La Correspondance De l’Âme Et Du Corps (1ère Partie)

La Correspondance De l’Âme Et Du Corps (1ère Partie)

mai 2, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
Ce message peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

 L’INFLUENCE SPIRITUELLE DE L’ÂME

Tout d’abord, Dans cet ouvrage, je vous ferai part des révélations sur l’influence spirituelle qu’ Emanuel Swedenborg, (le Da Vinci du Nord), nous a laissé dans ses travaux sur la correspondance de l’âme et du corps, qu’il reçut lui-même du Ciel Spirituel. Alors, sans plus attendre je vous laisse débuter votre apprentissage.

Cependant, avant tout, j’aimerais simplement rajouter ceci. Je publierai cet ouvrage en quelques parties, de façon à ne pas vous surcharger de lecture et ainsi de vous laisser le temps de bien assimiler chaque partie. Toutefois, si avant de commencer vous désirez obtenir plus de renseignement sur Swedenborg vous pouvez le faire en cliquant sur son nom. Puis, si vous souhaitez vous procurer ses oeuvres vous pouvez également le faire en cliquant sur le bouton ci-dessous. Sur ce, je vais maintenant vous transmettre la connaissance sur l’influence spirituelle de l’âme et de sa correspondance avec le corps.

LA CORRESPONDANCE DE L’ÂME ET DU CORPS

Premièrement, il faut savoir qu’il y a trois opinions ou hypothèses sur la correspondance de l’âme et du Corps, ou sur l’opération de l’une sur l’autre, et de l’un avec l’autre. On appelle la première influence physique, la seconde influence spirituelle et la troisième harmonie préétablie.

La première :

L’Influence physique, est fondée sur les apparences et les illusions des sens, parce qu’il paraît que les objets extérieurs, qui affectent les yeux, influent dans la pensée, et la produisent. De même qu’il semble que les paroles, qui agitent les oreilles, influent dans l’esprit, et y produisent les idées ; et ainsi des autres sens. Comme les organes des sens reçoivent d’abord les contacts qui nous viennent des objets matériels et que l’esprit semble penser, et même vouloir selon les affections de ces organes, les anciens philosophes et scolastiques crurent que l’influence découlait de ces objets dans l’âme, et ils formèrent ainsi l’hypothèse de l‘Influence physique ou naturelle.

La seconde:

qui est appelée Influence Spirituelle et par quelques-uns occasionnelle, est selon l’ordre et ses lois. Parce que l’âme est une substance spirituelle, plus pure, antérieure et interne par rapport au corps, qui lui est matériel. Donc, par conséquent, plus grossier, postérieur et externe. Il est dans l’ordre que le plus pur influe dans le plus grossier, l’antérieur dans le postérieur et l’interne dans l’externe. Ainsi, le spirituel dans le matériel et non le contraire, par conséquent que la faculté pensante influe dans la vue, selon les modifications que les yeux éprouvent des objets extérieurs. Modifications que cette faculté dispose aussi à son gré. De même que par la faculté perceptive dans l’ouïe, selon que les oreilles sont modifiées par les paroles qui leur sont transmises.

La troisième:

qui est appelée harmonie préétablie, est fondée sur les illusions et les lueurs trompeuses de la raison. Parce que l’esprit dans l’opération agit en même temps avec le corps. Mais cependant, toute opération est d’abord successive et ensuite simultanée. L’opération successive est l’Influence, et l’opération simultanée est l’harmonie. Comme, par exemple, lorsque l’esprit pense et ensuite parle, qu’il veut et ensuite agit. Ainsi, c’est une erreur de la raison d’admettre le simultané et d’exclure le successif.

POURRAIT-IL Y AVOIR UNE AUTRE HYPOTHÈSE ?

Après ces trois hypothèses sur la correspondance de l’âme et du corps, on ne peut en admettre une quatrième. Parce qu’il faut : ou que l’âme agisse sur le corps, ou le corps sur l’âme, ou bien l’un et l’autre toujours ensemble. Puis, comme lInfluence Spirituelle est selon l’ordre et ses lois, ainsi que nous l’avons dit, c’est l’hypothèse qui a été reconnue et adoptée de préférence aux deux autres. Et ce, par tous les sages du monde savant. Tout ce qui est conforme à l’ordre, est vérité, et la verité se manifeste par la lumière qui est en elle, même dans l’ombre de la raison, siège des hypothèses.

Mais ce qui enveloppe dans l’ombre cette hypothèse, c’est l’ignorance de la nature de l’âme, du spirituel et de l’Influence. Il faut donc, avant tout, connaître ces trois choses, afin que la raison puisse voir la vérité. Car la vérité hypothétique n’est point une vérité même, c’est seulement une conjecture de la vérité. On peut la comparer à un tableau, pendu à un mur, vu la nuit à la lueur des étoiles. L’esprit lui prête différents objets, selon ses fantaisies. Ce qui n’arrive point, lorsque la lumière du soleil vient à l’éclairer et qu’elle en découvre, non seulement l’ensemble, mais encore tous les détails.

Lorsqu’on en prend conscience cela devient évident

Il en est de même de cette hypothèse qui est dans l’ombre de la vérité. Mais elle devient une vérité évidente lorsqu’on connaît ce que c’est et quel est le spirituel respectivement au naturel. De même que ce que c’est et quelle est l’âme humaine. Puis enfin, quelle est cette influence qui découle dans l’âme et par l’âme dans la faculté perceptive et pensante, puis de-là dans le corps. Mais ceci ne peut être enseigné que par celui à qui Dieu a accordé d’être en société avec les anges dans le monde spirituel et en même temps avec les hommes dans le monde naturel.

Qui ne sait point, ou ne peut savoir que le bien de l’amour et la vérité de la Foi influent de Dieu dans l’homme ? Puis, qu’ils influent dans son âme, se font sentir dans son esprit et découlent de la pensée dans les paroles et de la volonté dans les actions ? Que de-là vienne l’influence spirituelle, son origine et émanation, c’est ce que nous allons expliquer dans cet ordre lors de mes prochaines publications:

L’INFLUENCE SIRITUELLE
CORRESPONDANCE DE LÂME ET DU CORPS.

Étant donné que nous verrons cet enseignement en plusieurs parties, je procéderai de la façon suivante. Premièrement, je vous laisserai ci-dessous les seize points, ou idées centrales que nous survolerons lors de votre apprentissage. Puis, lors des prochains articles, nous examinerons chaque point en détails. Alors, si cela vous convient, je vous laisse finir votre lecture avec les seize sujets que nous étudierons par la suite.

Lors du prochain article, nous verrons :

I. Il y a deux mondes, le monde spirituel où sont les anges et les Esprits et le naturel où sont les hommes.

II. Le Monde Spirituel existe et subsiste par son soleil, et le naturel par le sien.

III. Le soleil du monde spirituel est pur Amour, procédant de Dieu qui y est au milieu.

IV. De ce soleil procèdent une chaleur et une lumière, cette chaleur dans son essence est Amour, & cette lumière dans son, essence est sagesse.

Dans la publication qui suivra ce sera :

V. Cette chaleur ainsi que cette lumière influent dans l’homme. La chaleur dans la Volonté, et y produit le Bien de l’Amour. Puis, la Lumière dans son Entendement , et y produit le Vrai de la Sagesse.

VI. Ces deux choses: chaleur et lumière , ou Amour et Sagesse, influent ensemble de Dieu dans l’âme de l’homme, de l’âme dans l’Esprit, les affections et les pensées, et de-là dans les sens du corps, les paroles et les actions.

VII. Le soleil du monde naturel est pur feu, et par lui le monde de la nature existe et subsiste.

VIII. Par conséquent tout ce qui procède de ce soleil de soi-même est mort.

Puis Ensuite :

IX. Le spirituel se revêt du naturel, comme l’homme d’un habit.

X. Le spirituel , ainsi revêtu dans l’homme , fait qu’il peut vivre ici-bas raisonnablement et moralement ainsi que spirituellement.

XI. La réception de cette Influence est conforme à l’état de l’Amour et de la Sagesse qui sont dans l’homme.

XII. L’Entendement dans l’homme peut être élevé dans la Lumière. C’est-à-dire, dans la Sagesse où sont les anges du Ciel, selon la culture de la raison.Puis,  la volonté peut être élevée dans la chaleur. C’est-à dire dans l’Amour où sont aussi les anges, selon les actions de la vie. Mais l’Amour de la Volonté ne peut être élevé qu’autant que l’Homme veut et fait ce que la Sagesse de l’Entendement lui enseigne.

Et pour conclure nous terminerons avec ceux-ci:

XIII. Il en est tout autrement chez les bêtes.

XIV. Il y a trois dégrés dans le monde spirituel. De même que trois dégrés dans le monde naturel, selon lesquels se fait toute Influence.

XV. Les fins sont dans le premier dégré, les causes dans le second , et les effets dans le troisième.

XVI. De là on voit quelle est l’Influence spirituelle depuis son origine jusqu’à ses effets. Nous expliquerons maintenant en quelques mots tous ces articles un à un.

l’influence spirituelle – L’énergie Divine

En conclusion, sachez que si vous décidez de suivre cet enseignement jusqu’au bout, vous découvrirez le fonctionnement de l’influence spirituelle. De plus, vous comprendrez enfin la correspondance existante entre l’âme et le corps, tout comme entre le spirituelle et le naturel. Si vous comprenez bien cet ouvrage, il sera en mesure de vous ouvrir les yeux sur l’univers Spirituel et sur tout ce qui vous était jadis inconnus.

Les révélations que Swedenborg a reçut dans le milieu du 18ème siècle devait nous être transmis à tous. Toutefois, ses travaux ont étés tenue fort longtemps dans le silence. Mais aujourd’hui l’heure de la révélation est venue. C’est pour cette raison que l’influence spirituelle divine à mise à jour ceci afin que nous puissions tous en prendre connaissance et enfin comprendre un peu plus la correspondance du corps et de l’âme. Bref, je vais terminer là-dessus en vous laissant poursuivre avec le prochain article en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Laissez moi vos commentaires ou question!

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions. Je m’empresserai de vous répondre le plus rapidement possible. De plus, si vous avez envie de jaser et d’échanger sur le sujet, il me fera plaisir de m’entretenir avec vous ! Tant que le tout reste dans le respect et la politesse. Peu importe ce que vous pensez de l’influence spirituelle, ou de cet enseignement, car vous êtes libre d’avoir votre opinion. Donc, sur ce, à Bientôt !