Apocalypse Expliquée: Chapitre 7 Verset 9-10-11 (#363 à #370)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 7 Verset 9-10-11 (#363 à #370)

octobre 29, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous: La Gloire De L’Agneau peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA GLOIRE À L’AGNEAU
CHAPITRE 7, VERSET 9-10-11

Tout d’abord, avant de lire cette partie, qui dévoile le sens spirituel derrière les nations qui rendent gloire à l’agneau dans 7ème chapitre de l’apocalypse. Je dois vous mentionner, que si vous n’avez pas pris connaissance des premiers chapitres, de même que les règles de base de la science des correspondances révélée par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant avant de poursuivre la lecture de cet article. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé ici.

Pour y accéder, cliquer sur le bouton ci-dessous.

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

La Gloire De L’Agneau
(Sens Littéral)

CHAPITRE 7, VERSET 9
IX Après cela je vis, et voici une foule nombreuse que personne ne pouvait compter, et de toute nation et de toutes tribus, et de tous peuples et de toutes les langues, se tenant devant le Trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches, et ils avaient des palmes dans leurs mains.

Explications Détaillées: Chapitre 7 Verset 9

363- Par les douze mille marqués de chaque Tribu d’Israël on a entendu ceux qui constituent l’Église qui possède les vérités réelles ; il s’agit maintenant de ceux qui ont vécu dans le bien en suivant leur religion dans laquelle cependant n’étaient pas les vérités réelles : ils sont désignés par une foule nombreuse.

Note:

Il est dit plus loin, au Verset. 14, que ce sont ceux qui viennent de la grande affliction, c’est-à-dire qui ont éprouvé des tentations. En effet, ceux qui ont vécu dans le bien, en suivant une religion qui ne possède pas les vérités réelles, subissent dans l’autre vie des tentations, au moyen desquelles les faussetés de leur religion sont dissipées et remplacées par des vérités réelles.

Sachez que, quelle que soit la religion que l’on professe, on n’est pas condamné, si l’on a vécu dans le bien : on n’est pas coupable de ne pas connaître les vérités réelles.

364- L’Église du Seigneur est interne et externe. Ceux qui sont désignés par les douze Tribus composent l’Église interne ; ceux dont il s’agit ici forment l’Église externe, et font un seul corps avec les premiers, comme les membres et la tête font un seul homme.

Les douze Tribus d’Israël désignent les Cieux supérieurs et aussi l’Église interne, et la foule nombreuse signifie les Cieux Inférieurs et l’Église externe. Compter, c’est connaître la qualité. Car le nombre signifie la qualité, (voir #10).

Note:

Le Seigneur voit la qualité de chacun, par conséquent, ce qu’il est et ce qui lui arrivera dans l’éternité. Car la vue du Seigneur, qu’on appelle Toute-Science, Prévoyance et Providence, est éternelle. C’est pour cela qu’il n’y a que le Seigneur seul qui sache quelle est chez chacun la qualité du bien et du vrai, et qui puisse disposer chacun selon sa qualité.

365- Par nation, on entend ceux qui sont dans le bien de la vie. (voir #282), Puis, par Tribu les biens et les vérités de l’Église. Mais comme il s’agit ici de ceux qui ont vécu dans le bien selon leur religion. Tribu signifie les principes de leur doctrine religieuse qu’ils ont cru vrais et bons.

Peuple signifie ceux qui sont dans le vrai de la doctrine, (voir #282), et, dans le sens opposé, ceux qui sont dans le faux de la doctrine. Ici, il désigne ceux qui sont dans la fausseté de la doctrine par ignorance ; car il s’agit de ceux qui sont sauvés, quoique, par suite de la doctrine de leur religion, ils aient été dans les faussetés.

Note:

En effet, le salut est accordé à tous ceux qui ont vécu dans le bien, en se conformant aux préceptes de leur religion qu’ils ont cru vrais, bien qu’ils ne le fussent point. Le faux n’est pas imputé à ceux qui ont ainsi vécu ; ce n’est pas leur faute, s’ils n’ont pas connu la vérité.

Ce bien de la vie renferme en soi l’affection de savoir le vrai ; et lorsqu’on vient dans l’autre vie, on l’apprend et on le reçoit ; car, après la mort, toute affection reste dans l’homme et surtout l’affection de savoir le vrai. Parce que cette affection est spirituelle. Alors, on puise la vérité qu’on a désirée, et elle se grave profondément dans le cœur. Les langues désignent des doctrines religieuses, (voir #282).

366- Se tenir devant le Trône et devant l’Agneau, c’est écouter le Seigneur et faire ce qu’il prescrit, comme agirait celui qui se tiendrait devant un Roi. Le Trône désigne le Ciel, et l’Agneau le Seigneur quant à sa Divine-Humanité, (voir #14, #269).

La gloire de l'agneanu367- Être revêtu de robes blanches, c’est être en communication et en conjonction avec les Cieux supérieurs. (Voir #328). Tenir des palmes dans les mains, c’est reconnaître par les divines vérités, car les palmes signifient les divines vérités. Chaque arbre désigne quelque chose de l’Église, et les palmiers représentent les divines vérités dans leur dernier état, c’est-à-dire le Divin-Vrai du sens littéral de la Parole.

La Gloire De L’Agneau
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 7, VERSET 9
IX- Après cela je vis tous ceux qui devaient former l’externe de la Nouvelle Église, dont le Seigneur seul pouvait connaître la qualité : c’étaient ceux qui avaient vécu dans le bien par religion, le faux par ignorance. Ils écoutaient le Seigneur et pratiquaient ses préceptes. Étant en communication et en conjonction avec les anges des Cieux supérieurs, et ils le reconnaissaient au moyen des divines vérités.

La Gloire De L’Agneau
(Sens Littéral)

CHAPITRE 7, VERSET 10
X- Et ils criaient avec une grande voix, en disant : « Le salut à notre Dieu qui est assis sur le Trône et à l’Agneau. »

Explications Détaillées: Chapitre 7 Verset 10

368- Crier, c’est être affecté intérieurement. Car, lorsque l’homme éprouve une vive affection, soit de joie, soit de douleur, il l’exprime par un cri. Ici, c’est une affection de joie indiquant la reconnaissance qui part du coeur, (voir #288, #326).  Le salut à notre Dieu qui est assis sur le Trône et à l’Agneau signifie que le Seigneur est le salut même, et par conséquent le Sauveur. Celui qui est assis sur le Trône et l’Agneau sont une seule personne, (voir, #275).En hébreu, Joschia ou Jésus signifie le « salut. »

La Gloire De L’Agneau
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 7, VERSET 10
X- Et ils exprimaient la joie de leur coeur, en disant : « Le Seigneur seul est notre Sauveur. »

La Gloire De L’Agneau
(Sens Littéral)

CHAPITRE 7, VERSET 11
XI- Et tous les Anges se tenaient autour du Trône, ainsi que les Vieillards et les quatre Animaux, et ils tombèrent devant le Trône sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu.

La gloire de l'agneanu

Explications Détaillées: Chapitre 7 Verset 11

369- Les Vieillards et les quatre Animaux désignent en général les Cieux supérieurs. Parce qu’ils étaient placés le plus près du trône. Ainsi, les Anges désignent ici les Cieux inférieurs.

Tous ceux qui sont dans les Cieux sont appelés anges, mais ceux qui habitent les Cieux supérieurs, ayant plus d’intelligence et de sagesse, sont désignés ici par les vieillards et par les quatre animaux. Jean vit une quantité d’anges, et en même temps vingt-quatre vieillards et quatre animaux. Toutefois, il ne vit pas tous ceux qui sont dans le Ciel, c’est-à-dire tout le Ciel ; car il était en vision prophétique, et dans une telle vision toutes les choses vues ont une signification ; c’est ainsi qu’il vit le second Ciel représenté par vingt-quatre vieillards, et le Ciel intime par quatre animaux ou chérubins. Se tenir autour du Trône c’est entendre et pratiquer ce que le Seigneur commande, (voir#366 plus haut).

370- Tomber sur la face désigne l’humilité. Car tous les actes du corps correspondent aux affections de l’âme. Adorer, c’est rendre des actions de grâce de ce que tant de créatures ont été sauvées.

La Gloire De L’Agneau
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 7, VERSET 11
XI- Et tous ceux des Cieux inférieurs, ainsi que ceux des Cieux supérieurs, écoutaient et pratiquaient les préceptes du Seigneur, et ils s’humilièrent devant Lui, et Lui rendirent des actions de grâces :».

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Maintenant que vous comprenez le sens spirituel de la gloire de l’agneau vous pouvez poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour poursuivre votre apprentissage concernant La gloire de l’agneau et beaucoup plus!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.