Apocalypse Expliquée: Chapitre 16 Verset 10-11-12 (#694 à #700)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 16 Verset 10-11-12 (#694 à #700)

novembre 11, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  La Cinquième Et Sixième Plaie peut contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

LA CINQUIÈME ET SIXIÈME PLAIE
-CHAPITRE 16-
VERSET 10-11-12

Tout d’abord, sachez que cette partie vous révélera le sens spirituel derrière la cinquième et sixième plaie que l’on retrouve dans 16ème chapitre de l’apocalypse. Toutefois, je dois vous mentionner que si vous n’avez pas pris connaissance des chapitres précédents, de même que des règles de base de la science des correspondances, révélées par E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 10
X- Et le Cinquième Ange versa sa coupe sur le Trône de la Bête ; et son royaume devint ténébreux ; et ils mordaient leur langue de douleur.

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 10

 

694- Verser la coupe sur le trône de la bête, c’est répandre l’influx pour mettre leur foi à découvert. Car le trône de la bête, c’est où domine la foi seule, le trône désignant la domination, et la bête, la foi seule, (voir #594).

695- Le royaume de la bête devint ténébreux, c’est-à-dire qu’il n’apparut en eux que des faussetés. Cependant, les faussetés de leur foi ne leur paraissent pas être des faussetés. Puisque lorsqu’ils les ont confirmées, elles leur semblent des vérités. Ils se croient dans la lumière, mais cette lumière est fausse et correspond à la lumière de la vue des hiboux, pour qui les ténèbres sont lumière et la lumière est ténèbres.

696- Mordre sa langue, c’est ne pas vouloir entendre les vérités. Car la langue désigne l’aveu du vrai, parce qu’elle sert à la pensée pour l’exprimer. La douleur n’indique pas ici une douleur causée par les faussetés, car elles ne leur en causent aucune. C’est plutôt une douleur provenant des vérités qu’il faut entendre, parce qu’ils ne les supportent pas.

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 10
X- Et le Seigneur répandit l’influx pour mettre leur foi à découvert ; et il n’apparut en eux que des faussetés ; et ils ne pouvaient supporter les vérités.

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 11
XI- Et ils blasphémèrent le Dieu du Ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères et ils ne se repentirent point de leurs œuvres.

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 11

697- Blasphémer le Dieu du Ciel, c’est nier ou ne pas reconnaître le Seigneur pour Seul Dieu du Ciel et de la Terre, (voir #571, #582). Les douleurs sont celles qu’on ressent pour reconnaître cette vérité, (voir #696 ci-dessus). Ainsi, ce sont les répugnances procédant des faussetés intérieures. Car ce qui répugne est douloureux. Les ulcères désignent les maux intérieurs, (voir #678).

698- Ne pas se repentir, c’est persister dans le mal, (voir #693) et les oeuvres, ce sont les faussetés de la foi et les maux de la vie, (voir #641).

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 11
XI-Et ils nièrent que le Seigneur fût seul le Dieu du Ciel et de la terre, à cause des répugnances produites par leurs faussetés et leurs maux intérieurs ; et ils persistèrent dans leur foi, et dans la vie du mal.

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens Littéral)

CHAPITRE 16, VERSET 12
XII- Et le Sixième Ange versa sa coupe sur le grand fleuve de l’Euphrate ; et son eau fut desséchée, pour préparer le chemin des rois qui doivent venir du lever du soleil.

Explications Détaillées: Chapitre 16 Verset 12

699- Le grand fleuve d’Euphrate signifie les raisonnements intérieurs, (voir #444). Ce sont ceux par lesquels les Réformés confirment en eux la justification par la foi seule.

700- L’eau désigne les vérités, (voir #50) et, dans le sens opposé, les faussetés. C’est pourquoi, l’eau desséchée signifie que les faussetés de ces raisonnements intérieurs ont été repoussées.

Les Rois désignent ceux qui sont dans les vérités procédant du bien, (voir #483).

Le lever du soleil, c’est le commencement de la Nouvelle Église formée par le Seigneur, (voir #151) ; préparer le chemin, c’est préparer pour introduire. Il s’agit ici de la consommation ou de la fin de l’Église d’aujourd’hui, et de la fondation ou du commencement de la Nouvelle Église.

Note:

Ceux qui forment l’Église actuelle et qui sont dans la foi seule, sont désignés par le dragon, par la bête, et par le faux prophète dont il va être question prochainement. Puis, leurs débats avec ceux qui seront de la Nouvelle Église sont indiqués par la réunion des rois de la terre pour le combat, (nous le verrons par la suite).

Ceux qui seront de la Nouvelle Église, et contre lesquels on combattra, sont désignés par ceux pour lesquels l’eau de l’Euphrate fut desséchée, afin que le chemin fût préparé aux vois du lever du soleil.

Ceci renferme quelque chose de semblable à l’introduction des Israélites dans la terre de Canaan, avec cette différence que pour ceux-ci, c’est le Jourdain qui a été desséché, tandis que pour ceux de la Nouvelle Église, c’est l’Euphrate.

En effet, on combat ici par des raisonnements intérieurs que représente le fleuve d’Euphrate ; et il faut que ces raisonnements soient desséchés, c’est-à-dire repoussés, avant que l’introduction ait lieu. C’est aussi pour cela que les raisonnements intérieurs des Réformés ont été dévoilés par cette Révélation , (qui est la définition du mot apocalypse). Car s’ils n’étaient pas dévoilés, l’homme qui ne les connaîtrait pas, pourrait facilement être séduit et ce, peu importe son degré d’intelligence.

La Cinquième Et Sixième Plaie
(Sens spirituel divin)

CHAPITRE 16, VERSET 12
XII- Et le Seigneur répandit l’influx pour mettre à découvert leurs raisonnements intérieurs sur la justification par la foi seule ; et les faussetés de leurs raisonnements furent repoussées par ceux qui, étant dans les vérités procédant du bien, devaient être introduits dans la Nouvelle Église.

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous comprenez le sens spirituel derrière la cinquième et sixième plaie, je vous suggère de poursuivre votre apprentissage avec les prochains versets. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!
ou
Retrouvez les oeuvres d’Emanuel Swedenborg en activant le Flash player

Pour poursuivre votre apprentissage concernant la cinquième et sixième plaie
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!