille, sur ses portes, sur ses fondements et sur ses diverses mesures.

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 21, VERSET 10
X- Et il me mit dans un état spirituel convenable pour voir une Église fondée sur l’amour pur et sur le vrai réel ; et il manifesta devant moi l’état de sa Nouvelle Église, la Nouvelle-Jérusalem, se formant par l’influx qui émanait de Lui par le Nouveau Ciel.

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens Littéral)

CHAPITRE 21, VERSET 11
XI- Elle avait la gloire de Dieu ; et Sa lumière était semblable à une pierre très précieuse, telle qu’une pierre de jaspe, transparente comme du cristal.

Explications Détaillées: Chapitre 21 Verset 11

897- La gloire de Dieu, c’est la Parole dans sa lumière divine. Ainsi, avoir la gloire de Dieu, c’est posséder l’intelligence de la Parole. La pierre précieuse désigne les vérités de la Parole, et spécialement celles de son sens littéral, (voir #540) ; et la pierre de jaspe signifie le divin vrai de la Parole dans le sens de la lettre, (voir #231). Ici ce divin vrai devient resplendissant de l’éclat du divin vrai dans le sens spirituel et c’est pour cela qu’il est parlé d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

Ainsi ce verset décrit l’intelligence de la Parole chez ceux qui sont dans la doctrine de la Nouvelle-Jérusalem et qui vivent selon cette doctrine. Chez eux, la Parole est comme resplendissante lorsqu’elle est lue. Elle brille par l’éclat de son sens spirituel, parce que ce sens est dans la lumière du ciel qui procède du Seigneur comme soleil spirituel. Cette lumière, dans son essence, est le Divin vrai de la Divine sagesse.

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 21, VERSET 11
XI- Elle possédait l’intelligence de la Parole ; et le Divin vrai dans le sens de la lettre resplendissait chez elle de l’éclat du divin vrai dans le sens spirituel.

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens Littéral)

CHAPITRE 21, VERSET 12
XII- Elle avait une grande et haute muraille, ayant douze portes, et douze Anges aux portes, sur lesquelles étaient inscrits des noms qui sont les noms des douze Tribus des fils d’Israël.

Explications Détaillées: Chapitre 21 Verset 12

898- La grande ville, la sainte Jérusalem, signifiant la Nouvelle Église du Seigneur quant à la doctrine, sa muraille désigne la Parole dans le sens littéral d’où la doctrine est tirée. Puisque, le sens de la lettre garde le sens spirituel qui y est intérieurement caché, comme une muraille garde une ville et ses habitants. Cette muraille est dite grande et haute, parce qu’elle désigne la Parole quant au divin bien et quant au divin vrai. Car la grandeur s’emploie pour le bien, et la hauteur, pour le vrai, (voir #896 ci-dessus).

899- Douze signifie tout, (voir #534) ; les portes désignent ici les connaissances du vrai et du bien puisé dans la Parole. Parce que l’homme est introduit dans l’Église par ces connaissances. De là venait la coutume pour les juges de rendre leurs jugements aux portes des villes. (Deut. XXI. 18 à 20 ; et  XXII. 15.)

900- Dans le sens suprême les Anges désignent le Seigneur, dans un sens général, le Ciel et dans un sens particulier, les vérités et les biens du Ciel. C’est pourquoi, les Douze Anges désignent donc ici toutes les vérités et tous les biens du Ciel. Les Douze tribus des fils Israël signifient toutes les vérités et tous les biens de l’Église, (voir #349).

Pour ce qui est des noms, nous savons maintenant qu’ils désignent leurs qualités, (voir #81). Sur les portes, c’est-à-dire dans les connaissances du vrai et du bien.

Note:

Il sera bon de savoir que dans la Parole, le mot sur, signifie dedans. Puisque, ce qui est suprême dans l’ordre successif, devient intime dans l’ordre simultané. C’est pourquoi le troisième Ciel est appelé Ciel suprême aussi bien que Ciel intime.

Quand le spirituel venant du Ciel par le Seigneur est dans ces connaissances, elles sont appelées vérités et non pas connaissances. Cependant, si le spirituel n’est pas en elles, elles ne sont plus que des scientifiques. (ou en d’autres termes, des raisonnements basés que sur sa propre intelligence).

La Grande Ville La Sainte Jérusalem
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 21, VERSET 12
XII- Elle puisait sa doctrine dans le sens littéral de la Parole, ayant pour but, d’introduire l’homme dans son sein, toutes les connaissances du vrai et du bien, et trouvant, dans ces connaissances, les divines vérités et les divins biens du Ciel, qui sont aussi les divines vérités et les divins biens de l’Église.

Pour en savoir plus sur L’Apocalypse Expliquée, cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière la grande ville la sainte Jérusalem. Je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour en apprendre plus sur le sens spirituel derrière la grande ville la sainte Jérusalem
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres d’E.Swedenborg. Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!