Décalogue Expliqué: 1er Précepte

Décalogue Expliqué: 1er Précepte

décembre 11, 2018 0 By M-A.C
Partagez !
Divulgation
L’article ci-dessous:  1er Précepte Du Décalogue Expliqué, pourrait contenir des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose par l’un de ces liens, vous ne paierez pas un centime de plus. Mais nous obtiendrons une petite commission, ce qui nous aide à garder les lumières allumées. Merci ! En savoir plus…..

1ER PRÉCEPTE DU DÉCALOGUE EXPLIQUÉ

Avant tout, sachez qu’ici il sera question du 1er Précepte Du Décalogue Expliqué dans son sens spirituel. Cette publication ainsi que les neuf prochaines formeront un tout qui vous dévoilera le Décalogue ou si vous aimez mieux, les 10 commandements de Dieu dans leur sens Spirituel Divin!

Ce travail est la suite logique dans notre apprentissage du sens spirituel de la Parole. Puisqu’après avoir compris l’Apocalypse Expliquée dans son entièreté, et avoir pris connaissance de ce que sont les Bonnes Oeuvres. Il nous reste à bien comprendre ce que représente spirituellement chacune des dix lois Divines qui sont contenus dans la Parole.

Alors, commençons maintenant avec le premier précèpte du Décalogue Expliqué. Le tout, encore une fois, selon les révélations et la science des correspondances qu’Emanuel Swedenborg Nous a légué dans ces oeuvres.

Cependant, si vous n’avez pas pris connaissance des publications précédentes concernant l’Apocalypse expliquée, de même que des règles de base de la science des correspondances. Je vous suggère fortement de le faire dès maintenant. Ainsi, vous aurez une bien meilleure compréhension de l’enseignement qui vous est révélé dans cet article.

Pour y accéder, cliquez sur le bouton ci-dessous.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

TU NE TE FERAS POINT D’AUTRES DIEUX

Ce précepte renferme aussi la défense de s’aimer et d’aimer le monde (Naturel) par-dessus toutes choses ; car ce qu’on aime pardessus toutes choses, c’est Dieu!

Il y a deux amours absolument opposés l’un à l’autre. À savoir:

  • l’amour de soi et l’amour envers Dieu.
  • De même que l’amour du monde et l’amour du Ciel.

– L’Amour De Soi –

Celui qui s’aime, aime son propre (ego), et le propre de l’homme n’est que le mal. Par suite, celui-là aime le mal dans tout le complexe et celui qui aime le mal a de la haine pour le bien et par conséquent, aussi pour Dieu. Celui qui s’aime par-dessus toutes choses, plonge ses affections et ses pensées dans le corps et ainsi dans son propre (ego), d’où il ne peut, par conséquent, être élevé par le Seigneur.

De sorte que celui qui s’est plongé dans son corps et dans son propre (ego), est dans les idées corporelles et dans les voluptés qui appartiennent absolument au corps. Puis, par la suite dans les ténèbres quant aux choses qui sont au-dessus. Tandis que celui qui est élevé par le Seigneur est dans la lumière. Toutefois, celui qui est non dans la lumière du Ciel, mais dans les ténèbres, ne voyant rien de Dieu, nie Dieu et reconnaît pour Dieu soit la nature, ou un homme, ou une idole. Puis ensuite, il aspire aussi à être adoré lui-même comme un Dieu. De là résulte donc, que celui qui s’aime par-dessus toutes choses adore d’autres dieux.

– L’Amour du Monde –

Il en vas de même pour celui qui aime le monde, mais c’est dans un degré moindre. Puisqu’on ne peut pas aimer le monde autant qu’on aime le propre (ego). Aussi, on aime le monde d’après le propre (ego) et à cause du propre (ego), parce qu’il est utile au propre.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

Que Faut-il Entendre Par Ces Deux Amours

Par l’amour de soi, il est entendu principalement:

  • L’amour de dominer sur les autres et ce, par le seul plaisir de la domination, ainsi que pour la suprématie. Cependant, jamais pour le plaisir des usages ni pour le bien public.

Ensuite, par l’amour du monde il est entendu principalement:

  • L’amour de posséder des biens dans le monde par le seul plaisir de la possession et pour l’opulence. Toutefois, non par le plaisir des usages qu’on en pourrait faire, ni pour le bien qui en résulterait.

Ces deux amours ne connaissent point de bornes, ils s’élancent avec impétuosité à l’infini autant qu’ils en ont la faculté. On ne semble pas croire dans le Monde, que l’amour de dominer par le seul plaisir de la domination et l’amour de posséder les biens par le seul plaisir de la possession et non par le plaisir des usages, cachent intérieurement en eux tous les maux. Sans compter en même temps, le mépris et le rejet de toutes les choses qui appartiennent au Ciel et à l’Église (en vous).

Il Faut Bien Comprendre Pourquoi?

La raison de cela, c’est que l’homme, par l’amour de soi et par l’amour du monde, est excité à faire du bien à l’Église, de même qu’à son pays, à la société et au prochain. Le tout en plaçant l’honneur dans ses bonnes actions et en s’attendant à une récompense. C’est pourquoi beaucoup de gens appellent ces amours le feu de la vie et l’encouragement aux grandes choses.

Cependant, il faut qu’on sache qu’autant ces deux amours placent les usages au premier rang et se mettent au second, autant ils sont des biens. Mais qu’autant ils se placent au premier rang et mettent les usages au second, autant ils sont des maux. Puisqu’alors l’homme fait tout pour lui-même et par conséquent, par lui-même. Alors il se retrouve dans chaque chose qu’il fait, lui et son propre (ego) et le propre, considéré en soi, n’est que le mal.

Toutefois, placer les usages et les oeuvres au premier rang et se mettre au second, c’est faire des biens pour l’Église. (Par église il faut entendre ici votre intérieur), De même que pour son pays, pour la société et pour le prochain. De sorte que les biens que l’homme leur fait pour eux-mêmes, viennent du Seigneur et non de l’homme.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

La Différence Entre Ces Deux Amours

La différence entre ces deux sortes d’amours est comme celle qu’il y a entre le Ciel et l’Enfer. L’homme ignore qu’il existe une telle différence. Puisque que par naissance, et de là par nature, il est dans les amours de soi et du monde. Et parce que le plaisir de ces amours est continuellement agréable et flatteur. Mais il faut qu’il sache cependant, que l’amour de dominer par le plaisir de la domination et non par le plaisir des usages, est absolument diabolique et peut être appelé athée. Car autant l’homme est dans cet amour, autant il ne croit pas de coeur qu’il y ait un Dieu et même qu’il a en haine et persécute par haine tous ceux qui reconnaissent Dieu et principalement ceux qui reconnaissent le Seigneur.

Le plaisir même de la vie de tels hommes, est de faire du mal et de commettre des crimes et des infamies de tout genre. En un mot, ils sont eux-mêmes des diables. L’homme semble ignorer cela tant qu’il vit dans le Monde. Néanmoins, que cela soit ainsi, c’est ce qu’il apprendra quand il viendra dans le monde spirituel, ce qui arrive aussitôt après la mort.

L’Enfer est plein de telles personnes. Là, au lieu d’avoir la domination, ils sont dans la servitude. Là, quand ils sont vus dans la lumière du Ciel, ils apparaissent même renversés, comme s’ils avaient la tête en bas et les pieds en haut. Parce que pour eux la domination était au premier rang et l’usage au second. Car ce qui est au premier rang est la tête et ce qui est au second constitue les pieds. Or, ce qui est la tête, on l’aime; et ce qui est aux pieds, on l’écrase.

Prenez Garde D’avoir Foi Que De Bouche!

Il s’abuse étrangement, celui qui s’imagine reconnaître et croire qu’il y a un Dieu. Et ce, avant de s’abstenir des maux nommés dans le Décalogue. Surtout de l’amour de dominer par le plaisir de la domination et de l’amour de posséder les biens du monde par le plaisir de la possession et non par le plaisir des usages. Car alors même que par la Parole, par les prédications, de même que par les livres et par la lumière de la raison, l’homme se confirme autant qu’il le peut qu’il y a un Dieu et se persuade d’après cela qu’il croit. Il n’en est pas moins vrai qu’il ne croit point, si les maux qui surgissent de l’amour de soi et du monde n‘ont point été éloignés.

La raison de cela, c’est que les maux et leurs plaisirs font obstacle et qu’ils arrêtent et repoussent les biens et leurs plaisirs qui procèdent du Ciel. Puis par conséquent, la confirmation. Il faut savoir qu’avant que le Ciel confirme, il y a seulement la foi de la bouche, qui en soi est une foi nulle et non la foi du coeur, qui est la foi-même. La foi de la bouche est la foi dans les externes et la foi du coeur est la foi dans les internes.

Voilà où est le danger! C’est que lorsque les internes ont été resserrés par les maux de tout genre, alors les externes (propre de l’homme) étant enlevés, car c’est ce qu’il arrive à tout homme après la mort, l’homme d’après ces maux rejette même la foi qu’il y a un Dieu.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

Résistez Autant Que Possible!

Autant l’homme résiste aux deux amours qui lui sont propres, À savoir:

  • L’amour de dominer par le seul plaisir de la domination.
  • Et l’amour de posséder les biens du monde par le seul plaisir de la possession.

Puis, autant qu’il fuit ainsi comme péchés les maux nommés dans le Décalogue. Autant influe du Seigneur par le Ciel qu’il y a un Dieu, qui est Créateur et Conservateur de l’univers et même, qu’il n’y a qu’un Dieu. La raison pour laquelle cela influe alors, c’est que le Ciel est ouvert quand les maux sont éloignés. De sorte que lorsque le Ciel est ouvert, l’homme pense, non plus d’après lui- même, mais d’après le Seigneur par le Ciel, et que dans le Ciel l’universel qui embrasse tout, c’est qu’il y a un Dieu, et aussi qu’il n’y a qu’UN Dieu.

Que par l’influx seul, l’homme sache et pour ainsi dire voit, qu’il n’y a qu’un Dieu. C’est ce qui est évident par le commun aveu de toutes les nations et par la répugnance à penser qu’il y en ait plusieurs.

La Provenance De La Pensée Intérieure

La pensée intérieure de l’homme, c’est-à-dire, la pensée de son esprit, vient ou de l’Enfer ou du Ciel. Elle vient de l’enfer avant que les maux aient été éloignés, mais elle vient du Ciel après qu’ils ont été éloignés. Lorsqu’elle vient de l’enfer, l’homme ne voit autre chose, sinon que la nature est dieu et que l’intime de la nature est ce qu’on nomme le Divin. Un tel homme après la mort, quand il devient esprit, appelle dieu quiconque excelle en puissance et il aspire aussi lui-même à la puissance afin d’être appelé dieu.

Il y a chez tous les méchants une semblable folie cachée dans leur esprit. Quand l’homme, au contraire, pense d’après le Ciel, ce qui arrive lorsque les maux ont été éloignés, il voit d’après la lumière qui est dans le Ciel qu’il y a un Dieu et qu’il n’y a qu’UN Dieu. La vue d’après la lumière qui procède du Ciel, c’est elle qui est entendue par l’influx.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

La Vue Par LA Lumière Du Ciel

Lorsque l’homme fuit les maux et les a en aversion parce qu’ils sont des péchés, il voit d’après la lumière du Ciel. Non seulement qu’il y a un Dieu et qu’il n’y a qu’un Dieu, mais encore que Dieu est Homme. Car il veut voir son Dieu et il ne peut le voir autrement que comme Homme.

C’est ainsi qu’ont vu Dieu les Anciens avant Abraham et après lui. Ainsi voient Dieu d’après une perception intérieure les gentils dans les contrées hors de l’Église, surtout ceux qui intérieurement ont acquis de la sagesse, quoique non par les sciences. Ainsi voient Dieu tous les petits enfants, les enfants et les hommes qui sont dans la simplicité et ainsi voient Dieu les habitants de tous les globes. Car ils disent que l’invisible, parce qu’il ne tombe pas dans l’idée, ne tombe pas dans la foi.

La raison de cela, c’est que l’homme qui fuit et a en aversion les maux comme péchés, pense d’après le Ciel, Puis que le Ciel entier et quiconque y réside, n’a de Dieu d’autre idée que comme celui d’un Homme et ne peut en avoir une autre. Parce que le Ciel entier est Homme dans une très grande effigie et que le Divin procédant du Seigneur fait le Ciel.

Il faut Voir Dieu Dans Sa Forme Humaine

Il est donc impossible aux Anges de penser autrement de Dieu que suivant cette forme Divine qui est la forme Humaine. Car les pensées angéliques se répandent par tout le Ciel. Que tout le Ciel dans le complexe ressemble à un seul Homme, c’est ce qu’on voit dans le Traité du Ciel et de l’Enfer, (E.Swedenborg). On y voit aussi que les Anges pensent selon la forme du Ciel.

Cette idée de Dieu influe du Ciel chez tous ceux qui sont dans le Monde et réside dans leur esprit. Cependant, elle parait comme extirpée dans l’Église chez ceux qui sont dans l’intelligence d’après le propre (ego), et même extirpée de manière à ne plus pouvoir exister. Cela vient de ce qu’ils pensent sur Dieu d’après l’espace. Mais il en est autrement lorsque ces mêmes hommes deviennent esprits, ce qui a été clairement prouvé par un grand nombre d’expériences. En effet, dans le Monde spirituel, avoir une idée indéterminée de Dieu, c’est n’avoir aucune idée de Lui. Aussi est-il donné de Dieu l’idée déterminée de quelqu’un qui siège ou en haut ou ailleurs et donne des réponses.

Celà Provient De L’influx Commun

C’est de l’influx commun, qui vient du Monde spirituel, que les idées sur Dieu comme Homme ont été reçues chez les hommes diversement selon l’état de la perception. De là vient que Dieu Tri-un chez nous, est désigné sous le nom de Personnes et que Dieu le Père est peint dans les Temples comme Homme, l’Ancien des jours. C’est aussi d’après l’influx commun que des hommes vivants, et les hommes morts qui sont appelés saints, sont adorés comme des dieux par le peuple dans le Gentillisme Chrétien, et que leurs statues sont aimées. Pareillement comme chez plusieurs nations ailleurs et aussi chez les Anciens dans la Grèce, à Rome et dans l’Asie, lesquels ont eu plusieurs dieux et les ont tous considérés comme hommes.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

La Divine Humanité Du Seigneur!

Ces choses ont été dites, afin qu’on sache qu’il a été comme incité (greffé), à savoir, dans l’esprit de l’homme, de voir Dieu comme Homme. (Note: est dit incité, ce qui vient de l’influx commun). Puisque l’Homme, d’après l’influx commun venant du Ciel dans son esprit, voit que Dieu est Homme. Il s’ensuit que, si ceux qui sont de l’Église où est la Parole, fuient et ont en aversion les maux comme péchés d’après la lumière du Ciel dans laquelle ils sont alors, ils voient le Divin dans l’Humain du Seigneur et le Trine en Lui. De sorte qu’ils Le voient Lui-Même Dieu du Ciel et de la Terre.

Mais c’est ce que ne peuvent voir ceux qui ont détruit chez eux, par l’intelligence venant du propre (égo), l’idée de Dieu comme Homme. Ceux-ci, d’après la Trinité à laquelle ils pensent, (père-fils-saint-esprit) ne voient pas non plus qu’il n’y a qu’un Dieu. Ils disent seulement de bouche qu’il n’y en a qu’un. Or, ceux qui n’ont pas été purifiés des maux et qui par conséquent ne sont pas non plus dans la lumière du Ciel, voient dans leur esprit comme Dieu du Ciel et de la Terre, non pas le Seigneur, mais un autre à sa place;

Les Erreurs Des Uns Et Des Autres

les uns voient quelqu’un qu’ils croient Dieu le Père. D’autres, quelqu’un qu’ils nomment Dieu, parce qu’il excelle en puissance. D’autres, quelque diable qu’ils craignent, parce qu’il peut faire du mal. Tandis que d’autres voient, la nature comme dans le Monde et d’autres ne voient aucun Dieu.

Il est dit dans leur esprit, parce qu’ils sont tels après la mort, quand ils deviennent esprits, ce qui dans le Monde a été caché dans leur esprit car est-il alors manifesté. Mais tous ceux qui sont dans le Ciel reconnaissent uniquement le Seigneur. Car le Ciel entier vient du Divin procédant de Lui et Lui ressemble comme Homme. C’est pourquoi on ne peut entrer dans le Ciel, à moins qu’on ne soit dans le Seigneur. Car on entre en Lui quand on entre dans le Ciel. Les autres, s’ils entrent, deviennent impotents de mental, et tombent à la renverse.

L’Importance De Votre Idée Principale

L’idée qu’on a de Dieu est la principale de toutes. Car telle est cette idée, telle est pour l’homme la communication avec le Ciel et la conjonction avec le Seigneur. Puis par la suite, telles sont pour l’homme l’illustration, l’affection du vrai et du bien, la perception, l’intelligence et la sagesse. Car ces choses viennent non de l’homme, mais du Seigneur selon la conjonction avec Lui.

L’idée qu’on a de Dieu est l’idée qu’on a du Seigneur et de son Divin. Car nul autre n’est Dieu du Ciel ni Dieu de la terre. Comme il l’enseigne Lui-Même dans Matthieu :Toute puissance M’a été donnée dans le Ciel et sur terre. Mais l’idée qu’on a du Seigneur est plus ou moins pleine et plus ou moins claire. Elle est pleine dans le Ciel intime, moins pleine dans le Ciel moyen et encore moins pleine dans le dernier. C’est pourquoi ceux qui sont dans le Ciel intime sont dans la sagesse. Ceux du Ciel moyen, dans l’intelligence et ceux du dernier, dans la science.

Vivre Selon Le Premier Précèpte Ou Pas?

L’idée est claire chez les Anges qui sont au milieu dans les sociétés du Ciel et moins claire chez ceux qui sont autour d’eux, selon leur degré de distance du milieu. Tous, dans les Cieux, obtiennent des places selon la plénitude et la clarté de l’idée qu’ils ont du Seigneur. Ils sont aussi dans une sagesse correspondante et dans une félicité correspondante. Tous ceux qui n’ont pas du Seigneur, l’idée du Divin, sont sous les Cieux et malheureux. Ceux qui ont la double idée, à savoir, d’un Dieu invisible et d’un Dieu visible sous forme humaine, demeurent aussi sous les Cieux et ne sont pas reçus avant qu’ils reconnaissent un Dieu unique et visible.

Quelques-uns, au lieu du Dieu visible, voient comme quelque chose d’aérien. Et cela, d’après l’idée qu’ils se sont formée, simplement parce que Dieu est nommé esprit. Si chez eux cette idée n’est pas changée en l’idée d’un Homme, par conséquent, en l’idée du Seigneur, ils ne sont point acceptés.

Mais ceux qui ont de Dieu, une idée comme serait celle de l’intime de la nature, sont rejetés. Parce qu’ils ne peuvent que tomber dans l’idée de la nature à la place de Dieu. Toutes les nations qui ont cru en un seul Dieu et qui ont de Lui l’idée d’un Homme, sont reçues par le Seigneur. On peut voir d’après cela qui sont ceux qui adorent Dieu-Même et qui sont ceux qui adorent d’autres dieux. Par conséquent, ceux qui vivent selon le premier précepte du Décalogue et ceux qui ne vivent pas selon ce précepte.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué

Laissez moi vos commentaires et impressions

Bien évidemment, je vous invite à tout moment à me faire part de vos commentaires et impressions. Pour autant que ceux-ci restent dans le respect et la politesse. Alors, maintenant que vous avez pris connaissance du Premier Précèpte Du Décalogue Expliqué. Je vous invite à allez plus loin en apprenant le sens spirituel derrière la deuxième lois Divines mieux connu sous le nom de 2ème Commandement de Dieu. Donc, si vous êtes prêt à continuer, appuyez simplement sur le bouton ci-dessous afin d’accéder à l’explication spirituelle détaillée du 2ème précepte.

1er Précepte Du Décalogue Expliqué
Découvrez L’Homme Derrière Cet Enseignement

Retrouvez les oeuvres d’Emmanuel Swedenborg en cliquant ici!

Pour en apprendre plus sur le 2ème Précepte Du Décalogue Expliqué Spirituellement.
Cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

 

Merci à Jacques-François-Étienne (1794-1864), qui fût le traducteur des oeuvres  d’E.Swedenborg.
Sans qui, la science des correspondances serait encore ignoré par nous tous!