Décalogue Expliqué: 5ème Précepte

Décalogue Expliqué: 5ème Précepte

décembre 23, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  5ème Précepte Du Décalogue Expliqué, pourrait contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

5ÈME PRÉCEPTE DU DÉCALOGUE EXPLIQUÉ

Avant tout, si vous venez de vous joindre à nous, sachez que dans cet article il sera question du 5ème Précepte Du Décalogue expliqué selon son sens spirituel. Cette publication, ainsi que ceux concernant les neuf autres préceptes, forment un tout dévoilant les 10 commandements ou lois Divines de Dieu et ce, dans leur sens Spirituel Divin! Le tout, encore une fois, selon les révélations de la science des correspondances qu’Emanuel Swedenborg Nous a légué dans ces oeuvres.

Toutefois, si vous désirez commencer votre lecture au début de cet ouvrage, (et c’est ce que je vous conseil de faire).  ciquez sur le bouton ci-dessous!

La Suite Logique De Notre Cheminement Spirituel

Ce travail est la suite logique dans notre apprentissage du sens spirituel de la Parole, que nous avons commencé avec l’Apocalypse Expliquée et ce, dans son entièreté. Cependant, si vous n’avez pas eu la chance de suivre cet enseignement, sachez qu’il n’est pas trop tard. Vous pouvez le faire dès maintenant, en commençant par prendre connaissance des règles de base de la science des correspondances et par la suite, découvrir la Révélation Spirituelle  de l’Apocalypse. Pour ce faire vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton ci-dessous!

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

Si vous êtes avec nous depuis le début, alors poursuivons. Bonne lecture!

-TU NE VOLERAS POINT-

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Par les vols, ont doit entendre non-seulement les vols manifestes, mais encore les vols non-manifestes. C’est à dire les prêts à usure et les gains illicites qui en sont de exemples. Tels les intérêts des banques, des carte de crédit, ainsi que sur vos hypothèque, qui se font par des fraudes et des ruses sous différentes formes, afin qu’ils paraissent même comme licites. Ou encore clandestinement afin qu’ils ne paraissent juste pas du tout.

De tels gains se font communément chez ceux qui administrent en premier ordre ou en sous-ordre les biens des autres, tels les financiers et les négociants. Puis aussi chez les juges qui vendent des jugements, de sorte qu’Ils font de la justice un trafic. Ces actes et plusieurs autres, sont des vols dont il faut s’abstenir et qu’on doit fuir, pour enfin les avoir en aversion comme péchés contre Dieu. Puisqu’ils sont contre les Lois Divines qui sont contenues dans la Parole.

Plus particulièrement contre celle-ci, qui est une des lois fondamentales de toutes les religions dans l’univers entier. Car ces dix préceptes sont des préceptes universels, donnés dans le but que l’homme vive d’après la religion lorsqu’il vit d’après eux. Car la vie d’après la religion, au sens réel, conjoint l’homme au Ciel. Cependant, si on vit sa vie d’après ces préceptes, mais seulement par obéissance à la loi civile et morale, on se conjoint au monde et non au Ciel. Puis, il faut savoir qu’être conjoint au monde et non au Ciel, c’est être conjoint à l’enfer.

Mental Naturel – Mental Spirituel

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

L’homme a été créé pour être l’image du Ciel et l’image du Monde. En réalité, il est un parfait microcosme (petit monde). L’homme naît par ses parents image du Monde et il naît de nouveau, pour être image du Ciel. De sorte que naître de nouveau, c’est être régénéré. Puis, l’on est régénéré par le Seigneur au moyen des vrais d’après la Parole, demême qu’au moyen d’une vie selon ces vrais.

  • L’homme est l’image du Monde quant à son mental naturel.
  • Et il est l’image du Ciel quant à son mental spirituel.

Le mental naturel qui est un monde où se forme l’ego, est au-dessous et le mental spirituel qui est un Ciel, est au-dessus. Le mental naturel est plein de maux de toutes espèces. Par exemple:

  • de vols,
  • d’adultères,
  • d’homicides,
  • de faux témoignages,
  • de convoitises
  • et même de blasphèmes
  • et de profanations de Dieu.

Ces maux et plusieurs autres résident dans ce mental. Car c’est là que sont les amours de ces maux et par suite, les plaisirs d’y penser, de les vouloir et de les faire. Ces maux sont dans ce mental par naissance d’après les parents. En effet, l’homme naît et croit dans les choses qui sont dans ce mental. Seulement, les liens du droit civil et les liens de la vie morale le retiennent de les faire et de manifester ainsi les efforts de sa volonté dépravée.

Les Maux Formés Par L’Ego

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Qui ne peut voir que le Seigneur ne peut influer du Ciel chez l’homme, ni l’enseigner, ni le conduire avant que ces maux formés par l’ego aient été éloignés. Car ils empêchent, repoussent, pervertissent et étouffent les vrais et les biens du Ciel, qui de la partie supérieure s’approchent, pressent et s’efforcent d’influer?

En effet, les maux sont infernaux et les biens sont célestes, et tout ce qui est infernal est embrasé de haine contre tout ce qui est céleste. Il est donc évident, d’après cela, qu’avant que le Seigneur puisse influer du Ciel avec le Ciel et former l’homme à l’image du Ciel, il est absolument nécessaire que les maux qui résident dans le mental naturel soient éloignés.

Maintenant, comme la première chose à faire est d’éloigner les maux et la pensée conçu par l’ego avant que l’homme puisse être enseigné et conduit par le Seigneur. On voit clairement pourquoi, dans huit préceptes du Décalogue, il y a un recensement des oeuvres mauvaises qu’on ne doit pas faire et ce, sans qu’il soit parlé des bonnes oeuvres qu’on doit faire.

Le Bien Ne s’accompagne Pas Du Mal

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Le bien n’existe pas de compagnie avec le mal et il n’existe point avant que les maux aient été éloignés. Avant cela, il n’y a pas de chemin qui vienne du Ciel dans l’homme. En effet, l’homme est comme la mer noire, dont les eaux doivent être écartées de part et d’autre, avant que le Seigneur dans la nuée et dans le feu donne un passage aux fils d’Israël.

  • La mer noire aussi signifie:  l’enfer.
  • Le Pharaon avec les Égyptiens signifie: l’homme naturel,
  • Et les fils d’Israël signifie: l’homme spirituel.

Il a été dit ci-dessus qu’il n’y a pas de communication avec le Ciel, avant qu’on ait éloigné les maux et par suite, les faux de L’ego par lesquels le mental naturel a été obstrué. Car les maux et les faux sont comme des nuages noirs entre le soleil et l’oeil. Ou encore, comme une muraille entre la lumière du ciel et la lueur d’une chandelle dans une chambre.

Lueure Naturelle Vs Lumière Du Ciel

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

En effet, l’homme est comme renfermé dans une chambre, où il voit au moyen d’une chandelle et ce, tant qu’il est seulement dans la lueure de l’homme naturel. Néanmoins, dès que l’homme naturel a été purifié des maux et des faux qui en proviennent, il peut alors, comme si au moyen de fenêtres taillées dans cette muraille, voir la lumière du Ciel et les choses qui concernent le Ciel. Puisque dès que les maux ont été éloignés, il y a ouverture du mental supérieur, nommé mental spirituel. Mental qui, considéré en soi, est l’image du Ciel.

Par ce mental, le Seigneur influe et fait qu’on voit par la lumière du Ciel. De même que c’est aussi par le mental qu’il réforme et enfin, régénère l’homme naturel et il y implante les vrais à la place des faux et les biens à la place des maux. Le Seigneur fait cela par l’amour spirituel, qui est l’amour du vrai et du bien. L’homme alors, a été placé dans un milieu entre deux amours. Entre l’amour du mal et l’amour du bien.

Quand l’amour du mal se retire, l’amour du bien en prend la place. Toutefois, l’amour du mal se retire uniquement par la vie selon les préceptes du Décalogue. À savoir, lorsque l’homme renonce aux maux qui y sont recensés, parce qu’ils sont des péchés et qu’enfin il les fuit comme infernaux. En un mot, tant que l’homme ne renonce pas aux maux parce qu’ils sont des péchés, le mental spirituel est fermé. Cependant, dès que l’homme renonce aux maux parce qu’ils sont des péchés, le mental spirituel s’ouvre et avec ce mental s’ouvre aussi le Ciel.

L’Ouverture Du Ciel Chez L’Homme

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Quand le Ciel a été ouvert, l’homme vient dans une autre lumière quant à toutes les choses qui concernent l’Église, le Ciel et la vie éternelle. Quoiqu’il puisse difficilement remarquer la différence de cette lumière et de la précédente tant qu’il vit dans le Monde et cela, parce que l’homme dans le Monde pense naturellement et ce, même sur les spirituels et que les spirituels sont renfermés dans les idées naturelles, jusqu’à ce que l’homme passe du Monde naturel dans le Monde spirituel. Là où les spirituels sont découverts, perçus et manifestés.

Autant l’homme renonce aux maux, les fuit et les a en aversion comme péchés, autant le bien influe du Seigneur. Le bien qu’il influe est l’affection de savoir et de comprendre les vrais. De même que l’affection de vouloir et de faire les biens.

Mais l’homme ne peut pas par lui-même renoncer aux maux en les fuyant et en ayant de l’aversion pour eux. Car il est lui-même dans les maux par naissance et de là par nature et les maux ne peuvent d’eux-mêmes fuir les maux. Car ce serait comme si l’homme fuyait sa propre nature, ce qui n’est pas possible. Ce sera donc le Seigneur qui, étant le Divin Bien et le Divin Vrai, fera en sorte que l’homme les fuie. Mais toujours est-il que l’homme doit fuir les maux comme par lui-même.

On Doit Faire Comme Par Nous-même!

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

En effet, ce que l’homme fait comme par lui-même devient à lui et lui est approprié comme sien. Mais ce qu’il ne fait pas comme par lui-même ne devient jamais à lui et ne lui est pas approprié. Ce qui vient du Seigneur à l’homme doit être reçu par l’homme et ne peut être reçu par lui sans sa participation. C’est-à-dire, sans qu’il agisse comme par lui-même. Effectivement, ce réciproque est nécessaire pour la réformation. De là vient que les dix Préceptes ont été donnés et qu’il y a été commandé que

  • l’homme n’adorera point d’autres dieux,
  • qu’il ne profanera point le Nom de Dieu,
  • qu’il ne volera point,
  • ne commettra point adultère,
  • de même qu’il ne tuera point,
  • Et ne convoitera point la maison, l’épouse, et les biens d’autrui.

Que par conséquent, l’homme renoncera à commettre ces actions en pensant, quand l’amour du mal l’excite et le pousse, qu’elles ne doivent pas être faites. Parce qu’elles sont des péchés contre Dieu et qu’elles sont en elles-mêmes infernales.

Le Mal Cède Sa Place Au Bien

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Autant donc l’homme les fuit, autant entre en lui l’amour du vrai et du bien procédant du Seigneur. De sorte que cet amour fait que l’homme fuit ces maux comme péchés et les a enfin en aversion. Puisque c’est l’amour du vrai et du bien qui met en fuite ces maux, il en résulte que l’homme les fuit non pas par lui-même, mais d’après le Seigneur. Car l’amour du vrai et du bien vient du Seigneur.

Si l’homme les fuit par la seule crainte de l’enfer, les maux, il est vrai, sont éloignés, mais cependant les biens n’en prennent pas la place. Car lorsque la crainte cesse, les maux reviennent . Il a été donné seulement à l’homme de penser comme par lui-même sur le bien et le mal. Par conséquent, que le bien doit être aimé et doit être fait, parce qu’il est Divin et demeure éternellement. Et que le mal doit être haïe et ne point être fait, parce qu’il est diabolique et demeure éternellement.

Nous Ne Sommes Pas Des Bêtes

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Il n’a été donné à aucune bête de penser ainsi. La bête peut, en vérité, faire le bien et fuir le mal, mais ce n’est pas par elle-même, c’est ou par instinct, ou par habitude, ou par crainte. Toutefois ce n’est nullement par la pensée que telle chose est bien ou que telle chose est mal. Ainsi, ce n’est pas par elle-même.

Ceux donc qui veulent que l’homme ne fuie pas les maux comme par lui-même et ne fasse pas les biens comme par lui-même, mais que ce soit par un influx non perceptible ou par l’imputation du mérite du Seigneur. Et bien, ceux-là veulent que l’homme vive comme la bête sans pensée, sans perception et sans affection du vrai et du bien.

Tout homme, après la mort, y est préparé ou pour le Ciel, ou pour l’enfer. Chez l’homme qui est préparé pour le Ciel, les maux sont éloignés et chez l’homme qui est préparé pour l’enfer, les biens sont éloignés. Puis, tout cela est fait comme par eux-mêmes. Pareillement, ceux qui font des maux sont forcés par des châtiments à les rejeter comme par eux-mêmes. Si ce n’est pas comme par eux-mêmes, les châtiments ne servent à rien.

Cessez D’Attendre Les Bras Croisés

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Par là, on voit clairement que ceux qui demeurent les bras croisés, en attendant l’influx ou l’imputation du mérite du Seigneur, restent dans l’état de leur mal et demeurent les bras croisés durant l’éternité. Fuir les maux comme péchés, c’est fuir les sociétés infernales qui sont dans les maux. Mais l’homme ne peut fuir ces sociétés, s’il ne les a en aversion et si par suite, il ne s’en détourne. Et l’homme ne peut s’en détourner par aversion à moins qu’il n’aime le bien et que d’après l’amour du bien, il ne veuille pas le mal. Car l’homme voudra soit le mal, ou soit le bien.

Autant il veut le bien, autant il ne veut pas le mal, et il lui est donné de vouloir le bien lorsqu’il considère les préceptes du Décalogue comme étant de sa religion et qu’il vit selon ces préceptes. Puisque l’homme doit renoncer aux maux en tant que péchés comme par lui-même. C’est pour cela que ces dix préceptes ont été inscrits par le Seigneur sur deux tables et que ces tables ont été appelées l’alliance. Car cette alliance a été contractée, comme ont coutume d’être contractées les alliances, entre deux parties. À savoir, en ce que l’un propose et l’autre accepte et que celui qui accepte consent. S’il ne consent pas, l’alliance n’a point été établie.

Le Consentement Est La Base

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Ici, consentir, c’est penser, vouloir et faire comme par soi-même. C’est non pas l’homme mais le Seigneur qui fait que l’homme pense à fuir le mal et à faire le bien comme par lui-même. Si le Seigneur fait cela, c’est pour le réciproque et pour la conjonction qui en résulte. Car tel est le Divin Amour du Seigneur, il veut que les choses qui sont à Lui soient à l’homme et comme elles ne peuvent être à l’homme, puisqu’elles sont Divines, c’est pour cela qu’il fait qu’elles sont comme à l’homme.

De là vient la conjonction réciproque. C’est-à-dire, que l’homme est dans le Seigneur et le Seigneur dans l’homme, selon les paroles du Seigneur Lui-Même dans (Jean, Chap. XIV. 20). Ce qui ne peut avoir lieu, à moins qu’il n’y ait quelque chose comme de l’homme dans la conjonction. Ce que l’homme fait comme par lui-même, il le fait comme par sa volonté, par son affection, par sa liberté. Conséquemment, comme par sa vie.

Si ces choses ne venaient pas du côté de l’homme comme étant de lui, il n’y aurait pas de réceptif, parce qu’il n’y aurait aucun réactif. Par conséquent, ni alliance, ni conjonction, ni même jamais aucune imputation d’avoir fait le mal ou le bien, ou d’avoir cru le vrai ou le faux. Par conséquent, on ne pourrait dire ni que quelqu’un a l’enfer à cause des mauvaises oeuvres d’après ce qu’il mérite, ni que quelqu’un a le Ciel à cause des bonnes oeuvres d’après la grâce.

S’Abstenir Pour Les Bonnes Raisons

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Celui qui s’abstient des vols entendus dans un sens large et qui même, les fuit par une autre cause que par religion et pour la vie éternelle, n’en est pas purifié. Car les fuir par une autre cause n’ouvre pas le Ciel. En effet, le Seigneur par le Ciel éloigne les maux chez l’homme, comme par le Ciel il éloigne les enfers.

Prenons pour exemple :

  • Ceux qui administrent les biens des autres,
  • les négociants,
  • les juges,
  • les avocats
  • et fonctionnaires de toute espèce.

S’ils s’abstiennent des vols, c’est-à-dire, des gains illicites et des prêts à usure, mais qu’ils les fuient pour s’attirer de la réputation et par ce moyen obtenir de l’honneur ou du profit. Ou si c’est à cause des lois civiles et morales, ou en d’autres mots, par quelqu’Amour naturel ou par quelque crainte naturelle. Ainsi, seulement par des liens externes et non par religion, leurs intérieurs n’en restent pas moins pleins de vols et de rapines et se montrent tout à coup lorsque les liens externes leur sont enlevés. Ce qui arrive pour chacun après la mort. Leur sincérité et leur droiture sont seulement un masque, un déguisement et une ruse.

Le Sincère – Le Droit – Le Juste

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Autant donc les genres et les espèces de vols ont été éloignés et sont davantage éloignés. Autant les genres et les espèces de biens, auxquels ils correspondent par opposition, entrent et les remplacent. Ces biens se réfèrent dans le commun:

  • au sincère,
  • au droit
  • et au juste.

En effet, quand l’homme fuit et a en aversion les gains illicites qu’on obtient par des fraudes et des ruses, autant il veut le sincère, le droit et le juste. Puis enfin, il commence à aimer le sincère parce que c’est le sincère, le droit parce que c’est le droit et le juste parce que c’est le juste. S’il commence à les aimer, c’est parce qu’ils viennent du Seigneur et que l’amour du Seigneur est en eux.

Que Signifie Aimer Le Seigneur

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

En effet, aimer le Seigneur, ce n’est pas aimer sa personne, mais c’est aimer les choses qui procèdent du Seigneur. Car elles sont le Seigneur chez l’homme. Par conséquent, c’est aimer aussi le sincère-même, le droit-même et le juste-même.

Et comme ces choses sont le Seigneur, voilà pourquoi, autant l’homme les aime et agit par suite d’après elles, autant il agit d’après le Seigneur, et autant le Seigneur éloigne les choses non sincères et non justes quant aux intentions et aux volontés-mêmes où sont leurs racines. Le tout, toujours avec moins d’effort et de combat. Par conséquent avec plus de facilité que dans les commencements.

De cette manière l’homme pense d’après la conscience et agit d’après l’intégrité. Non pas, il est vrai, que ce soit par lui-même, mais c’est comme par lui-même. Car il reconnaît alors par la foi, puis par la perception, qu’en vérité il semble qu’il pense et agit par lui-même, lorsque cependant, c’est non par lui-même, mais d’après le Seigneur.

Bonnes Oeuvres Ou Mauvaises Oeuvres

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Quand l’homme commence à fuir et à avoir en aversion les maux parce qu’ils sont des péchés, toutes les choses qu’il fait sont des biens et peuvent aussi être appelées de bonnes oeuvres. Avec différence selon l’excellence des usages.

En effet, les choses que l’homme fait avant de fuir et d’avoir en aversion les maux comme péchés, sont des oeuvres venant de l’homme lui-même. Puis, comme en elles il y a le propre de l’homme, qui n’est autre chose que l’égo, (donc le mal), et qu’il y a aussi le monde pour lequel elles ont été faites, voilà pourquoi elles sont de mauvaises oeuvres. Mais celles que l’homme fait après qu’il fuit et a en aversion les maux comme péchés, sont des oeuvres venant du Seigneur. Et comme en elles il y a le Seigneur et avec Lui le Ciel, elles sont de bonnes oeuvres.

La Différence Des Oeuvres

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

La différence des oeuvres venant de l’homme et des oeuvres venant du Seigneur chez l’homme, ne se présente pas à la vue des hommes, mais elle se manifeste clairement à la vue des Anges. Les oeuvres qui sont faites d’après l’homme sont comme des sépulcres extérieurement blanchis, qui au dedans sont pleins d’os de morts. Elles sont comme des coupes et des plats extérieurement propres dans lesquels sont contenues des impuretés de tout genre.

Elles sont comme des fruits intérieurement pourris, dont cependant la pellicule extérieure est brillante. Ou encore comme des noix ou des amandes intérieurement rongées par des vers, quoique la coque soit saine. Telles sont les bonnes oeuvres venant de l’homme lui-même. Car de quelque manière qu’elles paraissent bonnes à l’extérieur, toujours est-il qu’à l’intérieur, elles abondent en impuretés de tout genre. Car leurs intérieurs sont infernaux et leurs extérieurs paraissent comme célestes.

Mais au contraire, après que l’homme fuit et a en aversion les maux comme péchés, ses oeuvres sont non-seulement bonnes extérieurement, mais encore intérieurement et cela, d’autant plus qu’elles sont plus intérieures. Car plus elles sont intérieures et plus elles sont près du Seigneur. En effet, elles sont alors comme des fruits dont la chair a de la saveur et au milieu desquels sont des gousses contenant plusieurs pépins, d’où peuvent sortir de nouveaux arbres jusqu’à former des jardins.

Rendre Ses Oeuvres Vives

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Elles sont toutes en général et en particulier dans son homme naturel comme des oeufs, d’où des nuées d’oiseaux peuvent sortir et remplir successivement un grand espace du ciel. En d’autres mots, lorsque l’homme fuit et a en aversion les maux comme péchés, les oeuvres qu’il fait sont vives, tandis que celles qu’il avait faites auparavant étaient mortes : en effet, le vif est ce qui vient du Seigneur, et le mort ce qui vient de l’homme.

Il a été dit que autant l’homme fuit et a en aversion les maux comme péchés, autant il fait les biens. De même que les biens qu’il fait sont les bonnes oeuvres qui sont entendues dans la Parole. Par cette raison, que ces biens sont faits dans le Seigneur, puis aussi, que ces oeuvres sont bonnes en proportion que l’homme a de l’aversion pour les maux qui y sont opposés. Parce qu’elles sont faites selon cette proportion par le Seigneur et non par l’homme.

Les oeuvres cependant, sont bonnes à un degré plus ou moins élevé selon l’excellence des usages. Car les oeuvres doivent être des usages. Les meilleures sont celles qui sont faites pour les usages de l’Église (en d’autres termes, pour la charité donc pour l’amour envers son prochain), puis viennent celles qui sont faites pour les usages de la patrie, et ainsi de suite.

La Bonté Des Oeuvres

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Ce sont les usages qui déterminent la bonté des oeuvres. La bonté des oeuvres chez l’homme augmente selon la plénitude des vérités par l’affection desquelles elles sont faites. Car l’homme qui a en aversion les maux comme péchés, veut savoir les vrais. Parce que les vrais enseignent les usages et la qualité du bien des usages. De là vient que le bien aime le vrai et que le vrai aime le bien, puis qu’ils veulent être conjoints.

Autant donc un tel homme apprend les vrais par affection pour les vrais. Autant il fait les biens avec plus de sagesse et plus de plénitude. Avec plus de sagesse, parce qu’il sait distinguer les usages et les faire avec jugement et justice et avec plus de plénitude, parce qu’en opérant des usages tous les vrais sont présents et forment la sphère spirituelle que leur affection produit.

L’Exemple Des Juges

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Prenons encore une fois pour exemple, les Juges : Tous ceux qui rendent vénale la justice, en aimant la charge de juge pour les profits qu’ils tirent des jugements et non pour les usages de la patrie et du peuple, tous ceux-là sont des voleurs et leurs jugements sont des vols. Il en est de même s’ils jugent par amitié et par faveur. Car les amitiés et les faveurs sont aussi des gains et des profits.

Lorsqu’ils ont ces choses pour fin et les jugements pour moyens, toutes les oeuvres qu’ils font sont des maux. Ce sont elles qui sont entendues dans la Parole par les mauvaises oeuvres. Il en vas de même par ne faire ni jugement ni justice en pervertissant le droit des pauvres, des indigents, des orphelins, des veuves et des innocents.

Bien plus, si même ils font justice, mais qu’ils aient Le lucre pour fin, ils font il est vrai, une oeuvre bonne. mais non pour eux. Car la Justice, qui est Divine, est pour eux le moyen et un tel lucre est la fin. Or, ce qui est pour fin est tout, tandis que ce qui est pour moyen n’est rien, si ce n’est qu’en tant qu’il sert à la fin. Aussi de tels juges, après la mort, aiment-ils autant l’injuste que le juste et sont-ils comme voleurs condamnés à l’enfer.

Ce sont là ceux qui s’abstiennent des maux, non parce qu’ils sont des péchés, mais seulement parce qu’ils craignent les peines de la loi civile et la perte de la réputation, de l’honneur, de leur fonction et par conséquent, du lucre.

La Loi Divine Domine

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Il en est autrement des Juges qui s’abstiennent des maux comme péchés et qui les fuient parce qu’ils sont contre les Lois Divines et ainsi contre Dieu. Ceux-ci ont la justice pour fin et ils la vénèrent, l’honorent et l’aiment comme Divine. Ceux-ci voient pour ainsi dire Dieu dans la justice, parce que tout ce qui est juste, comme tout ce qui est bien et vrai, est de Dieu. Ils joignent toujours le juste à l’équitable et l’équitable au juste, sachant que le juste doit être de l’équitable pour qu’il soit le juste et que l’équitable doit être du juste pour qu’il soit l’équitable. De même que le vrai appartient au bien, et que le bien appartient au vrai.

Puisqu’ils ont pour fin la justice, il en résulte que pour eux, rendre des jugements, c’est faire de bonnes oeuvres. Mais ces oeuvres, qui sont les jugements, sont bonnes pour eux à un degré plus ou moins élevé, selon qu’il y a dans les jugements plus ou moins de considérations d’amitié, de faveur et de lucre. De même que selon qu’il y a en eux plus ou moins d’amour du juste pour le bien public. C’est-à-dire, pour que la justice règne chez les concitoyens et qu’il y ait sécurité pour ceux qui vivent selon les lois. Ces juges ont la vie éternelle dans un degré en rapport avec leurs oeuvres, car ils sont jugés de la même manière qu’ils ont eux-mêmes jugé.

L’Exemple De Ceux Qui Administrent Les Biens Des Autres

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Prenons maintenant pour exemple, ceux qui administrent les biens des autres. S’ils frustrent de leurs biens leurs dirigeant, leur pays ou leurs maîtres, soit clandestinement par des artifices, soit sous des prétextes par des fraudes, ils n’ont aucune religion, ni par conséquent aucune conscience. Car ils méprisent la Loi Divine sur le vol et n’en font aucun cas.

Encore bien qu’ils fréquentent les Temples, qu’ils vont entendre les prédications, qu’ils participent au sacrement de la cène, qu’ils prient matin et soir et qu’ils parlent avec respect de la Parole. Toujours est-il cependant, qu’il n’y a rien du Ciel qui influe et qui soit dans leur culte, dans leur piété et dans leurs discours. Parce que leurs intérieurs sont pleins de vols, de rapines, de larcins et d’injustice. Et tant qu’ils sont dans cet état, le chemin qui vient du ciel est fermé en eux. Puis ensuite, les oeuvres qu’ils font sont toutes mauvaises.

C’est le contraire pour les Administrateurs de biens qui fuient les lucres et l’avidité illégitimes et les gains frauduleux parce que ces actions sont contre la Loi Divine sur le vol. Ceux-ci ont de la religion et aussi par conséquent de la conscience, de sorte que les oeuvres qu’ils font sont toutes bonnes. Car ils agissent avec sincérité pour la sincérité et avec justice pour la justice.

La gratification Des Sincères Et Des Justes

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Ils sont en outre contents d’eux-mêmes. Ils ont un esprit gai et d’un coeur joyeux toutes les fois qu’il leur arrive de ne pas tromper. Après leur mort, ils sont acceptés par les Anges. Ils sont reçus par eux comme frères et gratifiés de biens jusqu’à ce qu’ils en aient abondamment. Mais au contraire, les Administrateurs mauvais sont, après leur mort, chassés des sociétés. Ensuite ils demandent le Pardon et enfin ils sont envoyés dans des cavernes de voleurs pour travailler.

Laissez moi vos commentaires et impressions

5ème Précepte Du Décalogue Expliqué

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous avez pris connaissance du 5ème Précèpte Du Décalogue Expliqué. Je vous invite à allez plus loin en apprenant le sens spirituel derrière la sixième lois Divines mieux connu sous le nom de 6ème Commandement de Dieu. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous afin d’accéder à l’explication spirituelle détaillée du 6ème précepte.

Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour en apprendre plus sur le 6ème Précepte Du Décalogue Expliqué Spirituellement.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

 

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!