Apocalypse Expliquée: Chapitre 6 Verset 13 à 17 (#333 à #340)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 6 Verset 13 à 17 (#333 à #340)

octobre 27, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous: La Colère De L’Agneau Expliquée, peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA COLÈRE DE L’AGNEAU EXPLIQUÉE
CHAPITRE 6, VERSET 13 À 17

Tout d’abord, avant de vous laissez lire cette partie, qui dévoile le sens spirituel derrière la colère de l’Agneau. Je dois vous mentionner que si vous n’avez pas pris connaissance des premiers chapitres, de même que les règles de base de la science des correspondances révélée par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant avant de poursuivre la lecture de cet article. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé ici.

Pour y accéder, cliquer sur le bouton ci-dessous.

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Littéral)

CHAPITRE 6, VERSET 13
XIII- Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme un figuier agité par un grand vent jette ses figues vertes.

Explications Détaillées: Chapitre 6 Verset 13

333- Les étoiles sont les connaissances du bien et du vrai, (voir #51). Tomber du ciel, c’est être dissipé.

334- Dans la Parole, les comparaisons sont aussi des correspondances, et, dans le sens spirituel, elles sont cohérentes avec la chose dont il est question (Voir Règle 16 au début de l’apprentissage).

Le figuier signifie le bien naturel de l’homme ; les figues vertes sont les connaissances que l’homme naturel a reçues dans son enfance, et qui ne sont pas encore arrivées à la maturité, parce qu’il n’a fait que les entendre et les recevoir, sans se les approprier.

Les jeter lorsqu’il est agité par un grand vent, c’est les détruire par les raisonnements. Tout homme en naissant est naturel, et ne devient spirituel qu’en se régénérant. Ce qu’il apprend dans son enfance est implanté dans sa mémoire naturelle.

Toutefois, quand il avance en âge et qu’il commence à considérer rationnellement les connaissances du bien et du vrai qu’il a puisées dans la Parole, ou dans les prédications. Il les soumet à sa critique s’il se trouve porté à vivre mal, et il s’abreuve des faussetés qui leur sont opposées ; et comme il jouit alors de la faculté de raisonner, il se sert de ces faussetés pour combattre les notions qu’il a reçues dans son enfance ; alors elles sont rejetées et remplacées par les faussetés. C’est le figuier agité par un grand vent qui jette ses figues vertes.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 6, VERSET 13
XIII- Et toutes les connaissances du bien et du vrai furent détruites par les raisonnements de l’homme purement naturel.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Littéral)

CHAPITRE 6, VERSET 14
XIV- Et le ciel se retira comme un livre roulé, et toutes les montagnes et les iles furent ébranlées de leur place.

Explications Détaillées: Chapitre 6 Verset 14

335- L’entendement intérieur de l’homme est comme le ciel, car il peut être élevé dans la lumière céleste, et alors porter avec les anges ses pensées sur Dieu, sur l’amour, sur la foi et sur la vie éternelle. Cependant, si la volonté n’est pas en même temps élevée dans la chaleur du ciel, il n’y a pas conjonction réelle avec les anges.

C’est par cette faculté de l’entendement que les méchants dont il s’agit ici, ont pu être en association avec les anges du dernier ciel ; mais quand il y eut séparation, leur ciel se retira comme un livre roulé, c’est-à-dire que leur entendement intérieur fut clos, et qu’ainsi ils ne purent plus s’occuper que de choses infernales.

Si le ciel est comparé à un livre, ou plutôt à la membrane qui servait de livre aux anciens, c’est parce que le livre signifie la Parole, (voir #256) .0r, quand elle est roulée comme une membrane, elle est comme inexistante, car rien de ce qui est en elle n’apparaît.

336- Comme les anges habitent des lieux plus ou moins élevés selon leur degré d’amour, les montagnes signifient le bien de l’amour. Les iles désignent ceux qui sont dans la foi, et par abstraction le vrai de la foi. Ebranler de sa place, c’est enlever.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 6, VERSET 14
XIV- Et il y eut séparation d’avec le ciel et conjonction avec toutes l’enfer, et tout bien de l’amour et tout vrai de la foi furent enlevés.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Littéral)

CHAPITRE 6, VERSET 15
XV- Et les Rois de la terre, et les Magnats, et les Riches et les Kiliarques, et les Puissants, et tous les esclaves et toutes les personnes libres ; se cachèrent eux-mêmes dans les cavernes et dans les rochers des montagnes.

Explications Détaillées: Chapitre 6 Verset 15

337- Les Rois désignent ceux qui sont dans le vrai, (voir #20) ; les Magnats, ceux qui sont dans le bien ; les Riches, ceux qui sont dans les connaissances du vrai, (voir #206) ; les Kiliarques , ceux qui sont dans les connaissances du bien ; les Puissants, ceux qui sont dans l’érudition ; les esclaves, ceux qui ont acquis ces choses par les autres, ainsi, par leur mémoire. Les personnes libres, ceux qui les ont acquises par eux-mêmes, ainsi, par leur jugement.

 

Les hommes les plus méchants peuvent posséder la science et l’intelligence du vrai et du bien et une grande érudition ; mais ces choses ne sont pas activement en eux, parce qu’ils n’y conforment pas leur vie. Ce qui est dans l’intelligence, sans être en même temps dans la vie, n’est pas dans l’homme, mais hors de lui, comme dans un vestibule.

338- Les cavernes signifient le mal de la vie ; et les rochers des montagnes, les faussetés résultant de l’amour du mal ; car la pierre se dit du vrai, et, par opposition, du faux ; et les montagnes désignent l’amour du bien, (voir #336), et, par opposition, l’amour du mal.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 6, VERSET 15
XV- Et ceux qui, avant cette séparation, possédaient l’intelligence du vrai et du bien, et les connaissances qui en dérivent, et l’érudition résultant de la mémoire ou du jugement, sans y conformer leur vie, se précipitèrent dans le mal et dans le faux qui en résulte.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Littéral)

CHAPITRE 6, VERSET 16
XVI- Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : « Tombez sur nous et cachez-nous de la face de Celui qui est assis sur le Trône, et de la colère de l’Agneau. »

Explications Détaillées: Chapitre 6 Verset 16

339- Les montagnes désignent ici l’amour du mal, et les rochers les faussetés, (voir #338). Tomber sur eux et les cacher, c’est les garantir de l’influx du ciel, ce qui ne peut arriver pour eux tant qu’ils se confirment dans leurs maux et dans leurs faussetés. Se cacher de la face de Celui qui est assis sur le Trône, et de la colère de l’Agneau, c’est ne plus connaître en aucune manière le Divin du Seigneur ni sa Divine-Humanité, (voir #291).

Quand un jugement dernier se fait, les méchants, qui veulent paraître bons, souffrent dans le commencement des tourments horribles ; mais ceux qui se confirment dans leur mal par leurs faussetés éprouvent des tourments moins cruels, parce qu’ils couvrent ainsi leur mal, tandis que les premiers mettent le leur à nu, et alors ils ne peuvent supporter l’influx divin, comme on le voit dans le verset suivant.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 6, VERSET 16
XVI- Et ils disaient à leur amour du mal et aux faussetés qui en dérivent : « Garantissez-nous de l’influx du ciel, et faites que nous ne reconnaissions plus en aucune manière le Divin du Seigneur ni sa Divine-humanité. »

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Littéral)

CHAPITRE 6, VERSET 17
XVII- Parce que le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister ?

Explications Détaillées: Chapitre 6 Verset 17

340- Le grand jour de la colère de l’Agneau désigne le jugement dernier, et ces mots, qui peut résister, indiquent qu’il ne peut être supporté par les méchants, à cause de l’excès des tourments qu’ils éprouvent quand l’influx divin se fait sentir. Car, lorsque le jugement dernier va s’exécuter, le Seigneur s’approche du monde des esprits avec tout le ciel, et il n’y a que ceux qui sont intérieurement bons qui puissent soutenir son Avènement.

La Colère De L’Agneau Expliquée
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 6, VERSET 17
XVII- Parce que le jugement dernier approche, et qui de nous pourrait le supporter ?

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Maintenant que vous comprenez le sens spirituel de La Colère de L’Agneau, vous pouvez poursuivre votre apprentissage avec le prochain chapitre. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour poursuivre votre apprentissage concernant La Colère De L’agneau et beaucoup plus!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.