Apocalypse Expliquée: Chapitre 5 Verset 4-5-6 (#263 à #272)

Apocalypse Expliquée: Chapitre 5 Verset 4-5-6 (#263 à #272)

octobre 21, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article suivant:  L’Agneau De l’Apocalypse, peut contenir des liens d’affiliation ! Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

AGNEAU DE L’APOCALYPSE
CHAPITRE 5, VERSET 4-5-6

Tout d’abord, Sachez que dans cette partie nous découvrirons le sens spirituel derrière l’agneau de l’apocalypse que l’on voit au 5ème chapitre. Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des premiers chapitres, de même que les règles de base de la science des correspondances révélée par Mr. E. Swedenborg. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé ici.

Pour y accéder, cliquer sur le bouton ci-dessous.

 

Petit Rappel Du Format De l’Enseignement:

  1. Premièrement, vous trouverez le verset au Sens Littéral (tel qu’écrit dans le livre saint)
  2. Ensuite, je vous enseignerai la façon d’interpreter le texte en appliquant la science des correspondances
  3. Puis, le tout sera suivi de ce même verset, mais cette fois dans son Sens Spirituel Divin

Alors sur ce, bonne lecture !

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 4
IV- Et, moi, je pleurais beaucoup de ce qu’il ne s’était trouvé personne qui fût digne d’ouvrir le Livre, et de lire, et de le regarder.

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 4

263- Pleurer beaucoup, c’est ressentir une profonde douleur ; Jean éprouvait cette douleur, parce que tout allait périr, si un jugement dernier ne rétablissait l’ordre. Il voyait devant lui l’Église arrivée à sa fin, telle qu’elle est prédite par le Seigneur dans Matthieu, XXIV. 21, 22.

En effet, ne voit-on pas, dans la plus grande partie du monde chrétien, des hommes transporter en eux-mêmes la Divine puissance du Seigneur, de façon à vouloir être adorés comme des dieux, et invoquer des hommes morts. D’un autre côté, ne fait-on pas de Dieu trois Dieux et d’un Seigneur deux Seigneurs ? Ne place-t-on pas le salut, non dans l’amendement de la vie, mais dans certaines pratiques de dévotion, avec la folle croyance qu’on est ainsi justifié et sanctifié ?

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 4
IV- Et je ressentis une profonde douleur de ce qu’il ne s’était trouvé personne qui pût connaître tous les états de vie, ni juger chacun selon son état.

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 5
V- Et l’un des Vieillards me dit :« Ne pleure point. Voici, le Lion, qui est de la tribu de Juda, la Racine de David, a vaincu, pour ouvrir le Livre, et en rompre les sept sceaux.

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 5

264- Les Vieillards signifient ceux qui sont dans les vérités de l’Église par le bien, (voir #233), par conséquent ceux qui sont plus que tout autre dans l’intelligence et la sagesse. Car toute intelligence vient du bien au moyen des vérités, et non d’autre part.

L’un des Vieillards signifie une société du ciel ; car l’ange, dans la Parole, signifie non pas un ange, mais une société entière ; par conséquent, il en est de même du Vieillard. Il est dit de cette société qu’elle est plus que toute autre dans la sagesse, parce que c’est elle qui enseigne à Jean la vérité développée dans le #266. Or, les sociétés angéliques du ciel intime reçoivent cette vérité par la perception, et les autres ne la connaissent que par l’illustration de l’entendement.

La perception est une pleine confirmation par l’influx du Seigneur ; l’illustration de l’entendement est une vue spirituelle : l’amour pour le Seigneur donne la première ; et l’amour envers le prochain, la seconde.

265- Le Lion c’est le Divin Vrai de la Parole, quant à la puissance, (voir #241). Le Seigneur, étant ce Divin Vrai, est appelé ici Lion.

266- Le Seigneur, quant au Divin Bien, est signifié par Juda, (voir #96) ; et, quant au Divin Vrai, par David, (voir #174) . Ainsi, ces mots, le Lion, qui est de la tribu de Juda, la Racine de David, a vaincu, signifient que le Seigneur a subjugué les enfers, et remis tout en ordre par son Divin Bien uni à son Divin Vrai dans son Humanité ; car sa victoire, pendant qu’il était dans le monde, a consisté à subjuguer les enfers, et à remettre tout en ordre dans les cieux.

267- Concernant l’explication des sept sceaux voir les publications précédentes,
(#8, #257, #259.)

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 5
V- Et l’une des sociétés angéliques, qui était plus que toute autre dans la sagesse, me dit : « Console-toi. Voici, le Seigneur, qui a uni dans son Humanité le Divin Bien au Divin Vrai, a acquis, par sa propre puissance, la Divine Sagesse pour connaître tous les états de vie, et juger chacun selon son état. »

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Littéral)

CHAPITRE 5, VERSET 6
VI- Et je regardai, et au milieu du Trône et des quatre Animaux, et au milieu des Vieillards, je vis un Agneau debout comme tué, ayant sept cornes, et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu, envoyés par toute la terre.

Explications Détaillées: Chapitre 5 Verset 6

268- Au milieu signifie dans l’intime, (voir #44) Le Trône, c’est le Ciel, (voir #14). Les quatre Animaux signifient la Parole, (voir #239) et les vingt-quatre Vieillards l’Église, (voir #233, #251). De là résulte le sens donné.

269- Dans l’Apocalypse, l’Agneau signifie le Seigneur, quant à sa Divine Humanité (voir note). Tué, dans le sens spirituel, s’applique à l’âme et non au corps ; l’homme est tué quant à l’âme, lorsqu’il n’y a plus en lui aucun bien de la foi ; mais lorsque tué se dit du Seigneur, il ne peut avoir cette signification, puisque le Seigneur est la Vie même, et donne à chacun la vie spirituelle ; tué signifie alors que le Seigneur est rejeté et méconnu. (Voir #59).

270- La corne signifie la puissance, parce que la force des bêtes à cornes, comme bœufs, béliers, boucs, etc., réside dans leurs cornes ; sept signifie tout, (voir #10). Ainsi, les sept cornes signifient la Toute-Puissance.

271- Les yeux, quand il s’agit du Seigneur, désignent sa Divine Sagesse, (voir #48, #125) ; ainsi, les sept yeux signifient sa Toute-Science.

272- Les sept esprits de Dieu sont le Divin Vrai procédant du Seigneur, (voir #14, #155). Envoyer, c’est communiquer, répandre ; par toute la terre, c’est partout où il y a quelque religion.

Note:

C’est ici l’emblème le plus important. L’Agneau est l’emblème du bien de l’innocence ; c’est là ce qui constitue le Ciel. Un cœur simple comme un agneau est la condition requise pour recevoir la vérité. C’est l’innocence seule, en effet, qui écoute et reçoit les enseignements de la Sagesse.

Si l’orgueil tient dans le cœur de l’homme la place de l’innocence, il est certain qu’il ne recevra jamais la vérité. Trop plein de lui-même, il est à lui-même son propre Dieu. Comment Dieu trouverait- il accès auprès de lui ? C’est un profond enseignement caché sous cet emblème.

Agneau De l'Apocalypse

La vérité divine, venant dans le cœur de l’homme remplacer les amours impurs et les vanités délirantes, ne pouvait pas prendre un autre emblème que l’agneau. Déchu par orgueil et égoïsme, l’homme ne pouvait revenir à Dieu que par l’innocence et la simplicité du cœur.

L’emblème de l’Agneau n’appartient pas seulement à la Bible ; la Révélation primitive l’avait employé. Dans l’antiquité, la divinité solaire avait l’Agneau pour attribut, comme Jésus-Christ Lui-même. Les Naxiens honoraient Apollon sous le nom de Dieu à chevelure d’agneau ; et cet Apollon, n’était-il pas un dieu berger, comme Jésus-Christ est un Dieu pasteur ?

Note: Le Sens Spirituel De L’Agneau De L’Apocalypse

Je croyais auparavant que le Seigneur était figuré comme un Agneau, pour désigner qu’il était la victime offerte pour l’expiation de nos péchés. Cette opinion, tirée du sens littéral de la Parole, est mesquine et étroite. C’est contre les lumières de la raison.

Qu’est-ce que c’est qu’un Dieu exigeant de son Fils un sacrifie sanglant pour l’expiation de nos fautes ? On peut, avec ce dogme-là, se sentir touché de compassion pour la victime ; mais, qu’est-ce que le cœur et l’esprit de celui qui ordonne une telle chose?

Si, au contraire, la médiation est considérée comme l’acte par lequel la vérité, descendue dans les extrêmes de la nature, nous réconcilie avec cet Amour que la pensée suppose comme l’Être universel dans les premiers degrés, nous concevons que l’Agneau réparateur, ou l’humanité prise par le Seigneur, s’annonce sous le symbole de la seule faculté qui puisse nous réconcilier avec la Divinité.

Cette médiation est admirable. Par ce moyen, on peut considérer Jésus-Christ comme Dieu : En effet, comment le Dieu qui fait germer les plantes, qui répand la vie dans les animaux, luit dans les corps célestes, s’est-il individualisé dans la personne d’un Juif pendant trente-trois ans ?

Note: Les Deux Réceptacles

Vous pouvez supposer, au contraire, que l’Être universel, l’Amour Divin, peut répandre la vie dans toute la nature, sans empêcher néanmoins la vérité, émanée de Lui, de s’incarner dans l’espèce humaine. L’homme sur terre est composé de deux parties distinctes, quoi qu’agissant comme ne faisant qu’un.

Le spirituel qui constitue, à proprement parler, l’homme, et le naturel par lequel le spirituel agit dans ce monde. L’homme spirituel est un récipient de la vie, car il n’a pas la vie en propre; Dieu seul a la vie en soi, et est la Vie même; et c’est de Lui, comme source, qu’elle se répand dans tous les réceptacles qui composent l’univers.

Cette source de la vie, qui est Dieu même, nommé aussi Père ou Jéhovah, est infinie, et ne peut, par conséquent, être considérée par nous d’après les lois de l’espace. Elle a constitué le spirituel de Jésus-Christ dès le moment de sa conception, et s’est revêtue de chair.

De même que l’âme, simple réceptacle de la vie, constitue le spirituel de tout homme, au moment de sa conception, et se revêt de chair. Ainsi, en Jésus-Christ, l’âme était Jéhovah même, et son corps était l’humanité qu’il avait prise de Marie, et qu’il divinisa insensiblement par les tentations auxquelles cette humanité l’exposait, et dont il devait sortir victorieux.

Note: Les Deux Parties En Jésus

Or, si l’homme, qui n’est que simple réceptacle de la vie, peut, par sa pensée, faire abstraction du temps et de l’espace, se reporter aux époques les plus reculées, et se transporter dans les lieux les plus éloignés ; si, par son génie, et sans sortir de son cabinet, il peut gouverner des empires, pourquoi s’étonnerait-on que la vie-même, quoi qu’animant un corps matériel, qu’elle devait diviniser, n’eût pas cessé pour cela de se répandre dans toute la nature.

L’Évangile nous apprend que, pendant son séjour sur terre, Jésus-Christ s’adressa souvent à son Père ; c’était alors son humanité qui avait recours à sa Divinité. C’est ainsi qu’il arrive souvent à l’homme de s’adresser la parole à lui-même pour se donner des forces. Il est difficile de concilier certains passages de l’Évangile, si l’on n’admet en Jésus-Christ deux États, l’un d’exinanition (qui signifie l’extrême épuisement) et l’autre de Glorification.

Il es dans le premier, quand il prie le Père, quand il lui attribue tout ce qu’il fait, etc. ; Puis, il est dans le second, quand il opère des miracles, quand il dit que le Père et Lui ne sont qu’un, que le Père est en Lui, et que Lui est dans le Père, etc.

Agneau De l’Apocalypse
(Sens Spirituel Divin)

CHAPITRE 5, VERSET 6
VI- Et je regardai, et dans l’intime de tout ce qui concerne le Ciel et la Parole, et dans l’intime de l’Église, je vis le Seigneur dans son Humanité, à peine reconnue Divine par un petit nombre, ayant sa Toute-Puissance et sa Toute- Science, d’où émane la divine vérité pour se répandre partout où il y a quelque religion.

Pour poursuivre l’Apocalypse Expliquée Cliquez sur le bouton plus bas.

Laissez-moi vos commentaires et impressions!

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Maintenant que vous avez pris connaissance du sens spirituel derrière l’agneau de l’apocalypse. Je vous invites à poursuivre avec les prochains versets. Alors, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

 

Pour poursuivre votre apprentissage concernant L’Agneau De l’Apocalypse et beaucoup plus!
Cliquez sur le bouton ci-dessous.